Avertir le modérateur

06/01/2009

Un nouveau Da Vinci Code, Dan Brown?

opusdei.jpgCette fois-ci, nous sommes invités "Dans l'enfer de l'Opus Dei"

Ce n'est pas à vrai dire une nouveauté (2007) mais au manioc nous sommes particulièrement intéressés par le sujet. Véronique Duborgel aurait expérimenté l'enfer de l'Opus Dei qu'elle raconte. L'ouvrage serait selon la note du lecteur Marc IOTANIS (3/5), «encore un truc qui va rapporter de l'argent... Que l'on adhère ou pas à ces idées, il faut un minimum se renseigner avant de plonger dedans, même si ce sont des proches qui vous initient. Le malheur des gens reste une source inépuisable d'inspiration littéraire, surtout lorsqu'elle est vécue, mais un témoignage n'apporte rien de bien constructif si l'on ne dénonce pas le haut de la pyramide avec des preuves. Mais le sujet est bon et bien traité donc 3, il aurait fallut en faire un roman policier.»

Ecoute Marc, question Pyramide, regarde bien le logo du Bantoustan en haut à gauche. Pour ta gouverne, sache donc que la Pyramide est le spectre maçonnique. S’agissant de l’Œuvre de Dieu, on y reviendra. Question roman policier enfin, on déjà lu le Da Vinci Code. Mais en effet, au Manioc nous sommes aussi préoccupés que toi. Il y aurait en ce moment comme qui dirait, une guerre des gangs. Ca pue le règlement de compte. Alors si l’Opus Dei est visé, c’est que ce sont les frères qui sortent en Tenue Blanche ! C’est comme à Gaza. Si un palestinien est trouvé mort, il y a une forte probabilité que ce soit le bienfait déiste de l’armée israélienne, civilisée en boucherie.

Dans l'enfer de l'Opus Dei, Véronique Duborge - Albin Michel.
Broché. 2007-10-03. ISBN: 2226180567 / 2-226-18056-7 EAN: 9782226180568

03/01/2009

Le rapport sur la diversité de WIEVIORKA, mis à nu

wieviorka.jpgUne juriste critique la commande publique sur la diversité

«Que faut-il entendre par «diversité» ? La définition de ce mot qui traverse tant de discours et transperce les principes généraux du droit, ne peut être donnée d’emblée. La notion s’implique dans tous les champs de la connaissance; elle ne peut être immobilisée dans le seul cadre de la gestion des discriminations.» Le verdict clair, sans appel ni ergotage est signé Geneviève KOUBI. Rassurons tout de suite la milice morale, l'honorable Alain FINKILEKRAULT, l'impayable Philippe VAL et son acolyte Nathalie FOUREST, tous et leurs funestes consorts: Geneviève KOUBI n'entretient aucune relation avec DIEUDONNE ou Stellio CAPPOCHICHI, ni avec Ben LADEN d'ailleurs. Ca c'est fait. "Gée" est professeur de droit public et traite simplement de sa discipline. Son analyse est une petite leçon d’intelligence élémentaire adressée au Grand Manipulateur du Tout (Grand Manitou) et de Patrick LOZES, le très funeste Michel WIEVIORKA. Et nous on se marre de voir la sagacité de ce sachant confondue dans ses contradictions manipulatoires. Ce sociologue semble s'être fait une spécialité, celle de produire des groupuscules à caractère identitaires. Nous traduisons "sectaires". Il est soi-disant Conseiller scientifique des noiristes-parisiens, apprentis communautaristes. Et c'est ès-qualités qu'il a reçu une commande publique pour réfléchir à la question de la "diversité". Et pourquoi pas se branler sur la biologie pendant qu'on y est? (La Diversité, éd. Robert Laffont, 2008)

Depuis DURKHEIM et WEBER, la sociologie est cette pensée d’origine protestante, qui a brillé par sa capacité à donner corps à des phénomènes à partir de constructions idéologiques. Il n’y a qu’à aller relire les fadaises de "l’ethos du capitalisme" de WEBER pour lui pisser un MADOFF sur sa tombe, et y déverser les poubelles de l'ultrafascisme qu'est le capitalisme. Le sociologisme accouche en général d’usines à tautologies plates, fonctionnant au gaz exotique pour divertir les gogos qui font face à de vrais problèmes: racisme, pouvoir d'achat, logement, accès aux soins etc. Face à cela, le sociologue fabrique des paradigmes. C'est caricaturé, mais en gros si tu sais de quoi tu as besoin le sociologue te dira comment t’en passer. C’est le miracle paradigmatique. Passons aux bougnoules et aux damnés de Cham (les esclavonégros depuis la Genèse selon la Bible...)

beaubourg.jpgRacisme ou diversité? Diversion...

Pour traiter du racisme en France, technocrates et médiocrates se sont donc réunis la nuit, pour se tripatouiller les roupinettes et se curer le nez afin de gratter des idées maléfiques. Du neurone de Méphisto il en est sorti un doigt fait aux négros et aux islamobougnoules ou plutôt, sa parure: la «diversité». Boudiou! Avec un bijou pareil pour sertir le doigt dans l'fion, le racisme est promis à une carrière. Pas de panique, le CRAN applaudit et si l'écran noir applaudit, c'est que les singes ne trouvent eux-mêmes rien à redire. La «diversité» est l'un des derniers trompe-couillons en date, destiné à pédaler dans le vide. Le type même de concept attrape-tout dont l’intelligentsia française a, seule au monde, le secret. Muni de cette panacée, le conclave nocture a ensuite partagé les tâches entre réseaux de Baphomet et confié l'oeuvre de diversion au sociologue. C'est ainsi que l'expert groupusculaire a été chargé de recracher un truc imbitable, un fourre-tout façon structures de Beaubourg, un labyrinthe, un jeu de pistes à impasses. Résultat, ça donne ce genre de prémisses stratosphérique: «Les fondements juridiques d’une définition de la diversité sont bancals.» Pince-moi Eloi. C'est qui le con qui a posé une question ignare? Eh oui, trop tard! C'est pas lorsqu'on s'est fait dessus qu'on serre les fesses.

Geneviève a lu pour vous le Rapport qui ne sert à rien si ce n'est tenter de distraire les victimes du racisme. Elle l’a brillamment critiqué, le Manioc a remâché sa critique pour rendre l'herbe plus drôle que les horreurs qu’elle traite. Prenez le temps de lire la suite, le projet de manipulation est subtil, c’est important, c'est confondant !

Lire la suite

02/01/2009

L’affaire d’Outreau portée au cinéma

marecaux.jpgTout le monde a encore en mémoire l’affaire d’Outreau. Devant le désastre judiciaire, il était alors de bon ton de faire sa mine outrée après la mise à sac en direct-live de destins ordinaires. Quelle importance pensez-vous! Des provinciaux, meme de classe moyenne le poncif du cul-terreux a la peau dure! Tout le monde avait alors claironné «plus jamais ça»! Qu'ouï-je? Plus jamais ça mon cul oui! Au moment où l’on reparle de l’affaire GREGORY, et que Julien COUPAT réputé présumé innocent jusqu’à preuve du contraire croupit sous les geôles, le microcosme des journalistes parisiens a vite oublié les leçons du drame d'Outreau. Oublié notamment qu’une démocratie prospère sur l’équilibre des pouvoirs qu’ils saccagent en renonçant au leur et en s’offrant, nus, à l'exécutif exécuté par le capitalisme financier, à son tour tenu en sous-oeuvre par les sectes et les réseaux obscurs.

Un film co-écrit par une des victimes, Alain MARECAUX (photo ci-contre), pourrait aider à fixer les faits dans nos mémoires vagabondes.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu