Avertir le modérateur

09/08/2009

Black and proud, pipolisation de ta race (Suite…)

lozes_casimir_cran.jpgTarte dans ta feuille

Suite à un billet sur Casimir, le looser du Cran, nous avons reçu une tarte pipolesque en pleines feuilles. Nous aurions pu en perdre quelques unes qui eussent fané si le coup avait porté. Raté. La tarte en question a la légèreté du pipolisme, la vacuité du pipeau. Mais fidèles à nos usages, il fallait y faire honneur autrement que dans le catimini des réactions du blog, à la une! Attention ça part très vite en sucette. Un porte-parole de www.gennybeaute.com nous écrit ceci:

«Les noirs selon vous doivent fuir la pipolisation et rester aux fonds des calles? vous êtes des illustres penseurs de la race noire mais hélas vous ne vous manifestez jamais. sortez de vos trous pour agir. nous sur gennybeaute, nous continuerons à donner laparole à nos hommes pour qu'ilnous devoile leurs secrets de style et lifestyle. des mièvreries malheureusement vous en reveriez!» NB. L’orthographe n’est pas de la Feuille de Manioc.

Rafraîchissons les mémoires des manioqueurs. Souvenez-vous, sur le site d’apprentis-pipoles, nous avions pris Lozès en flag. Notre noiriologue expert et aspirant en métissiologie, imaginait faire sa star en douce sur le site mièvre de gennybeaute.com, si si, nous maintenons! Mièvre au moins cela. La Feuille De Manioc a cependant trouvé intéressant de sortir de la confidentialité cette facette du Lozès. L’homme providentiel mérite d’être connu qui portera le destin des «Noirs de France», une race en devenir, aux nues de la «République Positiviste». N’est-ce pas pour cela qu’il est allé étaler ses manières personnelles et vestimentaires sur le ouaibe? Plus qu’un caprice ou un écart de vantardise, il faut voir dans cet acte politique de premier ordre, un acte fondateur du héraut de la France métissée qui fera date. Une manière de dire le «Noir de France», à mettre en relation avec le concept de «discrimination positive» validé par Wieviorka, conseiller scientifique tout en nuances du Cran. Pauvre France…

Lozès, le Pipole qui veut entrer dans l’histoire

Précisons que le concept politique de «République Positiviste» n’a rien à voir avec le positivisme de Hegel. Au contraire! Pour Georg Wilhelm Friedrich Hegel dont on bourre encore le mou des enfants dans les écoles et qui écrivait déjà les discours de l’Empereur Sarkozy avant Henri Guaino, et même bien avant Dakar (1770-1831), l’Afrique proprement dite, donc le pays des noirs, est «un continent où nous voyons l’homme dans un état de barbarie et de sauvagerie qui l’empêche encore de faire partie intégrante de la civilisation. L’Afrique aussi loin que remonte l’histoire reste fermée, sans lien avec le reste du monde; c’est le pays de l’or, replié sur lui-même, le pays de l’enfance qui, au-delà du jour de l’histoire consciente, est enveloppé dans la couleur noire de la nuit.» Qu’est-ce qui a changé depuis ces idées? L’allemand de nos bréviaires philosophiques a couché ces idioties à l’encre au début du 19ème siècle, c’est-à-dire hier. Alors pourquoi s’étonner que l’Empereur proclame à Dakar que l’homme africain n’est pas rentré dans l’histoire?

Au contraire, la discrimination positive du Lozès d’En France métissée lutte contre cette relégation à la sauvagerie. Voulant se faire intégrer il est donc d’abord allé se faire voir sur www.gennybeaute.com. Or le positivisme de Lozès n’a de noir que le vernis, une couche sans épaisseur, pelliculaire, clinquante, fragile. C’est pour cela qu’il pense à bon droit devoir surexposer le Noir de France par un acte positif. Cependant la tâche est difficile sous les feux de la rampe. Le noir absorbe la lumière, il ne la reflète que très peu. Et puis il y a tous ces racistes qui empêchent Lozès de tourner en rond, qui aiment bien les belles noires mais ont peur du grand noir… Pour saisir cette histoire de trous noirs qu’on aime et dont on a peur, il faut revenir un instant sur une fable connue de 2 milliards de moutons (ils disent avoir un berger mais ont son bâton ailleurs), pour savoir pourquoi les noirs sont toujours les farcis de la chose.


Cham en bouche un coin

Et depuis que c’est écrit, les noirs l’ont dans le baba… Lozès et tous ses copains du Cran devraient pourtant le savoir, ces phobies du noir, ces phantasmes sur les noires ne datent pas d’hier mais de bien avant Hegel et sa Raison dans l’Histoire. Le premier fantôme qui a fait des noirs des esclaves bons qu’à ramer, sinon à zouker la plume au cul et à faire boutique-son-cul, date des fables de la bible. On vous la fait courte car ça ne sert à rien de s’attarder sur de pareilles conneries.

Il était une fois Noé, une figure alcoolique de cette fable, ce en quoi nous aurions pu être des potes. Noé avait planté une vigne (Gen. 9:20). Un jour, le poivrot cuvait son vin affalé parterre, la gueule dans sa bave et les couilles à l’air, lorsque vient un de ses rejetons. Cham, tomba nez à cul avec la nudité de son pochetron de géniteur. Là chacun est prié 2500 ans après, de croire que c’est Cham qui a eu tort de tomber par inadvertance sur le bordel que Noé avait laissé à l’air. Puisqu’on vous dit que vous êtes pêcheurs par pensée, par action et, surtout,  par omission… Quoi que vous fassiez, vous êtes battus avec leur truc de dingos. C’est écrit texto dans la Genèse: «Cham, le père de Canaan, vit son père nu et sortit pour le raconter à ses frères.» (Genèse 9:22). Cafeteur avec ça.

Attendez la suite… Entre deux canons de rouge, Noé reprend ses esprits et maudit Cham pour sa faute irréparable, laquelle était déjà, avouez-le, tirée par les roupinettes. Mais croyez-vous que ce juste pense à bastonner son fils ou le priver de pinard?  Non! Noé nous la joue façon «le loup et l’agneau» de Dieu voué au sacrifice des hommes: «si ce n'est toi … c'est donc quelqu'un des tiens». Il faut que Noé se venge. Sans autre forme de procès, il condamne le fils de Cham, c’est-à-dire son petit-fils Canaan. Canaan sera l’esclave de Sem et Japhet. Ca aussi c’est écrit dans la vraie vérité de la bible des nègres: «Puis il ajouta: Béni soit l'Eternel, le Dieu de Sem, et que Canaan soit asservi à Sem!» (Genèse 9:26). Devinez de quelle couleur de peau était Cham? Noire pardi! Pourquoi croyez-vous qu’on a été obligés de faire des nègres, ses descendants, des esclaves? Parce que nous accomplissions l’œuvre de Dieu, l'Opus Dei, bordel Il fallait que s'accomplisse le verbe puisque c’est écrit dans la bible des descendants de Sem, les Sémites.

Revenons… Si on peut dire, car en fait nous n'étions pas partis très loin.  Tout ce capital noir forme plutôt un handicap, y compris dans la République du doigt de l’homme. Alors il convient de compenser en donnant de l’éclat, en se donner de l’éclat, en mettant du brillant sur du vernis: et je m’habille comme-ci, et j’utilise telle crème anti-rides, et j’ai des boutons de manchettes comme-ci, et j’ai des petites délicatesses comme cela, tralala… Je t’en foutrai de la discrimination positive moi tu verras… Voila ce que nous avions agréablement découvert du Lozès et que nous avions souhaité vous faire partager. Pourquoi nous en vouloir? Apothicaire de métier, la formule bling-bling n’a pas échappé à notre Lozès national qui aspire à faire partie de ce que «Paris compte» même si, avisé de la chose, il sait l’excipient gennybeaute.com un peu court comme matos. Mais on fait avec ce qu'on a lorsqu'on naît noir...

Cela étant, vous avez bien lu avec nous. Selon la diatribe de gennybeaute.com, le noir de France est soumis à l’alternative pipolisation sinon, c’est retour aux cales. Comprenez-vous pourquoi le noir a si peur et se cache? Si hormis cela, il n’y a pour eux que le foot ou le basket qui rapportent un peu de flouze, normal qu’avec des options aussi étriquées mais aussi misérables, certains qui préfèrent ne pas ramer, continuent à zouker la plume au cul. Parce que n’est pas Massimo Gargia qui veut, et gennybeaute.com est tout sauf le magazine Voici. La chose est sélecte, si vous voyez ce que nous voulons dire. Pour avoir son pass dans ce milieu tant convoité, il faut se faire introduire. Cela étant, il est vrai que certains noirs sont parvenus à se faire un trou dans «Le Tout Paris». A quel prix? Pour ce billet, nous signons exceptionnellement Lifestyle de Manioc.

Commentaires

Quel merveilleux billet , intelligent incisif et drole!

Pour être précis le Noé n'a pas maudit Cham; seulement Canaan, le fils de Cham. Canaan devait aussi être au service de ses propres frères, CEUX du pays de Cham (Egypte, Kmt)et CEUX de la terre de kush(Ethiopien ou Indien, Arabe, Hebreux).

"Je suis Meskeem pour tout ceux qui me connaissent, je suis noir la couleur des vrais arabes" (Meskeem, poète arabe 8è s, 776 ap JC)

Tacitus Cornelus rappelle que les hébreux sont d'origine egyptienne ou éthiopienne. (Tacitus Cornelus, auteur romain 1er s ap JC)

Un Adam est un homme grand et très noir.

Écrit par : xorr | 24/08/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu