Avertir le modérateur

18/08/2009

Les cocus du farsi

57318_reissune.jpg

Comment dit-on farceur en farsi?

L’histoire de la ravissante Clothilde Reiss finira bien. Les barbus la libéreront. Ils ont un code de l’honneur. La vérité elle finira en eau de boudin farsi. Et vous connaissez désormais bien notre devise selon laquelle il n’existe que deux catégories d’individus: les farceurs et les farcis. Tenez, farfouillant le ouaibe tout à notre activité préférée, regarder sous le jupon des filles, on a rapporté plus de jeune filles espionnes que de jupons. Rendez-vous compte! Des drôlesses barbouzes, ce doit être encore un truc des mi putes mi soumises. Mais genre, jusqu’où ira le féminin dans le masculin? Loin…

A propos de la belle Clothilde Reiss, l’Agence Française du Riz en charge de nos affaires étrangères, a déclaré à l’ImMonde du soir que «toutes ces accusations sont dénuées de fondement et ne tiennent pas, ce sont des allégations fallacieuses.» Bigre! Si Nanard le dit… «Mais comment qualifier ses aveux» ose faussement ingénu, un autre torche-cul germanopratin «Ces «aveux» ont été probablement sollicités! Et pourquoi tout de suite mettre en doute la sollicitude de cette jeune fille? Parce que rétorque le compagnon de Christine Okrent, «c’est un procédé classique que nous connaissons bien: elle n’était pas seule, il y avait d’autres accusés dans cette salle et la séance était télévisée! Elle n’a pas écrit de rapport, mais une note très brève, à caractère personnel, où elle décrit ce qui se passait, à l’intention du directeur de l’Ifri (l’Institut français de recherches iraniennes), qui est un institut comme nous en avons vingt-sept autres à travers le monde. On ne peut l’accuser de rien du tout.» Le Parisien.

Lire la suite

15/08/2009

Burkini: dépoile-toi et fissa! On veut tout voir…

article_burkini2.jpgCrampe du cerveau

Le burkini serait la contraction de Bikini et de burqa. C’est surtout la contraction façon grosse crampe du singleton qui, en guise de neurone, habite le cerveau de cette jolie femme d’une trentaine d’années. Rien à faire… Il y a décidément un souci propre aux trois monothéismes, le cul. Ils n’ont que cela à l’esprit au lieu d’avoir ça en pratique, ce qui au passage bonifierait sensiblement leur pratique éculée de l’esprit. Stop gros cochon! Vous avez bien lu éculée et rien d’autre…

A y regarder de plus près, l’appareil de bain en cause ne témoigne en aucun cas d’un esprit pratique, que ce soit pour barboter ou se déshabiller. Parce qu’il faut bien en convenir: si les soi-disant croyants s’obstinent à se point à couvrir le corps des femmes, et les femmes de ces soi-disant croyants de se couvrir d’un voile pudique, pour ne pas dire de tentures sadiques, ce n’est que pour avoir en permanence à l’esprit, l’occasion de dévoiler ces dernières en douce pour découvrir les charmes qui s’y cachent. En fait des cochons qui s’ignorent, des vicieux, des bande-à part et égoïstes en plus d’être misogynes.

Qu’est-ce qu’ils viennent nous les courir avec leur burqas et leurs burkinis dans nos piscines de dépravés? Si des nanas ont envie de se momifier le corps et la foufoune, soit! A leur aise… Mais bordel on ne voit pas en quoi elles devraient en faire profiter la commune. A la Feuille de Manioc nous ne sommes pas contre les politiques d’apartheid choisi en pareil cas, étant donné que nous respectons le droit de la multitude à la connerie crasse. Les allumés de la mosquée n’ont donc qu’à se construire des piscines pour celles des furieuses qui voudront s’y faire humidifier.

En tous cas on pouvait lire chez les maîtres de céans de 20 Minutes  qu’à Emerainville (Seine-et-Marne) «une femme d’une trentaine d’années n’a pas pu barboter dans la piscine municipale fin juillet. «Cette femme, ainsi qu'une autre femme, ont voulu déposer une plainte au commissariat de Noisiel début août mais la plainte a été refusée» et elles ont «déposé une main courante», a assuré à l’AFP, Daniel Guillaume, le vice-président du syndicat d'agglomération nouvelle (SAN) du Val-Maubuée, qui gère les piscines du secteur.» Et revoilà la discrimination. Non mais où vont-ils chercher ça! Lorsqu’on impose aux mecs d’être vêtus en slip de bain et non en caleçons ils ne crient pas à la discrimination sexiste!

Voila comment des spécialistes du grand n’importe quoi islamique nous contraignent, nous, à la feuille de Manioc, à devoir être d’accord avec Alain Keylor, rendez-vous compte, un maire UMP! «Tout cela n'a rien à voir avec l'islam, car le règlement intérieur des piscines refuse que l'on se baigne tout habillé, pour des principes d'hygiène, comme c'est le cas pour les caleçons. (…) Ce n'est pas un maillot de bain islamique, ce genre de maillot n'existe pas dans le Coran». Nous n'oublions pas que l'Empereur son patron, Chânoine à ses heures perdues, n'a eu de cesse d'exacerber les sentiments communautaires et religieux depuis qu'il a pris ses quatiers au Château. Le discours au palais du Latran ne fut pas des moins équivoques...

Pour notre part, nous considérons qu’on a déjà mis plus de 1000 ans pour se débarrasser des canons esthétiques d’une Eglise catholique rétrograde pour ne pas laisser le féminin et ses courbes envoûtantes retourner à la censure obscure du clergé. Nous serons les chiffonniers qui les dépoileront de gré ou de force sur le plan d’eau de la commune. Ici ce sera toujours et encore déshabille-toi on veut tout voir. Non mais. LFDM.

En marge de cette information, «fichée à vie à cause d’une fellation»

C’est du propre que nous relate le maître de céan 20 Minutes: «Aux Etats-Unis, les délinquants sexuels sont répertoriés dans des fichiers rendus publics. Ils sont d’ailleurs accessibles sur Internet. The Economist revient sur les dérives que cela peut occasionner. Comme cette histoire, édifiante, d’une jeune américaine fichée depuis 13 ans pour corruption de mineur. A 17 ans, elle avait été surprise en train de faire une fellation à un ado de sa classe âgé de 15 ans. Condamnée à 5 ans de prison, elle a été incarcérée pendant un an. Petit hic, elle est inscrite au registre des délinquants de Géorgie, consultable librement sur le web. Du coup, elle n’a plus le droit d’habiter ni de travailler à moins de 300 mètres d’un établissement susceptible d’accueillir des enfants (écoles, parcs, bibliothèques…).» Lien 20 Minutes.

14/08/2009

M. De Langlade victime expiatoire d'un antiracisme de galerie?

0601_Institutions_Symboles_Republique_Marianne02.jpgLe monde entier est notre invité


Le malheureux Paul Girot de Langlade en prend pour sa casquette de préfet. Monsieur apprend à ses dépends que le slogan d’Aéroports de Paris, «le monde entier est notre invité», n’est pas vain et découvre ébaubi, qu’il y a trop de Molloud pour porter les bagages, et trop de Bwana pour nettoyer les vitres et les sols. De sorte que s’il n’y avait pas la Police de l’Air et des Frontières, on se croirait en Afrique à Orly. On ne nous soupçonnera pas de mansuétude vis-à-vis de Paul Girot De Langlade, nous relations ici même les borborygmes républicains de ce préfet. Lire. Cependant il conviendrait de penser à froid cette actualité chaude. Qu'y a-t-il d'exceptionnel dans ses propos?

Comme d’habitude, les vertueux d’après-guerre les mêmes qui furent collabos la veille, viennent au festin anthropophagique dire qui son humanisme de fraternité, qui son antiracisme de galerie. Ils sont foule pour le supplice, Paul Girot de Langlade doit expier la faute raciste tel l’agneau de dieu donné en sacrifice pour enlever ce péché du monde… miam miam.

Seuls les gogos croiront aux rodomontades de cette moraline de circonstance. Paraîtrait que Brice Hortefeux l’a «immédiatement» suspendu de sa fonction de coordinateur local pour la Réunion des Etats généraux de l’outre-mer. Pincez-vous, c’est un rêve… On n’en demandait pas tant! Pourquoi donc Brice l’a-t-il seulement nommé? De Langlade avait un passif qui ne souffrait d’aucune ambiguïté. A ce demander ce qui dans les propos qu’il a tenus étonne nos vierges effarouchées. Qu’a donc fait ce grand commis de l’Etat qu’il n’avait fait auparavant et que par exemple les huiles du Ministère de l’intérieur ignoraient au moment de le nommer à la coordination des états généraux de l’outre-mer?

Paul Girot de Langlade a déjà dit pire: «Il y a trop de gens du voyage sur l’Indre et Loire» avait-il déclaré dans la Nouvelle République: «On a été trop laxiste pendant trop longtemps (…) Il faut arrêter de se voiler la face. Chacun sait que quand ils arrivent quelque part, il y a de la délinquance» Les faits étaient constitués mais la plainte avait été mal formulée. Ce Monsieur doit donc sa relaxe à un vice de forme, au seul fait que les avocats compétents comme mon œil, qui bossent avec les officines antiracistes avaient mal fait, ou trop bien fait leurs basses œuvres. Car il ne faut qu’aucune action exemplaire ne prospère sur ce thème. Et sur ce point, tout le monde est joyeusement complice.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu