Avertir le modérateur

09/09/2009

De Langlade, poussé à la Glandade

paul-girot-de-langlade-3573893hffzm_105.jpg

Officier à la réserve

Mis à la retraite d’office. On apprenait ce matin que notre Girot était appelé à faire valoir ses droits à la glandouille. Il va pouvoir se les gratouiller en ruminant sa défense et sa vengeance. Mais bordel quelle secte en veut à Paul Girot? Lorsqu’on songe que le crime de ce mec sans épaisseur est d’avoir dit, à propos de la répartition ethnique chez les bagagistes et les tripatouilleurs de corps d’Orly, qu’il y avait trop de noirs à son goût ce dont il s’en déduisait qu’on se croirait en Afrique… Vise un peu, Orly-Sur-Sanaga. Ouaip, ça a de la gueule.

Quoi qu’on dise, les boulots de merde dans les aéroports, ce sont encore les noirs et les arabes qui le font à Orly comme à Roissy, alors de là à faire passer un constat ethnologique et statistique en injure raciste, faut pas pousser non plus! Même si chacun sait que les propos de Girot furent bien au-dessous de ce qu’il pensa. Il aurait donc échappé à la peine de mort!

C’est quand même comique un gouvernement qui simule la lutte contre les discriminations, et des associations qui n’ont de représentatif que la couleur noire, oh pardon, on dit mélanique, et surtout nique, des noirs disions-nous associés en malfaiteurs qui n’ont que la mélanine de leur peau dont ils font un marchandise à prostituer, c’est quand même comique de tous les voir vociférer derrière Paul Girot De Langlade. Le doigt dans l’œil et dans le cul avec.

Pignoufs

Prenez-nous pour des pignoufs, vous aurriez tort de vous en priver. Nous en sommes. Nanard (Tapie) avait une formule expéditive pour réduire ce genre de charivari à ses impostures. Casser le thermomètre ne permet pas de faire baisser la fièvre disait Tapie, même si ça permet de masquer la température. Eh bien, si ça vous parle ou si ça vous chante, si du fond de vos vanités vous n’avez que cela à faire, trucidez donc ce Langlade et qu’on en parle plus!

Quel que soit ce qu’il a dit et ce qu’il a fait, cette fois-ci et toutes les autres précédemment, Paul Girot de Langlade est un prétexte pour se faire une virginité. Si l’élite de ce pays le pense, que l’on restaure la guillotine et qu’on rétablisse la peine de mort, s’il faut ce malheureux en victime expiatoire du racisme institutionnel. Le racisme, la norme des milieux qui nous dirigent, dans les partis politiques, au sein des entreprises, dans les syndicats. Paul Girot de Langlade n’est pas responsable de l’apartheid social, dixit un commissaire du gouvernement, et racial dans lequel est maintenu la France, il n’est pas responsable du racisme qui sévit dans le management des grandes entreprises. Quant aux syndicats ils sont, comme les associations noires, trop affairés à aller à la mangeoire. Quand est-ce qu’on parle des charrettes de licenciements, des bonus des patrons, du bouclier fiscal et tout le toutim? Branleurs… LFDM

Commentaires

Histoire qui sent trop le règlement de compte! Hortefeux n'est pas clair et ses sbires non plus.... Moi je soutien ce prefet: http://www.soutenirpaulgirotdelanglade.info/Petition

Écrit par : Jeanne456 | 10/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu