Avertir le modérateur

29/09/2009

Nestlé 608.000 euros: questions autour d’une condamnation

discrimination-61bac.jpgDes farceurs et des farcis

Rebelote pour notre adage invariable. Dans la vie il n’existe que deux catégories de personnages:

  1. ceux qui se font enfiler
  2. ceux qui sont nés du bon côté de la partouze, ou sinon qui ont des amis nés de ce côté-là, et enfilent les premiers.


Au milieu de l’actualité chaudasse de la Gaule érectile qui a vu se dresser tout ce que Paris compte de personnalités politiques, médiatiques et culturelles pour sauver le Grand Roman, nous revenons à froid décision de la Cour de cassation datant du 13 janvier dernier, rendant définitive la condamnation de Nestlé, et qui n’a été rapportée que maintenant. Pourquoi? Le montant de la condamnation n’est pourtant pas banal: 608.000 euros de dommages et intérêts pour discrimination syndicale. A noter que le récipiendaire est un cégétiste et membre d’Attac. Il n’est pas seul et plutôt bien entouré. Le pourvoi a été défendu devant la Chambre suprême par Me Masse-Dessen. «C'est une victoire et un record de réparations pour discrimination syndicale, mais il a fallu six ans de bataille judiciaire. On espère que ça va encourager d'autres salariés à faire valoir leurs droits, sachant que la discrimination pèse sur la syndicalisation des cadres», dixit Jean-François Bozinger, secrétaire général adjoint de l'Ugict-CGT. Vous aurez remarqué la préoccupation de ce membre de l’escadron de la CGT en la matière: elle est strictement syndicale. Lorsqu’on se reporte à l’arrêt on retrouve le réseau bien implanté de ce syndicat. Notons aussi une autre chose. En France, hormis l’Oréal, lorsqu’une grande entreprise est condamnée sur ce chef de demande, c’est en général une enseigne étrangère. Allez savoir, a-t-on puni l’Oréal pour ses relations commerciales avec le monde arabe? Les pétromonarchies sont un grand marché… A cet égard, Nestlé ne déroge pas à la règle. Parce que, c’est bien connu, les patrons français et les enseignes françaises, par principe, ne discriminent pas, et la Halde est là pour le confirmer…

352537937.jpgOr, en l’état des textes européens transposés en droit interne, l’article L.1132-1 du code du travail dit que c’est à l’employeur de démontrer en cas de litige, que ses décisions de blackbouler ou de bougnoulbouler, Mamadou ou Hossein sont objectives et n’ont aucun lien avec une discrimination. Il suffirait à ces malheureux, et ils sont des millions dans ce cas, d’apporter les éléments de preuves, c’est-à-dire des indices, qui laissent supposer une discrimination. Pourquoi ne le font-ils pas? Pourquoi sont-ils si pauvres? Parce qu’il n’y sont pas disposés, ils préfèrent faire les pleureuses, que les syndicats s’occupent de leur pomme et de leur fric, que les pouvoirs publics ne les y encouragent pas préférant subventionner des machins qui ne servent à rien tels que Sos-racisme ou la Licra, que la Halde incite les victimes à négocier ce type de délit plutôt qu’à poursuivre. Et qu’enfin, les nègres et les bougnoules eux-mêmes participent de cet état de non-droit qui s’applique à eux car pour être esclave ou serf il faut être deux. Eh oui, le racisme négrophobe ou arabo-islamophobe est le seul délit portant atteinte au préambule de la Constitution qui soit non pas seulement autorisé mais encouragé dans la mesure ou sa résolution est ouvertement négociée. A part cela, n’importe qui sur talonnette vous dira en France qu’il faut expédier fissa un gamin en taule pour 5 ans parce qu’il a chipé un téléphone. Bienvenue en Gaule, ce n’est pas un polar, mais tout un Roman…

Lire la suite

28/09/2009

De quelle indignation, la solidarité à Polanski est-elle l’inceste

eb3e34dc-abed-11de-920f-a4e525e76607.jpg

Consternation

C’est encore affaire de doigt et certain l’ont dans l’os. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la clique des pipoles germanopratins manque de doigté au sens de la délicatesse. Pour ce qui est de leurs indélicatesses, nous sommes vernis. Bienvenue dans la patrie du doigt de l’homme qu’est la Gaule. Autant vous dire, au regard de la convulsion romanesque autour de Polanski, qu’on ne va pas se la ramener ici avec notre morale amidonnée de manioc, en prenant le risque de s’aliéner toute la bien-pensance putride parisienne. Nous n’avons pas leur argent pour faire des procès. On ne commentera donc pas à rebrousse poils, pubiens forcément en l’espèce, l’arrestation de Polanski en contrariant la caresse unanime de la toison dans le sens des amours prépubères de l’artiste. D’ailleurs, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est défendu:

«Tout ça n'est pas très joli» lance écœuré l’agence française du riz Une arrestation «absolument épouvantable» s’agissant d’«une histoire ancienne qui n'a pas vraiment de sens». C’est vrai quoi les gamines de 13 ans devraient payer pour se faire baiser par les artistes de talent… «Inimaginable et disproportionné», selon Lang. Déjà cette évocation indirecte du sguegue de Roman pour suggérer une peine à sa taille n’est pas sympa. Mais qu’en sait-il? La Bulgare Irina Bokova, nouvelle directrice générale de l'Unesco: «Je ne sais pas les détails [de l'affaire, ndlr], mais c'est choquant». Lorsqu’on ne sait pas la taille de l’affaire, Madame l’Unescotte, on ferme son claque-merde et on évite de faire mine d’être choquée devant le bordel.

On vous dit unanime… Même les forces de la réaction y vont de leur couplet: «Une affaire de moeurs vieille de 30 ans» selon l’UMP Dominique Paillé. Est-ce pour autant qu’on doive enfouir la nique sous la paille, et passer la justice par pertes et profits? Et ces gens bien qui sont aussi les gens de bien de rétorquer que le propre d’une démocratie c’est la prescription: «Ca doit nous interpeller également sur un autre point», a estimé le porte-parole adjoint Dominique Paillé. «On nous présente toujours les Etats-Unis comme une très grande démocratie et une sorte de démocratie exemplaire». Or «on découvre aujourd’hui qu’il n’y a pas de prescription pour les crimes et délits» dans ce pays, a-t-il relevé. «C’est à dire que, en quelque sorte, la rémission pour bonne conduite n’existe pas. C’est véritablement très choquant», a-t-il poursuivi. Selon Paillé, cette absence de prescription en droit américain «est une vraie question de fond. Une démocratie qui n’admet pas de prescription d’acte délictueux ou criminel est une démocratie malgré tout très particulière». Source Libération.

Evidemment, la prescription pour la démocratie n’est pas la même selon qu’on est prévenu «Brigade rouge» ou «Artiste de talent»… Les artistes se sont fendus d’une pétition à frémir. La liberté est en danger, on a emmuré le génie!

«L’arrestation de Roman Polanski dans un pays neutre où il circulait et croyait pouvoir circuler librement jusqu’à ce jour, est une atteinte à cette tradition: elle ouvre la porte à des dérives dont nul aujourd’hui ne peut prévoir les effets.»

Qu’est-ce qui est choquant dans cette affaire, le doigt qui a précédé l’attribut du cinéaste ou la justice américaine qui montre du doigt? Et si ça avait été la sœur ou la fille de l’une de ces âmes branchées qui célèbrent l’intouchabilité de l’art? Et puis au fond dira-t-on, qu’a-t-il fait? A part niquer une gamine, rien de bien grave. Encore, si ça se trouve, elle a jouit... Alors pourquoi chier une pendule?

Lire la suite

25/09/2009

Le Cran : Go pour Tintin aux cons

6a00d8341bfb9a53ef0120a58c2059970b-250wiBrasser de l'air et se croire important

Grâce à Casimir Looser, le patron du Cran, la Feuille De Manioc a découvert un grincheux grave. La mort aux cons, semble être notre passion commune. On s’en fout de ne pas être d’accords ci ou là. L’essentiel est d’être d’accords pour être contre les cons. Et des cons il y en a. Même qu’il n’y a que cela. Y a même pire. Y a des sous-cons de Chez Connardium, comme il existe des sous-chefs. Des genres de frustrés de la damnation qui jouent à ressembler aux vrais cons. C’est dire… On trouve ces spécimens parmi les olibrius de la fange sociale des damnés de toujours. Plus malins que leurs congénères, ils se fraient une issue au milieu de leur maîtres dont ils grimacent les névroses.

C’est ainsi qu’on trouve des noirs germanopratins, une race en devenir en France depuis qu’Obama est Président des States. Il y a juste un petit souci de géographie, et le fond de l’Atlantique pour y engloutir les espoirs des noirs. La noyade a commencé en 1492. Depuis, de ces cris étouffés l’Océan Atlantique fait des vagues. Ainsi encore il y a des noirs encore plus universalistes que les occidentaux, plus judéophiles que les juifs. Les noirs sont perméables à tout. C’est cela la tolérance.

Que voulez-vous, il y en avait déjà qui étaient plus bourguignons que Guy Roux. Alors que notre radin national avait déposé le copyrigth à l’AJ Auxerre. A la différence de ces dégueuleurs de manioc, Guy Roux lui ne saute sur sa chaise comme un cabri en disant la Bourgogne! la Bourgogne! la Bourgogne!... Comme gigotait l’autre qui bien avisé, savait que cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien et d’ailleurs, que cela ça ne change rien au manioc.

Qui sont ces damnés de la terre? Vous ne connaissez donc pas la célèbre série forgée par Alain Touraine, le sociologue des protestants?

«N’est-ce pas au nom de la raison et de son universalisme que s’est étendue la domination de l’homme occidental mâle, adulte et éduqué sur le monde entier, des travailleurs aux colonisés et des femmes aux enfants».

Encore un raciste qui s’ignore… En creux de cette suite, vous avez la sociologie des damnés de la terre. C’est à cette catégorie que Patrick Lozès veut échapper. Individuellement. Pour sa pomme. Mais il fait pour cela boutique de sa peau. Ou plutôt de la peau des autres. Parce que lui, son truc c’est le métissage. C’est pas que nous serions contre à la Feuille de Manioc. Nous adorons ici tout ce qui est sexuel, du genre «aimez-vous les uns les autres», le seul adage de la Bible façon tutti frutti que nous faisons nôtre. Va pour le métissage si c’est pour baisouiller à tout crin. Mais si c’est pour donner du taf à Patrick Lozès, ou servir de rampe de lancement à Gaston Manioc. Non merci…

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu