Avertir le modérateur

13/01/2009

Diversion, rififi dans la diversité

karam2.jpgBantoustan, ça pète dans les choux !

«La Liste d’Horus» annoncée par votre Feuille de Manioc n’est pourtant pas encore publiée et pourtant c’est déjà le bordel. Ca sulfure au Bantoustan et bien avant le grand dévoilement. Les manipulations, par les partis et le personnel politiques, de la question raciale commencent à être révélées au grand jour. Une start-up associative, le «Comité d'alerte et de vigilance Outremer», autrement dénommé Veille Dom, accuse Patrick KARAM en des termes irrévérencieux: «procédurier condamné au frais de l'état [il] abuserait de la confiance des ultramarins?» Fichtre! Ces veilleurs du dimanche veulent précipiter leur KARMA ou quoi? On avait cru que l’intéressé était Délégué machin chouette aux attributions ultramarines qui ne servent à rien et qu’il avait la fâcheuse réputation de travailler en sous-marin, voire en eaux profondes, suivant quoi qu’il fichait la trouille à tout l’toutim dans le Bantoustan. On nous aurait donc menti? Le capo serait une carpette?

A la feuille de Manioc on se marre. Car après une petite vérife clandestine, ce sont d’anciens compagnons du Collectif DOM qui dénoncent aujourd’hui leur ex-baron et pour les détails, on veut bien les croire, ils savent de qui ils parlent: «le chef gourou Patrick KARAM, persiste à vouloir faire nommer en catimini, ses marionnettes au Comité Pour la Mémoire de l’Esclavage (CMPE). Serge Romana, l’ex-indépendantiste guadeloupéen «exorciseur de l’âme des descendants d’esclaves», est fortement poussé par son nouveau mentor pour prendre la tête du CPME qui deviendrait du coup, l’autel des grand’ messes du 23 mai.» Exorcisme, esclavage, âme, autel! Sacrifice? Parbleu, le diable!

Lire la suite

L'ethnopsychiatrie et mémoire de l'esclavage

Nathan_tobie.jpgL'ethnopsychiatrie pour exorciser l'esclavage et du racisme

Qui a peur des ROMANA? Une start-up associative, Veille DOM, dénonce la tentative du Délégué à l'égalité des chances ultramarines, Patrick KARAM, de faire main basse sur le Comité Pour la Mémoire de l'Esclavage (CPME). Faudrait tout de même voir à pas pousser non plus. Certes le Docteur Follamour, Serge ROMANA trépigne à la porte du minuscule cabinet de la rue Oudinot. Il prétend avoir cornaqué le vote de ses hordes de possédés mentaux, et veut sa félonie de nomination sarkozienne en retour: "mon gâteau!"... Certes encore le CPME est une opportunité d’asile appropriée où le clan ROMANA pourra transir et sévir selon la volonté de leurs seigneurs féodaux. Il n’y a qu’à voir les thématiques de leurs coutumes pour savoir ce que les descendants d’esclaves peuvent en attendre: «Psychothérapies d'Antillaises Ensorcelées», Viviane ROMANA, Thèse d'université d'ethnopsychologie. Paris 8. Chichon grave... T'en veux? C’est quoi ton gris-gris?

Christophe COLOMB n’était donc qu’un sortilège. Abarcadabra, plus d’esclavage, plus de victimes, juste un peu de diversité! On vous avait dit que même dieu n’aimait pas les noirs! Encore que, bigot ou pas, sous les soutanes, le petit chauve affectionne les femmes noires. Ca au moins, l'histoire ne peut le nier et on a des preuves! Il n'y a qu'à compter le nombre de fois où les "métis mulâtres" (catégorie issue du bestiaire) ont été utilisés par les processus d'esclavage, de colonisation, d'indigénat et maintenant par la diversité, pour taper sur les "noirs-noirs" comme disait Muriel ROBIN à sa fille dont le bon goût s'était ennamouré d'un sénèfe noir-bleu...

Mais romanons à nos oignons. Viviane ROMANA, une autre donc, a soutenu sa thèse sous l’œil approbateur d’un illuminé, Tobie NATHAN. Ci-contre la photo du Lacan chamanique, qui fait sa star. S'agissant de ce qu’il fume, c’est autre chose, il suffit de lire les textes de ses étudiantes. En tout cas ce n'est pas du chichon traditionnel. D’après ce qu’on en a pigé, ce prof élabore un genre de Vaudou frelaté, et resservi aux nègres zombies sous forme de clinique à prétention scientifique. Selon lui, il ferait fait «lethnopsychiatrie des nouveaux désordres psychosociaux». T'as vu ta race? Elle est psychosociale… La recherche française fait peine à voir. Finalement la Feuille de Manioc se demande s'il ne vaudrait mieux pas se ranger aux côtés des veilleurs tardifs de DOM malgré leur éveil tardif qui peine à dissimuler leur ressentiment. L’esprit public a en effet tout à craindre de la nomination de M. ROMANA au CMPE, à lire ses interventions à propos des conséquences de l’esclavage. Pour lui, elles sont prioritairement d’ordre psychologiques et non politiques c'est-à-dire, juridiques.

Lire la suite

09/01/2009

Françafrique - Lorsque les parrains dénoncent les racketteurs

Le CIAN dresse la liste noire du harcèlement fiscal en Afrique.

"Le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) a établi dans un document publié le 20 novembre la liste des pays africains où le harcèlement fiscal est le plus important, rapporte Les Afriques. Pour définir le harcèlement fiscal, le CIAN distingue les contrôles fiscaux « normaux » de ceux qui donnent lieu « à des rackets et des intimidations ». Parmi les bons élèves, note le journal économique, « on retrouve presque toute l’Afrique australe à l’exception du Mozambique et de la Zambie, le Maghreb, le Nigeria, le Kenya, l’Ouganda et le Togo ». La Centrafrique, le Cameroun, le Congo, le Burundi, la Tanzanie, la Côte d’Ivoire et le Mali sont les derniers de la classe."
Source Afrik.com Mardi 60.01.2009

Corruption des élites et prévarication

Cette organisation postcoloniale que d'aucuns n'hésitent pas à présenter comme une émanation du MEDEF en Afrique, explique mieux que toute autre, la plupart des difficultés structurelles de l'aire francophone foccartienne, délibérément appelée le pré-carré. Plutôt que dresser des listes noires, et feindre de s'étonner d'être rackettée, elle est bien placée pour, et serait bien inspirée en livrant la liste de ses noirs corrompus. Ces élites et dirigeants africains qui s'enrichissent personnellement en collaborant avec leurs entreprises. En général les abâtardis en question pillent leurs pays dans l'intérêt de l'ex-puissance coloniale, et s'y rendent pour dévêtir souvent à plusieurs, c'est plus jouissif, les protituées de luxe, vêtir et divertir leurs fratries et leurs obligés, ce dans des hôtels particuliers et des résidences acquis à prix d'or, à Paris 16è, à Neuilly tiens tiens, au Vésinet, à Nice où à la Baule. Des gabegies dont chacune permettrait un dispensaire, une campagne de lutte contre le SIDA, l'aphabétisation d'une classe d'âge, une campagne de vaccination dans leurs pays... Jusque-là ça s'appelle la corruption des élites pour la prévarication des ressources et non le racket qui est la conséquence directe du détricotage de l'Etat tout court, alors quant à réclamer ce qui relève de l'Etat de droit, c'est désirer Sirius. Benêts.

Décidément, en cette époque où la figure répandue du prêtre-pédophile, plutôt que celle de l'Abbé Pierre ou de soeur Emmanuelle, s'impose à notre éthique, certains feraient mieux de la fermer. Accessoirement, il est aussi bon de rappeler à ces imbéciles, un proverbe que le Manioc tient de leurs racketteurs, et qui veut que "la chèvre broutte là où elle est attachée". Eux commencent à nous les brouter sévère. Vivement la Chine, et s'ils pouvaient la fermer, ça ferait du bien à la France comme dit Patrick SEBASTIEN, ça ferait du bien à l'Afrique, ça ferait du bien à tout le monde.  Merdeux!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu