Avertir le modérateur

30/08/2009

Gabon: L’abjection des démocraties occidentales

Ce soir le rejeton de son père sera président

La Franc-maçonnerie est à la fête. On fera mine de protester par-ci et on fera les étonnés par-là. Les chancelleries occidentales se fendront de communiqués diplomatiquement réprobateurs sur les conditions de l’élection du chiard de son père. Elles qui suggèrent l’insurrection lorsque ça les arrange comme en Iran, s’empresseront d’appeler le peuple à la raison, au calme et à la stabilité. Condition pour faire grandir la démocratie et le développement. Ce soir nous les entendrons tous, diplomates, ministres, journalistes rendre compte d'un résultat issu de la fraude avec une fatalité coupable. Et nous observerons cela avec la même indifférence coupable qui fait de chacun de nous un criminel par procuration. Ce genre de commentaire ignoble qui puise dans l’hypocrisie la plus achevée, contribue pour notre part au crime de génocide que constitue la confiscation du pouvoir politique au Gabon comme dans tous les pays du pré-carré français.

En sourdine, les chancelleries et les intérêts obscurs sont déjà à la manœuvre, en train de proposer des Mercedes, des voyages, des chambres d’hôtels pour les futures partouzes de la clique qui, au pouvoir depuis les parodies d’indépendance à la française, saigne ce pays riche comme peu de pays d’Afrique le sont, mais où la misère le dispute au délitement de l’esprit public.

La malédiction du Gabon est d’être un Emirat qui transpire d'innombrables richesses tels le pétrole, l'uranium, le manganèse, le fer, le bois ou encore le diamant. Le calvaire de ce petit Etat d’Afrique équatoriale tient à l’élite criminelle, corrompue et sectaire qui se mantient au pouvoir grâce à nous: Rose-Croix, Franc-maçonnerie, rituels salaces, la classe politique gabonaise a été choisie par nos réseaux pour sa capacité à abjurer toute dignité, à révoquer tout esprit public et à faire de l’abaissement et de l’exposition publique de la licence, l’horizon de tout espoir politique.

Nous attendrons de voir qui parmi les démocrates dénonceront les entreprises françaises qui exploitent le Gabon en contrepartie de la corruption à travers laquelle le pouvoir est maintenu en place. Quel journaliste dénoncera, quelle association, quel  intellectuel vomira sur les alliances formées sur les bords de Seine et qui contribuent à maintenir cette dictature en place. C’est facile d’aboyer sur le Darfour, losque nos entreprises veulent être à la place des chinois pour tuer à leur place et au moyen de l’exploitation pétrolière des pauvres darfouri. Pauvre Afrique écartelée de misère par ses richesses. Pendant ce temps, les africains prient. Priez donc! Allez à l'église, à la Mosquée, Dieu s’occupe de vos affaires sur terre. Si le Dieu des juïfs, des chrétiens ou des musulmans était noir, il y a longtemps que le berceau de l'humanité le saurait. Mais priez, vos enfants iront pisser sur vos tombes de trop avoir prié pour eux au lieu de vous battre pour votre pays. LFDM

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu