Avertir le modérateur

31/10/2009

Charlie, ou le retour des Tontons flingueurs

Charles-Pasqua_pics_390.jpg

Qui me cherche me trouve, le Parrain correctionne

Tonton Charlie est de sortie et ça branle dans le landerneau. On aurait payé, lâche-t-il, 900.000 francs pour la libération de nos pilotes en Bosnie. C’est chiche ne trouvez-vous pas? La Frônce d’en Gaule serait-elle pingre? A la Feuille De Manioc on avait cru que barbouze et agent double rapportait davantage. Certes on a filé une médaille du mérite à Arcadi Gaydamak, un personnage peu fréquentable, ex du KGB, et ex de nos propres services, réfugié depuis dans un sanctuaire: Israël. Là-bas il est à l’abri, nul et surtout pas la justice française n’ira chercher ce fugitif. On n’est pas au Hamas ici… Non mais! Et puis à quel niais fera-t-on croire que cet espion, s’il en est, d’Arkadi récemment parti à l’assaut de la mairie de Jérusalem à la tête d’une boutique d’ultra droite, propriétaire du Betar, club de football de Jérusalem soutenu par des fachos comme notre Bétar à nous, se soit contenté de 900.000 francs et d’un colifichet? Prenez-nous pour des pignoufs!

En ce moment, Charlie souffle le chaud et le froid et il faut le lire entre les lignes. C’est bizarre il y a des gens comme ça qui vous fichent la trouille au moment même où ils vous rassurent: «est-ce que vous pensez sérieusement qu’à mon âge je vais devenir une balance? Ce n’est pas ma vocation. Je raisonne simplement en flic.» Et à ce moment précis il y en a forcément à Paris qui ont les veines en mode congélation.  Surtout que dans le même texte, le matamore avait pris soin de préciser: «Je suis un animal de combat. On m’a cherché, on va me trouver.» Brrr!

Y connaît pas Raoul !

Allons pour notre digression habituelle. Tripots cladestins, distillerie du «qui-rend-aveugle», maisons closes. Les scènes et les personnages des Tontons Flingueurs évoquent fichtrement notre actualité. Si si! Les habitudes du petit milieu d’«affaires» parisien tenu d’une main de fer par un gangster qui dort avec ses flingues, Louis le Mexicain pourraient inspirer, non sans acuité, une anthropologie du paysage politique actuel de notre Gaule érectile, avec dans le rôle de racailles absolues, car dans ce film même les bons en sont, les frères Volfoni, Raoul (Bertrand Blier) et Paul (Jean Lefebvre). Au milieu de ces aigrefins, Max le Menteur qui s’était acheté une respectabilité en vendant les motoculteurs à Montauban sous le nom de Fernand Naudin (lino Ventura) passe pour un enfant de cœur. Tous pourris! Et la palme revient à Maître Folace (Francis Blanche), Notaire véreux chargé de régler la succession de Louis le Mexicain dotée de Patricia, une jeune et belle insouciante éprise d’Antoine (Claude Rich) féru de musique concrète dont héritera Tonton Fernand auquel le premier lègue le soin de gérer ses «affaires». Puis il y a les porte flingues Théo, Tomate...

Coïncidence, la version «haute-dèfe» de l’œuvre de Lautner vient de sortir. A se procurer pour archive en guise de legs pour vos futurs petits enfants. Et en attendant l’engeance, à voir absolument pour se tordre de rire en ce ouikend! Ce machin est un héritage en soi. Les répliques sont ciselées par l’inévitable Michel Audiard. A vous de faire les rapports avec la réalité. Les figures sont tellement riches qu’elles offrent toutes les possibilités. Ne trouvez-vous pas? La prochaine fois nous vous ferons goûter à la scène du dispersement dans Paris façon puzzle.  En attendant, bon week-end! LFDM.

Raoul Volfoni: "Mais y connaît pas Raoul ce mec. Il va avoir un réveil pénible. Je voulais être diplomate à cause de vous tous éviter que le sang coule mais maintenant c’est fini ! Je vais le travailler en férocité. Le faire marcher à coup de lattes. A ma pogne je veux l’voir ! Et je vous promets qu’il demandera pardon ! Et au garde-à-vous!"

Toc toc toc… Tonton Fernand frappe à la porte, Raoul se précipite pour ouvrir…
Paf! Un bourre-pif!
Musique… Tin tindinding tinting, tindinding tinting…

Fernand Naudin: "J’avais oublié. Les 10% d’amende, pour le retard…"

Musique… Tin tindinding tinting, tindinding tinting…

30/10/2009

Sarkozy, la mécanisation agricole: «Je m’auto-pompe»

L’appel de joint 1940 en version subliminale

«La terre, elle, ne ment pas ; elle demeure votre recours; elle est la patrie elle-même; un champ qui tombe en friche, c'est une portion de France qui meurt; une jachère de nouveau emblavée, c'est une France qui renaît.» Philippe Pétain 25.06.1940


Identité quant tu nous tiens! A chacun son joint, pour d’autres gaullistes il valait mieux fumer le 18… Ca ne leur a pas trop réussi ils sont convoqués en rafle par la justice. Encore des juges qui font chier. Passons… C’est quoi la marque qu’il fume, en ce moment notre Empereur quelqu’un peut nous dire? Pourtant selon lui il n’est pas venu vous raconter des carabistouilles que vous avez déjà entendues. «Travailler plus pour gagner plus» par exemple. Bigre! Qu’est-ce ça serait s'il venait dans l’intention de vous raconter des cracks? Parce que là comme vous allez le voir il nous a pondu une perle.

Puisque vous êtes de sacrés oiseaux et qu’il lui faut répéter plusieurs fois les mêmes conneries histoire de buriner ces choses simples qu’il essaye de vous faire imprimer avant les régionales, il arrive évidemment à Son Altesse de se redire. Qu’êtes-vous allez encore chercher là? Y a pas de polémique! Il est certes vrai que le Mephisto du Château qui tient la plume de l’Empire, est un tantinet fainéant et las ces temps-ci. Il a donc revisité la formule «travailler plus pour gagner plus» sous l’angle de la productivité, crise oblige: «faire plus avec moins». Normal, l’Etat est à l’économie.

C’est pour cela qu’il a, en loucedé s'il vous plait, décidé de refiler ses baragouinages que l’Empereur est obligé d’aller merdoyer devant des foules d’agriculteurs prêtes à l’occire. Faut pas rigoler avec les fourches caudines des paysans. A Poligny dans le Jura, l’Empereur s’est adressé à nos hommes de terroirs en langue pétainiste et avec des accents maurrassiens. Si, si... Extrait: «Moi, je ne suis pas venu vous tenir un discours que vous avez déjà entendu». Aië! Fallait pas! L’impayable Yann Barthès du Grand Journal l’a confondu. Le discours de Sarko est mot pour mot le recyclage d’une resucée du même lyrisme datant de 9 mois. L'identité nationale vue comme cela, il y a de quoi faire. Y a qu'à puiser sans vergogne dans le bréviaire du Maréchal. Personne, et surtout pas les Media-Pravda, à part ce malveillant de Yann Barthès, n’y verra quoi que ce soit, et les régionales seront in ze pocket! LFDM.

«Le citadin peut vivre au jour le jour; le cultivateur doit prévoir, calculer, lutter; les déceptions n'ont aucune prise sur cet homme que dominent l'instinct du travail nécessaire et la passion du sol; quoi qu'il arrive, il fait face, il tient. C'EST UN CHEF» Phillipe Pétain aux paysans de Pau le 20 avril 1941.

Pipeau:

Synonymes : appât, appeau, appelant, artifice, flageolet, flûte, flûteau, flûte champêtre, galoubet, gluau, musette, piège, roseau, sifflet, chalumeau…

Recueil analogique : leurre pour oiseaux, sifflet, sifflet pour piéger les oiseaux

29/10/2009

L’identité rance de la race

CNI.jpg

L’ouverture, ça sent le sapin

Forcément! Absolument! Si vous êtes au chômage, que vos revenus baissent, que votre loyer augmente, que les déficits explosent et alimentent la dette, que vous ne pouvez plus avancer les soins dentaires de vos enfants, que vous ne pourrez même plus aller au camping l’été prochain, alors pour ce qui est du ski… que vous avez le révolver des usuriers du revolving sur la tempe, que votre employeur vous pousse au suicide, que vous êtes malade, que l’insécurité augmente, que la violence aux personnes explose, que votre mari vous bat… mais aussi, pourquoi donc s’arrêter en si bon chemin? si le climat se dégrade, que nos soldats meurent en Afghanistan, que Ben Laden, le 11 septembre, la crise des subprimes, la grippe H1N1, la guerre de 14-18, la débâcle de Waterloo, l’Inquisition, l’éradication des Cathares, la mort du Christ, la disparition des dinosaures, si tout ça forcément, c’est à cause de l’absence de débat sur l’identité nationale.

Tout vient de là forcément! A croire qu’au palmarès de l’inconscient l’identité nationale a délogé le cul. Va falloir apprendre à caresser sa carte nationale d’identité. Ce ne sont surtout pas de naines ambitions ratatinées par un quinquennat bling bling peuplé de ratés dus en particulier à la dérive autocratique de nos institutions qui sont en cause. Rien à voir non plus avec les régionales de 2010 et la nécessité de cliver la France à marche forcée. Là maintenant, tout de suite, toutes affaires cessantes, la Nation a un besoin urgentissime et prioritaire de vous identifier. Vous serez de gauche ou de droite sinon on vous tranche, et Bayrou en sait quelque chose. Comme quoi l’ouverture sent le sapin. Gauche-droite,  gauche-droite, couic couic.

chapeau-de-napoleon-guer.jpgTous pareils depuis 2000 ans...

Gauche-droite ça nous rappelle fichtrement les bruits de bottes d’un petit caporal marchant sur l’Europe. Au fait, c’était déjà un corse comme l’octogénaire qui menace en ce moment de tout faire sauter et qui hurlait à la vue des éboueurs maliens: «Vos papiers!». La Nation requiert votre identité pour savoir jusqu’où vous n’allez pas la souiller… Oui au fait encore, tout ce foin parce que Marine a le verbe un peu moins pénible et qu’elle ne tombe pas dans la provoc’ qui permettait naguère le retour d’anathèmes contre son père et que le débordement à gauche a déstabilisé le Parti socialiste et, contrairement à ce qui était attendu, radicalisé la gauche au lieu de la disperser. Alors les sondages s’affolent, il faut refaire le plein à droite or Marine tient l'Aventin. Paraîtrait qu'ils sont pires que ce que la Pravda and C° veut bien nous rapporter.

Un débat électoraliste? Où allez-vous chercher cela? L’identité nationale? Mais qui croirait un tel ridicule? L’Empereur a été élu sur ce programme et il revendique l’Identité nationale! S’il l’avait fait avant on aurait dit calcul électoral en vue des européennes. Plus tard on aurait dit calcul en vue de la présidentielle. Dixit le sinistre de l’Immigration gardien de la clôture qui fait de nous des françoises et des françois intacts depuis Gergovie. Pourquoi ne l’a-t-il fait aussitôt après son élection? Parce que l’Empereur décimétrique était en proie aux dépenses somptuaires de l’Etat. Et oui! Il n’a pas que ça à foutre l'Empereur de contrôler les papiers des maliens qui ramassent nos ordures et des ivoiriennes qui font les nounous pour nos bébés abandonnés. Il a aussi notre argent à dépenser et c'est fichtrement pénible. Lui qui promettait une présidence austère... Ouf! On a failli craindre un quinquennat de moines pincés du cul. Là on est servis, c’est l’orgie. D'ailleurs le popu farci ne mît pas longtemps à se rassurer. Tout commença au Fouquet’s.

La race en cauchemar

Gauche droite! Forcément rien à voir avec un calcul qui suscite les instincts les plus bas que vous et moi hébergeons secrètement au fond de nos derches fétides de haine d’autrui. Tout ça est tout à la fois très républicain, très neutre et très urgent. Ca fait deux mille ans que la France est intacte, identique à elle-même. Que les gens d’ici se lèvent en se demandant en permanence c’est quoi être français, lorsqu’ils font leur toilette ou se rasent, mangent, boivent, jouent, se promènent, baisent… La race en cauchemar. A force de s'obstiner à être les mêmes on finira putrides. Heureusement que l’affinage du bon vieux clacos n’a pas attendu des aigreurs aussi rances pour poquer le bon vieux clacos qu'on aime, que notre Bourgogne aligoté a vieilli en dehors de ces idées ridées de haine, que les recettes de la Mère Jeanne n’ont pas été mitonnées dans de si peu ragoûtantes casseroles. La France de l’esprit, des saveurs, des paysages ne serait pas celle-là. Vous croyez  l’aimer? Vous croyez la défendre? Vous en êtes les fossoyeurs. LFDM.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu