Avertir le modérateur

26/10/2009

Discrimination: Casimir sur Jean de Neuilly son Père

lozes2.jpgMélaniser l’Epad de Jean-Fils de «Mon mari».

Forcément! Il ne pouvait manquer à la curée. A vous donner envie de soutenir Jean De Neuilly-son-Père. Casimir ne pouvait pas laisser passer pareille occasion d'y aller de son couplet obamanique. Lui qui n’a rien à dire sur rien. A travers les faveurs à Jean-Fils de Neuilly Sa Mère, alors que tous les commentateurs voyaient de concert avec la blogosphère l’abus autocratique de notre Empire décimétrique, Casimir seul contre tous y a vu une expérience raciale... A force de tirer sur la rengaine raciale pour ne rien en faire si ce n'est se bâtir un carrière de félon, la corde s'use.

Partrick Lozès auquel 20minutes.fr accorde étrangement une visibilité usurpée sur sa plateforme de blogs, tout simplement parce qu’indépendamment de cela les fadaises de cet agitateur de couleur sont lassantes, Casimir donc s’est récemment fendu d’un billet pour nous expliquer doctement, il est pharmacien, qu’«il n'est pas exagéré de dire que pendant 15 jours, les français ont vécu le quotidien des minorités visibles!». A se damner… Que sait donc ce produit de la cooptation de la discrimination raciale? Rien. Comme Jean, de  la circonscription de la Chèvre de Neuilly sa mère, notre Casimir noiriologue est aussi le fils d'un notable auquel le rejeton doit son destin et notamment son carnet d'adresses. Le père de Lozès fut de ces dignitaires africains qui ont géré les indépendances et tant brillé par leur mérite que le continent se meurt dans l’état où il se trouve.

Plus généralement il est toujours bon de rappeler à ceux qui l'auraient oublié, que la plupart des leaders prétendument indépendantistes afiricains étaient déjà à l'époque des cooptés de la putassière internationale maçonnique. Déjà... Un noir franc-maçon ça sert à quoi au fait? A la même chose qu'un noir chrétien ou musulman. A rien. Pendant qu'ils sont occupés à grimacer les apparences de leurs maîtres, à implorer la fortune à genoux le front par terre, à un Dieu célibataire et irascible, au lieu de bâtir des Etats viables pour leurs peuples, d'autres plus malins  qu'eux pour leur avoir refilé une telle divinité incompétente, il n'y a qu'à voir le désastre du monde, et une telle maffia, il n'y a qu'à voir comment s'enrichissent ces prétendus humanistes, pendant la prière disions-nous, les malins s'occupent de leur affaires, et les noirs, comme d'hab se font farcir. Jouissif! Allez à l'église, allez poser vos culs fétides dans les loges où vous partouzez. Vous laisserez sur terre tous vos honneurs usurpés et vos enfants auront raison de déféquer sur vos tombes. A la fin il n'y a que la mort qui gagne...

Revenons à Jean de Neuilly sa mère. A son propos, Patrick Lozès nous parle de discrimination mais c’est un usurpateur! Une petite frappe sélectionnée par les réseaux pour sa capacité à s’aliéner sa propre identité. Résultat, le Cran fait fonds de commerce d’un racisme à l’envers. «Pourvu que cet épisode de lucidité collective serve la cause de la diversité, celle de la lutte contre toutes les discriminations et celle de l'égalité des chances.» Si vous avez envie de marcher à quatre pattes…

Diversité ou Cailleras and C°

Sous le masque de la diversité, les fausses luttes contre la discrimination et pour la diversité donnent cependant des rapprochements inattendus. L’apothicaire du Cran  est désormais copain comme cochon avec Manuel Valls, un autre personnage bizarre, soucieux de nuances et qui avoue vouloir javeliser la ville d’Evry. Rappelons que Manuel Valls qui a des ambitions très sécuritaires pour le PS, c’est sa manière de voir la gauche, est, entre autres, l’ami d’Alain Bauer ancien Grand Maître, et qu’il fréquente l’Elysée sans complexe. Traître? Pensez-vous, entre républicains on peut se parler… Et Valls n’a pas, comme le reître Besson, franchi le rubicon. On ne va pas chier une pendule pour si peu!


Mais rappelons-nous tout de même que Gaston Manioc, le nouvel expert auprès du Ministre de la Clôture nationale entre nous et les autres, justement le Reître Besson, songez que c’est Valls qui le premier mît le pied de Gaston Kelman à l’étrier, lorsque surdiplômé comme chacun sait, Gaston Manioc débarqua non en pirogue mais en avion de la lagune à moustiques du Wouri à Douala pour venir s’installer en France. Comme on se connaît dans ces milieux ne trouvez-vous pas? Son intégration réussie, Gaston Manioc qui méritait tant d’immigrer est donc passé sans transition du tubercule qu’il déteste désormais au Bourguignon qu’il adore. Promu au titre de l'ouverture, lmais où va donc le sarkozisme?, promu notre démanioqué de base prodigue ses conseils au Reître de l'idéologie du Nous et les autres pour une bonne intégration des étrangers. Avis aux nouveaux arrivants, va falloir voir à se dégoûter de son identité en public et hurler cette détestation de soi. Sinon c’est retour au village et fissa.

Revenons à Casimir. Sans jamais avoir éprouvé l’élection mais par ces logiques de tuilage obscures, le parvenu du Cran est peu à peu en passe de s’imposer comme négociant attitré du taux de mélanine en France. Et les victimes habituelles de la discrimination raciale assistent inertes à l’imposture. Elles mériteront mille fois les admonestations des Lozès et des Kelman lorsqu’on aura fini de les farcir.

A force de récupérer les cailleras lors des tenues obscures certains apprentis sorciers des partis politiques jouent avec le feu. Ils auront un jour le retour de flamme de leurs manipulations. Il est cependant remarquable que ces méthodes de cooptation par la médiocrité soient spécifiques aux noirs et dans une moindre mesure, aux arabo-musulmans. Il y a comme un vieux fond raciste qui consiste à envisager différemment les «élites» de ces groupes comme si en leur sein ne peuvaient émerger que les Ali (Bongo), Denis (Sassou), Dadis (Camara), Paul (Biya)… Le racisme contre les noirs commence par les ordures que nous choisissons pour interlocuteurs pour ensuite mieux railler leurs carences, une fois que ces velléitaires prédisposés à la corruption de soi échouent fatalement.

C’est somme toute une permanence. Pour n’avoir pas droit de cité, les noirs n’ont d'abord pas droit de parole. Et les sectes maçonniques en premier, se chargent d'organiser les impostures en leur sein. C'est cela la françafrique. Ici comme en Afrique, ont prend les plus minables d'entre eux pour les maltraiter. C'est efficace car bons à rien et doué de ressentiment, ils ont une vengeance à prendre sur leurs frères. Et il en sera ainsi tant que la majorité d’entre eux se laissera déposséder de sa parole par des imposteurs.

Le Cran n'a aucune légitimité et les  les reponsables au gouvenement comme dans les partis qui entrent en relation avec cette émanation  au rabais du Crif sont de dangereux manipulateurs car ils savent l'illégalité de ces rapports. Nul n’a élu Patrick Lozès représentant des noirs de France. Qui s'est constitué "Noirs de France"? Si la grande majorité des populations concernées attendent que les discriminations raciales soient réellement combattues et notamment sanctionnées en justice lorsque c'est le cas au lieu de disserter à longueur d'année pour ne rien dire, si la majorité des noirs attendent des actes autres que les âneries telles que les statistiques ethniques par ailleurs dangereuses si elles ne sont racistes elles-mêmes, il n'est pas sûr que les noirs de France soient, en priorité de tout, désireux de se définir comme noirs.

Les noirs se savent noirs et cette affaire n'a pas plus d'importance à leur yeux. Ce sont les racistes, surtout ceux qui s'ignorent, les humanistes, qui les voient noirs. Les noirs n'ont pas à en être fiers d'être noirs ce qui supposerait la possibilité inverse qu'ils puissent en avoir honte. A quel titre? Il y a des voleurs chinois, beaucoup. Ils y a des violeurs pédophiles blancs, là aussi, beaucoup. Il y a des incapables indiens, tout pareil comme dit l'autre. Il y a des menteurs et des corrompus partout. Les noirs ne font pas exception. Ils vivent donc normalement d'être noirs et cela leur suffit. Si Lozès veut le crier pour se soigner ou vendre ses frangins, Place de la République qu'il le dise, la Feuille de Manioc viendra avec les tambours. On peut l'aider...

Ce n'est cependant pas le problème des noirs. C'est celui de Lozès. Les noirs qui ont des noms et des prénoms, des femmes des enfants, des amis seraient ravis qu'on les envisagent uniquement sous leurs noms et leurs prénoms, pour leurs qualités, leurs défauts ou pour ce qu'ils font. Forcément, lorsqu'ils tombent sur un trou du cul, en général appartenant à cette même élite maçonnique qui dirige les partis les entreprises et tout le toutim, qui les discrimine en raison de leur couleur de peau, ils se rappellent de leur identité. Mais à vrai dire, les noirs s'en tapent. Chacun aura compris que nous ne parlions pas des nombreux malades mentaux noirs qui se décolorent la peau et se défrisent les cheveux. Eux sont en demande de soin et leur nombre témoigne de l'intérêt public d'un très grand hopital psychiatrique.

La participation du Cran et de Patrick Lozès élu par personne en France, au débat public en tant que représentant des associations noires qu'il a conviées dans des chiottes d'une secte, la participation de cet imposteur à l’invitation des hommes politiques est tout simplement honteuse, llégale outre d'être illégitime et fait injure non seulement aux personnes concernées mais aussi à toute la République. Des grimaces qui ne trompent cependant plus grand monde. LFDM.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu