Avertir le modérateur

14/09/2009

Besson au pays du doigt de l’homme

Le doigt avance…

La rubrique "on enfile les n'infos" n'a jamais aussi bien porté son nom. Il n’y a pourtant pas de quoi en faire un maroilles. Pourtant l’opinion, et en particulier nos amis de la blogosphère, semble s’outrer de ce qu’en Gaule érectile, non seulement on a la très phallique Tour Eiffel, mais en plus, on se prend le doigt dans le fion par ceux qui nous gouvernent. Test pour rire… Exercez-vous à prononcer hâtivement «le gouvernement Fillon». Vous y êtes, vous voyez à quelle région du sens vous êtes renvoyé. Qu’est-ce que vous croyiez? L’Empereur aussi manie les symboles cachés. Il n’y a pas que les Francs-mac et les Opus Dei pour s’amuser ainsi…

La Tour Eiffel? Phallique bien évidemment malheureux! Mais vous n’y êtes pas, il s’agit bien d’un gadget de Gustave et non d’une œuvre de Niki de Saint Phalle, et le terme Gadget  serait une dégradation de «Gaget» du nom de  l’entrepreneur français qui a réalisé les miniatures de la statue de la liberté de Bartholdi. Où veux-tu en venir, le manioc te monte à la tête? Aux seins de la Marianne de Bartholdi pardi. N’as-tu pas pigé qu’avec le doigt d’Eric Besson on est en plein Thriller de cul? Pourquoi crois-tu que la statue de la liberté a de beau seins bien ronds comme les aiment la République? Parce que ses seins étaient déjà armés déjà par qui? Par, par… Gustave Eiffel banane! Dans l’fion. Eh oui! Tout tourne en sucette en matière de symboles dès qu’il s’agit du doigt de l’homme. Il était ingénieur Gustave mais on n’a pas dit qu’il était franc-maçon, ah non! Le Ministre de la Clôture…? A la Feuille de Manioc on ne sait pas de Kelman il retourne. On sait juste que c’est son boss depuis que Valls l’a refourgué à Besson pour un strapontin en récompense de tant d’années à casser du sucre sur les noirs.

Majeur avec doigté, ma non troppo...

Interrogé par les journalistes d’anal+ du samedi tard le soir, à propos du rapprochement de son parti bouillabaisse avec le Vicomte du Puy-Du-Fou, cet homme féru de Foot a répondu comme il se devait, par un doigt. Et alors, qu’est-ce que ça peut foutre? Ben un doigt justement… Certes c’est élégant mais y a pas à nous chier une pendule. Et puis ça peut être agréable de se faire enfiler par un doigt. Non mais… On ne pourrait pas passer à autre chose? La taxe carbone, le chômage, l’insécurité, trop de «bougnoulles» à Orly, Ben Laden qui fête l’anniversaire obligatoire du 11 septembre, tout ça quoi…


C’est arrivé comme cela. Eric Besson avait, nous dit la chaîne cryptée,  autour de lui battu le rappel des quelques hallucinés de son mouvement politique «Les Progressistes». Qui est celui qui vent cette marque de poudre peut-on savoir? Les jeunes progressiste étaient certainement là pour plancher sur l’avancée majeure du doigt, par derrière comme d’hab avec les traîtres, en loucedé. Cela étant le félon Besson est plus malin que Hortefeux qui tente de nous faire croire que c’est «La voix» de Secret story qui ventriloquait ses racines auvergnates à Seignosse. Le maton de la Clôture Nationale ne se vante pas de son digicode: «c’était un jeu, mais j’aurais mieux fait de faire autrement». Certes, avec un sguegue c’est autrement mieux…

Acte politique Majeur

L’identitomane du gouvernement justifie surtout son geste par sa complicité avec le journaliste. Et c’est en cela que le doigt de l’homme est un geste éminemment politique. Il signe jusqu’à la caricature et l’excès la proximité entre le pouvoir et les media chargés de veiller sur lui et éclairer l’opinion, et, ce faisant, montre somme toute de quel doigt de l’homme notre démocratie est le symbole. LFDM.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu