Avertir le modérateur

12/08/2009

Métis diversifiés? Non merci!

A la une! Nous étalons habituellement notre culture comme du beurre, à l’image de ceux qui en ont peu. Et alors? D’autres font bien étalage et de leur beurre et de leurs crèmes précieuses en se la faisant offrir par d’autres. Lorsque l’occasion, rare, s’y prête, nous exhibons aussi les amis qui nous veulent du bien. Certes nous en comptons peu. Plus nombreux sont en effet nos ennemis, les mêmes qui se soucient de leur peau et des aspérités de leurs nombrils, tout à l’affût de la crème antirides qui opérera le miracle: récurer la connerie qui ne leur ravine pas seulement le derme mais d’abord le cerveau, ce dont ils méritent le coup de pied au derche. C’est pourquoi, à la une aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous donner à lire Zoglo, un vieux manioqueur qui nous veut du bien.

«Cher Minkoda BA NKOZI! je vous envoie ce lien et attire par là même votre attention sur le blog "Modernes persaneries" (si vous ne le connaissiez déjà vous qui adorez traîner vos guêtres sur le "oueb"!) qui n'est pas mal fichu du tout surtout si on considère qu'il dézingue plus souvent qu'à son tour votre bien-aimé ci-devant président du Cran! Et le plus cocasse dans tout ça (car finalement toutes ces postures du Cran c'est bien pour de rire n'est-ce pas?) c'est qu'ils sont tous deux hébergés par le Nouvelobs.com! Je ne sais pas bien celui qui est le plus lu des deux mais j'imagine lequel pourrait avoir votre préférence! Je ne sais pas bien non plus quels buts vous poursuivez les uns et les autres, mais vos blogs sont comme qui dirait jumeaux en ce qui concerne votre ami commun! Alors, le doute n'est pas permis, vous aimerez la série de posts qu'il lui consacre. Je lui ai, comme du reste je le fais avec vous, signalé l'adresse de votre blog (pub gratuite soit dit en passant) car je m'en voudrais que des amis comme vous et lui ne se connaissent pas et ignorent par le fait même l'existence les uns des autres! Je suis comme ça moi, j'aime que mes idoles se connaissent et se tirent la bourre!
Cordialement cher Minkoda.»
Lien vers Modernes persaneries

Nous avons jeté un œil furtif sur le blog en question. Il mérite à plus d’un titre qu’on s’y attarde. Zoglo en sera remercié, et nous prendrons le temps d’aller y traîner nos guêtres voir si de côté-là du monde, quelque semblable en guenilles veille. Nous invitons nos amis manioqueurs à s’y égarer. La curiosité est un sacerdoce.

Cela étant, quel but poursuivons-nous s’interroge Zoglo? En tous cas certainement pas celui de penser la race noire. «Vous êtes, nous assenait Gennybeauté en défense de Lozès, des illustres penseurs de la race noire mais hélas vous ne vous manifestez jamais.» Nous? Illustres! c’est trop nous prêter. Mais alors penseurs de la race, et noire de surcroît! Faut pas charrier non plus… Où Gennybeauté est-elle allée chercher cela? La fumette ça va 5 minutes. La rage du propos a égaré notre contradicteur. Quel but poursuivons-nous? Aucun, c’est le propre de l’errance. Tel vagabond n’a de but qui sait cependant se méfier des dangers sur les chemins. Nous laissons à ceux qui croient qu’ils savent, le soin de poursuivre le but idéal, mais nous considérons que la race n’existe pas, sauf pour les malades mentaux. Ils sont nombreux depuis le bon-à-rien de Comte Arthur de Gobineau, (1816 – 1882) diplomate de son état comme notre pays sait en produire, et écrivain raté en définitive, une vraie fin de race à lui tout seul comme en témoigne son concept racial d’aryens qui névrosa l’Europe entière et Hitler en premier, au milieu du 20ème siècle, dans une jouissance eschatologique.

Tout simplement, nous ne pensons pas la race, mais nous nous préoccupons des racistes qui s’ignorent. Ils sont plus  nombreux à gauche qu’à droite. Plus nombreux dans les ONG et les associations à but d’humanitairerie pour jouir de sa propre misère sociale que dans l’armée et la police. Car l’épouvantail Le Pen et du Front National aussi, ça va 5 minutes. L’illustre borgne et sa clique n’ont jamais été au pouvoir depuis Laval et ne peuvent, sauf à trop leur prêter pour de sombres impostures, être tenus pour responsables de l’état actuel de la France, de la ségrégation de notre tissu urbain érigé en apartheid dont la ville de Neuilly est l’exemple, et puisque c’est le Commissaire Sabeg qui l’ose, de nos entreprises qui se décolorent et se sexisent à mesure que l’on remonte leurs chaînes hiérarchiques, ce qui ne les empêchent pas, bien au contraire, de recycler leur infâme hypocrisie en s’achetant des labels de merde au titre de leur engagement pour la diversité, ils n’ont plus que ce mot-valise à la bouche; de nos partis politiques, machistes comme ils sont racistes, de nos media qui donnent à l’idéologie de la race sa consistance, à travers de faux débats, de nos syndicats et associations dont certains vont jusqu’à donner dans de faux procès, et puis les vrais-faux noirs serviles qui réclament, mais pour eux-mêmes d’abord et pour leur engeance, d’être noirs et d’être primés pour cela: «discrimination positive». Dans ton cul. Nous, nous répondons, le droit positif d’abord. Le bavardage des incitations on verra plus tard, si vous voulez bien faire une pause d’âneries.

La race n’existe pas, seul le racisme existe et à cet égard l’expérience montre que les remèdes sont des agents aussi toxiques que le syndrome qu’ils prétendent combattre. On ne lutte pas contre le racisme en s’achetant des montres (Rolex), et en mélangeant les genres afin de distraire l’opinion, comme organiser des pétitions sur le problème des femmes au Soudan (Sos-racisme), en usant de la misère noire, à double titre, pour se construire une carrière politique (le Cran) pour ne citer que ces deux-là, les autres dans ce fonds de commerce étant de la même veine. On combat le racisme en soignant le raciste, ce malade d’idéologie, fusse par la contrainte. Sans rire… La camisole de force est à ce titre un moyen éprouvé et nous avons des lois en Gaule pour nous dresser, c’est le cas de le dire, contre de telles infamies. On combat le racisme par la sanction pénale et financière du délit raciste. On sait où trouver les coupables. Ils sont plutôt à la tête des entreprises, des partis et du gouvernement. Tout le reste est bavardage, la France d’après, la France métissée, ce nouveau fantasme, cette idéologie raciste en soi en ce qu’elle est la négation du non métis, c’est-à-dire la haine tout à la fois des noirs des blancs, des jaunes, des rouges, des verts et des pervers, la France métissé ne s’obtiendra pas par une injonction faite aux garçons et aux filles de ce pays de baiser anti-discriminotoirement, parce qu'en plus, ce mode de jouir ne vaut que lorsqu'il se clame sur la scène paradisisaque des obscénités modernes, à la télé...

Même l’idée éculée de Nation ne se décrète pas, comme le disait déjà un célèbre nationaliste dont on se réclame à l’UMP, en fustigeant l’Europe intégrée du Volapük et de l’espéranto. Pour le reste, nous poursuivons la vie nue, pleine et entière, ici et maintenant, nulle part ailleurs pour nous distraire. Et de sa prosécution, la vie nous poursuit à son tour qui nous rapproche du terme des choses. En dehors de cela nous n’avons aucun but, nous laissons ce soin à d’autres. LFDM

Commentaires

Cher Minkoda, c'est trop d'honneur que vous me faites là! c'est vraiment trop, je me sens rougir de confusion! Je sens que vous n'allez encore pas en revenir dans mes propos à venir qui vous combleront d'aise!

A la suite du papier que vous avez fait: "Black and proud pipolisation de ta race" et de l'interview de M. le président du Cran paru dans "gennybeaute.com", j'ai cru bon le donner en référence au blog du jour que vous mettez en exergue soit "Modernes persaneries" (non ne me remerciez pas!) tant elle m'a paru à ce point hallucinante, surréaliste. Tenez-vous bien, vous faites des émules! l'auteur du blog en question vient de poster aujourd'hui même un billet: "Lozès le sapeur de Cotonou"! c'est-y pas beau ça?

Voici le lien: http://usbek.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/08/12/lozes-le-sapeur-de-cotonou.html

Eh oui je ne suis pas peu fier d'avoir pu mettre en connexion deux blogs que je ne me lasse pas de lire, pas seulement sur ce qui concerne l'auguste personne de l'"ami commun" que vous avez. Non les lectures intelligentes sont des denrées rares sur le net et en ces temps de morosités pourquoi ne pas rire un peu en attendant la rentrée? Je vous rassure tout de suite, elle ne sera pas meilleure cette rentrée. Mais l'espoir faisant vivre, en attendant des jours meilleurs, je lis et me tiens informé au cas improbable où.

A la question du but que vous recherchez les uns et les autres et à laquelle vous avez répondue de manière fort obligeante et opportune de surcroit. Je crois devoir répondre moi-même à ma propre question et sérieusement pour une fois. Et pourtant personne ne me l'a posée!

Mes lectures sur la toile me laissent parfois, souvent? un goût de déjà lu. Et s'agissant du Cran et de son président plus particulièrement, il ne faudrait peut-être pas accabler des troupes qui y croit sincèrement. Bon d'accord tout ça m'inspire plutôt le titre d'un navet: "Un génie, deux associés, une cloche". A vous de remettre chacun dans le bon ordre!

Son président donc me paraît l'anti-modèle parfait, le carriériste absolu, le parvenu par excellence. En témoigne le caractère absolument consternant de "ses secrets de beauté sur fond de salles de gym des grands hotels"!
Pauvres noirs de France. Confier votre avenir à un tel génie et à ses associés ne peut faire de vous que des cloches! Pardonnez la brutalité du propos qui n'enlève pourtant rien à sa véracité.

Je suis pourtant surpris que de nombreux de sites lui fassent la part belle (Nouvelsobs.com, AgoraVox.fr, gennybeaute.com, Grioo, et j'en passe... D'autres sont justes haineux... Contreproductif.) comme étant le nouveau génie de la cause noire. Je rencontre donc peu de sites assez documentés pour lui apporter une contradiction digne d'intérêt et porter aux nues la supercherie d'une démarche toute personnelle qui pourtant sous-tend de réelles questions de souffrance dans cette France de toujours et pas seulement de Nicolas. Incontestablement.

De sorte que vous comme "Modernes persaneries dont je ne sais par ailleurs rien si ce ne sont les posts (d'aucun le considèrent comme facho du reste) ont assez de tripes à la mode de chez nous pour tenter de dévoiler l'escroquerie intellectuelle. Et si elle n'était qu'intellectuelle passerait encore.

Vous le savez cher Minkoda je ne suis pas toujours d'accord avec vous et, nous aurons peut-être encore a ferrailler, mais je crois que vous êtes à féliciter pour le travail que vous faites quand d'autres sites préfèrent la servilité sur le mode: "On ne sait jamais s'il devenait un jour ministre, député, conseiller... il se souviendra qu'on l'a toujours soutenu nous. Faudrait quand même pas insulter l'avenir!". Votre démarche me paraît plus saine en tout cas et plus honnête.

Voilà les seules motivations du simple citoyen que je suis et que vous contribuez à éclairer. Le tout restant pour la beauté du geste!

Bonne journée.

Cordialement cher Minkoda.

Écrit par : Zoglo | 12/08/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu