Avertir le modérateur

18/01/2009

Les Juifs en Palestine, par le Mahatma Gandhi

gandhi.jpgEclair de sagesse

Il est de bon ton pour ne pas dire de mode, de nourrir une passion suspecte pour le bouddhisme, dans la mesure où il emmerde le chinois, périlleux pour notre devenir du seul fait de son être en soi. On feint alors de vouer une admiration de pur raffinement inventé du fond de notre ignorance de ce même bouddhisme, ignorance identique qui nous fait détester le chinois. GANDHI est dépeint par les biknits qui ont finit soit par engager la guerre, soit notaires, GANDHI est dépeint comme la figure suprême du pacifisme, ce qu’il fut à plusieurs égards. Alors suivons son enseignement s’agissant de la Palestine. Eloquent…

« J’ai reçu plusieurs lettres dans lesquelles on me demande d’exposer mes vues sur la question arabo-juive en Palestine et la persécution anti-juive en Allemagne. Ce n’est pas sans quelque hésitation que je me risque à offrir mes opinions sur cette question très délicate. Toute ma sympathie est acquise aux Juifs. J’ai connu certains d’entre eux, d’une manière très intime, en Afrique du Sud, et certains d’entre eux sont devenus des amis pour la vie. Grâce à ces amis, j’ai pu mieux connaître la persécution à laquelle ils ont été soumis depuis la lointaine histoire. Ils ont été, en quelque sorte, les intouchables de la Chrétienté. [...] »

« Mais ma sympathie ne me rend pas sourd aux exigences de la justice. L’appel à un foyer national pour les Juifs ne me séduit guère. La légitimité en est recherchée dans la Bible et dans la ténacité dont les Juifs ont depuis tout temps fait preuve dans la formulation de leur attachement à un retour en Palestine. Pourquoi ne pourraient-ils pas, comme les autres peuples sur Terre, faire de cette contrée leur pays où naître et où gagner sa vie ? »

Lire la suite

16/01/2009

Seule la Licra pleure le départ d'Hortefeux

gaubert.jpgCORROLER balance...

Quelle mouche a donc piqué Catherine CORROLLER d’habitude plus mesurée sur les questions raciales? Sur son blog «Aimez-le ou quittez-le», la journaliste de libération spécialiste des questions de «nous et les autres» relève que de l’ensemble des dirigeants associatifs, seul le GAUBERT fatal regrette Brice HORTEFEUX. Elle a juste oublié le CRAN qui NSP (ne se prononce pas) ou a tellement chuchoté son opinion qu’on en a perdu le murmure. Les noiristes métissologues seraient-ils gênés aux entournures? SOS Racisme par contre y est allé de bon cœur, histoire de se refaire du gras sur ce truc, et surtout faire oublier le désastreux effet DRAY. Depuis trois jours, tous les blogs des fédérations balancent le mot d’ordre «30.000 expulsions par ans c'est la honte» pour débuzzer l’affaire des montres luxueuses de la gauche-tarama. Entre deux montres Rollex, SOS Racisme découvre les expulsions...

Mais suivons la Corrole car avec l’horticulteur enflammé (HORTEFEUX) on le duel est fleuri: «Un concert de critiques et une voix, une seule, pour saluer l'action de Brice HORTEFEUX. Patrick GAUBERT, président de la Ligue international contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) se félicite de ses relations avec le ministre de l'Immigration, affirmant avoir «toujours trouvé en lui un interlocuteur ouvert au dialogue, à l’écoute en matière de lutte contre les discriminations et attentif au suivi et à la régularisation de tous les dossiers de personnes en situation irrégulière que l’association lui a soumis au cours des vingt mois écoulés».

Espèce de PPE-UMP va!

Et notre journaliste d’opinion de préciser, «Pour ceux qui ne le sauraient pas, Patrick Gaubert est député européen, membre du groupe PPE (parti populaire européen, de droite), et a été tête de liste UMP en Île-de-France pour les élections européennes de 2004.» Mais c’est que ça balance! Qu’est-ce qu’elle a? De quel bord est-elle? Est-elle copine avec les DRAY ou alors SOS Racisme lui doit de l’argent? La Corolle n’en reste pas là et termine son artifice en trahissant un vœu du GAUBERT qui espère «retrouver la même disponibilité et la même qualité d'écoute» avec lui qu'avec HORTEFEUX.» Nul besoin de prier... L’autre (BESSON) est passé sans transition ou à peine, de la gauche-tarama à traître fondamental, la conversion en Oberstgruppenführer de l’identité de ce caméléon politique se fera sans difficulté. Aller à la source

15/01/2009

Peut-on militer en caricaturant, en ironisant? Oui!

rue89.jpgS'agissant des libertés publiques, il est légal de se moquer des keufs

Lu sur le site houaibe des anarcho-gauchistes de Rue89, un truc qui a dû plaire à madame la Ministre de l'intérieur: «Peut-on dénoncer dans des tracts les pratiques de la Police aux frontières (PAF) en pointant le doigt sur des arrestations arbitraires, des interpellations «au faciès», et qualifier la police de «bras armé de la xénophobie d’Etat»? A ces questions le tribunal correctionnel de Rennes a répondu oui, en relaxant les trois militants du Collectif de soutien aux sans–papiers poursuivis pour diffamation et jugés à l’audience du 12 décembre 2008. [...] La ministre de l’Intérieur, Mme Alliot-Marie, n’avait visiblement pas goûté le pastiche acide du collectif, lisible dans les tracts distribués et lus lors d’une manifestation du 2 mars dernier. […] La bonne foi des militants critiquant des faits avérés, […] le caractère spécifique d’un langage militant, ont permis au tribunal de conclure «que le ton employé dans ces tracts, destiné à interpeller l'opinion, est certes polémique, voire cynique et satirique (...) mais il doit cependant être replacé dans le contexte d'une lutte militante»

Dans ta tronche ! Non mais… Instruisez vos droits!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu