Avertir le modérateur

24/07/2009

Droites, le Tronc commun

georges-tron_271.jpgOuverture fiscale

A l’heure de l’ouverture, les manœuvres du Château semblent faire des dégâts y compris chez les villepineurs. Ainsi Georges Tronc, est député de l’Essonne et, à temps partiel, édile de Draveil. C’est aussi l’un des derniers villepinistes, comme naguère le dernier des Mohicans qui adresse ce satisfecit à l’Empereur: «lorsqu’il refuse de remettre en cause le bouclier fiscal. Ce serait un signe très néfaste adressé à nos électeurs…» Nicolas Sarkozy a réunit près de 53% de suffrages lors du dernier scrutin pestilentiel. Est-ce à dire que 53% de français bénéficient des avantages dus au bouclier fiscal?

Un autre Nicolas, Hayek celui-là, suisse comme les banques et, à ses heures perdues, Président du conseil d’administration du Groupe Swatch, nous éclaire sur l’état d’esprit des grandes fortunes et des dirigeants par rapport aux discours trompe-couillons qui nous serinent la réforme su système financier international, pour mieux nous faire oublier, et avaler en même temps, les couleuvres de la crise financière que nous paierons tôt ou tard: «la cupidité, l’égoïsme, le manque de conscience total, le désir de spéculer, tout cela va revenir.» (L’Express 09.07.2009) Georges Tronc peut dormir tranquille. Ses électeurs sont rassurés. LFDM.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu