Avertir le modérateur

15/07/2009

Video de Michaël Jackson

Encore un raciste qui vient nous geindre dans les bras...

Zut! Ce mec a fait danser la planète entière. Même la Corée du nord, c'est dire... Si quelqu'un a une solution façons "pomme + Z" (Macintosh) ou "controle + Z" (Windows) pour revenir en arrière et effacer cette épopée qu'il le fasse savoir. Une telle solution devrait intéresser plus d'un grincheux depuis Hegel (La Raison dans l'Histoire et le Discours de Dakar) et bien avant lui, les monothéïstes de la malédiction de Cham.

Et si l'illuminé de la pop au sens talentueux du terme avait eu une prémonition? On a déjà Obama, faut pas pousser. Brrr! Certains tremblent à cette évocation. N'ayez pas peur, détendez-vous, ça va bien se passer. Les noirs sont gentils... LFDM.

10/07/2009

Ouïgours: Kouchner se goure, il a ouï Yaourts

Monsieur le Ministre, vous avez ouï Yoghourts?

La femme de ménage de Bernard, Nanard pour les intimes, est probablement une gourde pour avoir fait nager Kouchner dans le Yaourt. Car il faut bien trouver un coupable, et Kouchner, le Ministre des affaires étrangères de la Sarkozie aurait ouï dire Yoghourt au lieu de Ouïgours. Eh oui, il se goure le Nanard et à donfe! Remarquez, le livreur de riz le plus célèbre de la Gaule a au moins le mérite, à la différence des ignares du journal Le Monde, de distinguer un différend communautaire d'un conflit racial. En début de semaine en effet, les affichettes de ce torche-cul du soir titraient que La Chine faisait face à un conflit racial. Doit-on rappeler à ces prétendus journalistes que la race n’existe pas comme critère discriminant au sein de l’humanité, qu’il ne peut donc y avoir que du racisme? Question de langage, certes mais question éminemment politique car on ne peut valablement lire les heurts en Chine sous le prisme du racisme, concept purement occidental pour ne pas dire européo centré. Mais passons, laissons les crétins du soir à leurs billevesées.

Bernard est cultivé. C’est pour cela qu’il est ministre et vous des scribouillards de fonctionnaires ou des ouvriers de merde. Pour autant  il confond allègrement les yaourts avec les ouïgours, cependant qu’il a tout de même trouvé des musulmans «ouverts». Hé oui! Des musulmans civilisés, ça existe… Et le Kouchner n’est pas seul à avoir fait cette trouvaille. A la Feuille de Manioc on a été saisis, plutôt sidérés, par la mansuétude des media à l’égard de ces musulmans-ci, eux de coutume intransigeants vis-à-vis de tout ce qui émane de l’islam. Mais là, la rengaine forcément, «ce n’est pas la même chose». La différence? Ils font chier les chinois qui nous emmerdent à nous piquer le leadership du monde que nous tenions depuis 1492. De la merde! Les ennemis de nos ennemis sont nos alliés. Alors vive les Yoghourts, oups, pardon, les ouïgours.

On peut se gratter, la tête, les naseaux et si on veut autre chose, il n’empêche, les faces de citron nous ont bien niqués. Même les japonais, leurs ennemis intimes admettent qu’ils sont surpassés:

«L'économie du Japon va bientôt cesser d'être la deuxième du monde, statut qu'elle détient depuis 41 ans, et sera dépassée par celle de la Chine, admet un rapport gouvernemental nippon publié vendredi. "Le statut de deuxième économie mondiale pour le Japon est en train de toucher à sa fin", estime ce rapport annuel du ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti). Cette conclusion rejoint celle du Fonds monétaire international (FMI), selon qui le produit intérieur brut (PIB) nominal de la Chine devrait dépasser celui du Japon en 2010, ou même en 2009 si l'économie chinoise croît plus que prévu et si l'économie japonaise continue à se dégrader fortement. […] Le Japon s'était hissé au rang de deuxième économie mondiale en 1968.» Source RTL

Et ce n’est pas tout, les Riz-cantonais-à-emporter et Crevettes-au-curry nous bastonnent tout pareil en matière scientifique et technologique.

«En décembre dernier, l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE) publiait un bilan chiffré de la recherche chinoise, conduisant la presse à qualifier la Chine de deuxième puissance mondiale en R&D. La Chine est-elle en train de devenir la deuxième puissance scientifique mondiale ? Il est indéniable que l’effort d’investissement chinois dans le domaine de la R&D est colossal et s’accélère. La part du PNB consacrée par la Chine à la R&D a doublé en dix ans, passant de 0,6% en 1995 à 1,3% en 2005. Cela représente une augmentation moyenne des investissements en R&D de 20% par an dans un pays dont le PIB augmente de 10% l’an. Dans certains secteurs et pour certaines institutions, la Chine prévoit même de doubler les dépenses de R&D d’un plan quinquennal à l’autre, ce qui rend effectivement tout à fait crédibles ses objectifs d’atteindre en 2020 une part de 2,5% de ses dépenses de R&D dans le PNB. Cet effort soutenu est à mettre en rapport avec celui consenti aujourd’hui par la France (2,2%), les Etats-Unis (2,8%), le Japon» Source Aujourd'hui la Chine.

Nous voilà bien. La Chine, l’histoire y compris la plus ancienne le démontre, est moins belliqueuse que nous et moins expansionniste aussi. C’est une autre norme des rapports globaux qui est en train d’émerger. Ca fera très mal au fion des réseaux francs-maçons et de leurs esclaves nègres qui devront s’inventer d’autres maîtres. Ca fera du bien à la planète et à la vie d’être sous l’empire d’une puissance plus tempérée. Bienvenue dans l’ère nouvelle. LFDM

04/07/2009

Retraites : Sarkozy mentait en 2007

Débat pestilentiel, Naboléon vs Bécassine: «Madame, permettez moi de vous le dire vous faites une erreur. Le Financement des retraites est équilibré jusqu'en 2020 (..) contesté par personne.» C’était l’un des bobards du candidat Sarko. La réforme des retraites Fillon a depuis filé aux oubliettes.

Retour sur un mensonge consenti

Puisque les régimes général et vieillesse sont à nouveau dans le mur, il est temps pour les petits machos de la presse Pravda germanopratine de reconnaître que Bécassine avait raison. L’Empereur est un menteur mais, il fallait qu’il le soit pour parvenir Nano-Empereur. Et de cela on ne peut guère rien lui reprocher, car il agissait dans son intérêt bien compris afin de nous enfler, ce  dont nous nous nous sommes laissés convaincre, volontiers, par sexisme inavouable, et à ce chapitre, ni les femmes ni la gauche ne furent pas en reste. A la Feuille de Manioc nous soutenons que le sexisme est l’antichambre du racisme. L’affaire a ceci de singulier que les femmes ont tiré sur une candidate femme et qu’elles ont préféré le Nano-Empereur. Allez donc savoir pourquoi. Il en va pourtant ainsi d’une règle intrinsèque de la servitude volontaire. La Boétie a pondu un opuscule à ce sujet, et il y a bien longtemps, Charles Baudelaire avait aussi écrit un papier pour la Feuille de Manioc à ce sujet. Les noirs sont pareils. Ce sont les premiers à nourrir la négrophobie dont ils sont victimes tout comme l’islamophobie s’appuie d’abord sur des figures issues desdites «communautés». Il n’ya qu’à regarder les figures putassières qui se prétendent élites et représentent ces groupes sociaux. Le pouvoir en joue, il a raison. Passons…

On a voté pour un bonimenteur. On mérite donc de se faire farcir et en double pénétration s’il vous plaît, puisque le Château s’apprête à faire financer ses déficits par un emprunt auquel les benêts que nous sommes souscriront. Pour notre part, à la Feuille de Manioc nous ne ferons jamais confiance à un Madoff de la politique qui ne tient pas ses engagements sur son terrain de jeu favori: la haine des jeunes et même des bébés, habillée sous le thème de la sécurité, et ce malgré plus de 20 lois en 7 ans. La violence ne s’est jamais aussi bien portée. Alons donc pour 20 autres lois. On a des spécialistes à l’intérieur et à la justice. Les promesses de l’Empereur sont un genre de cavalerie politique et c’est bien fait pour nous d’en pâtir.

Question au benêt: dans quel intérêt l’Etat qui lève facilement les fonds à long terme sur les marchés financiers suivant un taux d’intérêt avoisinant les 4%, viendrait-il solliciter l’épargne populaire qui lui coûterait forcément plus cher? Car personne, même les cocus de l’UMP à Neuilly, ne prendra son frelaté d’emberlificotage à  moins de 5 voire 6%. C’est donc un fait qu’un emprunt populaire coûtera plus cher à l’Etat. Pourquoi donc? La manœuvre est politicienne.

En vérité, le gouvernement doit faire face à l’échec de son plan de relance rikiki. Il a d’une part besoin d’argent frais et d’autre part Sarko veut acheter sa réélection en injectant du cash dans l’économie à la veille de la Mère de toutes les batailles électorale, histoire de maquiller l’échec de sa politique économique. L’emprunt permet donc à ces faussaires de solliciter l’épargne des riches qui seront le véritable cœur de cible de la souscription sans créer un impôt nouveau. Tu as vu l’état de ton compte en banque? Ce n’est pas avec ton découvert sur les bras, ton troisième chiard qui arrive et ton allocation de retour à l’emploi que tu pourras prêter des sous à Christine Lagarde. Benito ne compte certainement pas sur toi… Il sait qu’il ne peut compter que sur les riches. Or il ne peut reprendre ce qu’il a donné via le bouclier fiscal, ce serait sacrifier un capital politique. Au Château on garde toujours un œil sur l’idéologie. Donc au lieu de leur prendre leurs sous via des impôts, on va le leur prendre via un emprunt, c’est-à-dire une dette. Par contre votre neurone-singleton a bien pigé: ce sont bien les impôts des pauvres qui paieront la dette au final. Ce qui s’appelle se faire enfler. Et avec cela vous avez été nombreux à penser que Bécassine n’était pas à la hauteur de la charge? Très bien… L’Empereur, lui, nous charge comme il faut. Dormez, allez à l’Eglise, à la Mosquée… On s’occupe de vos affaires. LFDM

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu