Avertir le modérateur

08/12/2009

Perversions politiques

h_9_ill_786584_charette.jpg Actu: les dessous cachés de la perversitas.

Avant qu’elle ne devienne l’apanage des Pères de l’Eglise catholique romaine et universelle, preuve qu’on a besoin de le répéter à ceux que la masturbation a rendus sourds, le grec katholikos signifiant déjà «universel»,  la perversitas soit la perversion, voulait dire mettre sens dessus-dessous ou détourner de son usage initial. Soit. Par-delà l’acception morale des ecclésiastes et des psy, de quelles perversions à travers l’actu chaudasse mais aussi un peu avariée sommes-nous les témoins? Car nul doute que nous vivons une époque formidable.

Hervé De Charette claque la porte de l'UMP.

Tenez! A moins qu’il ne s’agisse d’un effet d’optique dû aux officines de sondages, une agitation semble s’être emparée des baronnies franc-maçonnes des bords de la Loire habituellement très au parfum de ce qui se trame et s’ourdit en fiel et en douce dans le fion du peuple en Gaule érectile. L’opinion qui opine annoncerait des élections régionales ric-rac, l’occasion de rebattre les cartes à droite et charogner à gauche l’œil rivé sur pactole de nozimpôts, car à écouter les nouvelles de ce matin, on dirait que la Charrette de transfusion des reîtres UMP a bel et bien commencé.

Hervé de Charrette député de la majorité pestilentielle, ex-UDF du Maine-et-Loire, a décidé de quitter le parti de la godille et prendre le risque d’une mandale au prochain scrutin en lorgnant du côté de la sandale molle du Nouveau Centre. Le NC qui rêve de se rappeler au bons vieux temps de l’UDF est le machin de notre Morin sinistre de la guerre et éleveur de chevaux de courses à temps partiel. Un Morin dont les potins mondains germanopratins nous apprennent qu’il a déclaré la guerre judiciaire s’il vous plait, à Bayrou du Béarn pour faire main basse sur le nom de l’UDF. Pourquoi vouloir récupérer la marque déposée de l’UDF? Parce que le marquage des neo cons (NC) dans la majorité UMP ne suffit plus? Morts de rire.

Charrette troque donc une sandale contre une godille deux attirails aussi inutiles à l’esprit public l’un que l’autre. Vous direz, pour marcher sur le sable de la Loire des tongs suffisent bien… Voila donc que notre ex-associé de l’UMP qui a reçu une subvention de 3 millions d’euros entre 2002 et 2007 se sentirait soudain à l’étroit dans les parties présidentielles. Hum! Il en a mis du temps l’ex-ministre des affaires étrangères pour ressentir l’exiguïté pestilentielle. Charrette tirerait une croix sur le pactole des subventions et prendrait risque de mettre la Convention démocrate qu’il dirige sur la paille? N’y aurait-il pas sous roche, une anguille un peu perverse à l’approche des régionales?

Car la version de Charrette n’est pas tout à fait la celle que donne Dominique Paillé justement, blablateur adjoint du parti de la godille, qui s’y connaît en perversion de l’engagement politique: «ce départ n'est pas une surprise et c'est la confirmation de ce qui se tramait depuis quelques semaines». Qu’ouïs-je? Qu’esgourdé-je? Il se tramerait des complots ourdis et méchamment conspirés par des fielleux et des fourbes dans le dos du bon, de l’honnête du probe Sarkoléon? Et une autre louche, une! Selon le même Paillé spécialiste de formation de santé publique, «la Convention Démocrate était un machin «médicalement assisté». Coma donc. Si l’anesthésiste le dit, c’est qu’il sait de quoi il parle…  En tout cas il balance sur le bon usage des 3 millions de nozimpôts: «Charette n'en faisait rien, et cette dotation a été considérablement réduite» en 2008. C’est donc une affaire de cassette et pas seulement de casse-couilles! En tous cas Paillé passé du PSU à l’UMP en passant par l’UDF et le Parti Radical, ex-pote pour la vie de François du Béarn, le temps d’une promesse de sermenteur n’est pas le mieux placé pour donner des leçons de fidélité à Hervé de Charrette. Camembert donc. Oui mais perversion quand même…


Sondages en baisse, remous dans la majorité.

C’est aussi Kouchner qui témoigne à ravir de l’orientation de la girouette germanopratine et renseigne sur le cours politique du vent. A propos du débat sur notre origine, autrement dit, notre identité nationale, il nuance: «pourquoi pas? Moi, je me méfie des débats théoriques», ce qui, au Quai d’Orsay, veut diplomatiquement dire qu’on a le cul entre deux sièges, et qu’on est éventuellement à deux doigts, s’il vous plait!, de retourner se faire voir du côté des «socialo-communistes». C’est connu, le parti de La Rose n’a pas la rancune éternelle. D’ailleurs, en ont-ils seulement les moyens? Ils sont en charpies et récupéreront tous les résidus que l’ouverture sarkozienne leur recrachera au moment pour Naboléon de servir une nouvelle chimère au benêt qui sommeille entre deux scrutins.

emmanuelle_mignon_estats_generals_premsa.jpgAh oui au fait! A l'Elysée, c’est évolutions de palais. On a appris que Emmanuelle Mignon, on vous rassure ce n’est pas prouvé, qu’Emmanuelle Mignon néanmoins, l’inspiratrice du chanoine de Latran et des envolées de Ryad quittait l'Elysée. C’est l’ImMonde du soir qui rapporte. Ouf! Ouste! Pour lire un texte qui récure l’amie des curés à l’abrasif, Fiammetta Venner amie elle de Caroline Fourest  Mademoiselle je-sais-tout s’en charge: Lien. Alors la mignonne, on ne la pleurera pas. A 41 ans l’inspiratrice de la dérive spirituelle du Château retourne au Conseil d'Etat. Pour être utile «autrement» dit-on dans les couloirs de l’Elysée. Sois inutile tout court ça fera des vacances à la laïcité. Mais l’intérêt de la chose est qu’on apprend au détour de cette interviouve, que l’Empereur Sarkozy, modeste comme on le sait, aurait récemment chuchoté qu'il ne se représenterait en 2012 que s'il avait «un nouveau rêve à proposer aux Français». Voila qu’il prend ses cauchemars pour des rêves. Puisqu’on vous dit perversion. En cas de besoin, on tient des adresses où le Château peut se procurer des médocs pour arranger ça et nous épargner cinq ans de galère. Un bon cocktail de Xanax, Themestat et de Valium devrait l’empêcher de faire des rêves, pour ensuite nous les resservir sous forme de cauchemars.

segolene-royal.jpgRâteau de Bayrou à Ségo

Revenons à Kouchner qui témoigne de ce que la queue du coq de la Gaule érectile est indécise. Son axe pivote alternativement gauche – droite, gauche – droite… Le centre a donc le vent en poupe et les baronnies, le feu au cul! Tenez! Ségolène du Poitou réitère en public ses avances à peine pudiques à François Henri IV du Béarn. Croyez-vous que le béarnais en profitera et s’offrira la poule du Poitou? Même pas pour un pôt.  Et pourtant le béarnais a une réputation. Son ancêtre institua Henri IV de France institua la Poule au Pot comme plat national de la Gaule orgueilleuse et érectile à côté des mamelles qu’étaient selon son Ministre Sully le pâturage et le labourage. Tu parles d’un programme.

Que nenni, deuxième râteau public de François du Béarn. Il snobe les assiduités de la poule du Poitou tel un goujat: «ce n’est pas notre vision des choses». Pourquoi tu as Canal+? Mais encore? Comment voit-il la chose? Parce qu’à force de ranger ses affaires un coup à gauche un coup à droite, à la fin même ses électeurs les plus fidèles ne sauront plus de quoi il retourne et à quoi opiner! Tout le monde est démocrate, ça ne veut plus rien dire. La question est de savoir de quelle perversion sera le MoDem: catho-réac, catho-vert ou catho-socialo. C’est comme ça en Gaule. L’enjeu politique est d’ancrer le MoDem sur un marqueur clair à peine de ne pas trouver d’espace entre la godille UMP et la Rose flétrie PS. Or en réponse à Ségo qui se morfond, François persiste, il n’a qu’une seule réponse: «c'est le tour du pluralisme». Ok ! Va pour un gang bang. Mais là aussi c’est un tantinet pervers…

6a00d83452ba1569e201156f7c7192970c-piEncéphalogramme plat à gauche

Et à gauche direz-vous? Serait-ce la fin de l’hémorragie dans les rangs du Parti Socialiste? Pas si vite! Les gauchos-bobos n’auront aucun mérite à voir leurs rangs se repeupler en cas de transfusion hémorragique de l’UMP. Ca fait longtemps qu’à la rue Solférino c’est plutôt Roissy à minuit que Châtelet aux heures de pointe, et que le parti n’a plus rien à perdre donc de chose à vendre. Ses ténors ont trahit qu’ils n’étaient que des vendus à la cause du marché et de l’idéologie libérale, véritable cancer de l’humanité dont les métastases s’étendent sur l’ensemble du vécu pour pervertir l’instinct de vie en mécanique de mort. La valeur ajoutée est sa perversion du marché, la croissance son mobile. Tous à Copenhague! Mais seulement pour réfléchir aux moyens d’empoisonner un peu mieux le vivant. Nul là-bas ne remettra en cause la marchandisation industrielle du vécu qui a certainement fait 100 fois plus de morts que le communisme honni de nos tables où l’on festoie du fond de notre humanisme anthropophage.

Qui à gauche renie le fond structurel des mesures prise par Naboléon? Personne. Qui rue Solférino prend publiquement l’engagement qu’une fois aux affaires, il reviendra sur la suppression du juge d’instruction, sur l’abaissement de la responsabilité pénale des mineurs, sur la dépénalisation du droit des affaires, sur la dépénalisation des délits pénaux en droit du travail? Personne évidemment! Qui rue Solférino prend publiquement l’engagement qu’il reviendra sur la privatisation d’EDF quitte à voir l’opérateur abandonner ses participations à l’étranger seul critère qui nous oblige à notre tour d’ouvrir le marché de l’énergie? Or le marché de l’énergie c’est le moins disant écologique. Tous à Copenhague! Un comble, c’est Henri IV Bayrou qui propose la progressivité de l’impôt comme prémisse de justice sociale, cependant que Terra Nova essaye de trouver un tremplin présidentiel au serial fucker du FMI, et que la CGT coopte le PDG d’EDF de concert avec le Château. Non décidément, Rome n’est plus dans Rome. Tout est perverti.

harry-roselmack.jpgLa diversité contre les Bougnats

Vous direz c’est la loi du genre politique qui veut ça. Tenez donc une histoire à tourner chèvre. Sur TF1, même Harry Roselmack qui prône la diversité dans les media au Club Averroès ne joue plus au noir de service. Il fait de la télé pure boîte à cons comme l’exige TF1. Après avoir promené sa caméra du côté de Villiers-le-Bel, allez savoir quelle mouche l’a piqué de mettre en scène l’égorgement d’un mouton à l’occasion de la traditionnelle fête de l'Aïd-el-Kébir de nos amis les auvergnats. On tue le mouton en commémoration de la soumission d'Ibrahim au Dieu célibataire. Notez au passage que c’est Ibrahim qui se soumet mais c’est le mouton qu’on égorge. Vous suivez la perversité du raisonnement. L’Aïd-el-Kébir donne ainsi lieu au plus grand moutonnocide de pauvres bêtes qui ont eu le malheur d’être désignées par Dieu au sacrifice et chaque chef de famille doit s’y coller.

En Gaule érectile ce rituel d’hémoglobine est réglementé. Harry et son équipe En immersion auraient convaincu Jamel un auvergnat qui a joué à l’arabe militant religieux pour les besoins du documentaire, d’assommer un mouton afin d’offrir à la France entière, le spectacle d’un islam à voir à la télévision. Ils se sont fait gauler. Les pontes de la communauté ont porté plainte avec constitution de partie civile. Pour sa défense, le présentateur de la diversité assène: «Je n'ai pas à me justifier de faire mon métier». Lien. Apprenez que le journalisme fait désormais dans la mise en scène. En tous cas c’était du bidonnage en règle et ça aurait encore une fois conduit à stigmatiser les bougnoules, pardon les auvergnats ou les bougnats si vous voulez, fourbes, et cruels. N’est-ce pas pervers? Perversement vôtre, LFDM.

Commentaires

Sarkozy ? Toujours les mêmes fondamentaux !

Le plus extraordinaire avec ce personnage c'est qu'il arrive en permanence à relancer la polémique sur des thématiques dont il a pourtant déjà tout dit depuis longtemps. A chaque fois en exploitant tel ou tel évènement, mais toujours avec les mêmes fondamentaux, ceux qui lui ont permis en 2007 de siphonner l'électorat du FN.

Sur ce thème des 'Valeurs', je recommande vivement de voir, surtout d'écouter, une excellente anthologie des mots et des idées qui construisent sa prise du pouvoir et ses deux premières années à l'Elysée: http://www.youtube.com/watch?v=Fm-TdlB8QNI

Quatre autres vidéos de la même série sont aussi sur YouTube, mots clés: Sarkozy Midterm

Pour la version 'intégrale' de la série (la compression de l'image est de moindre qualité que sur YouTube mais, ici, les 5 volets sont réunis en une seule video, dans leur ordre chronologique), c'est sur MySpace : http://tinyurl.com/yguhsyv

Un petit bijou pédagogique, si l'on a 30 minutes devant soi et deux cachets d'aspirine de secours !

Écrit par : Orange | 10/12/2009

merci pour l'article

Écrit par : Sisou | 19/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu