Avertir le modérateur

09/07/2009

Les frappés du PS, et les piqués du tour

m:1247067490

Le parti de la Rose ou la métaphores à contre cycle

le PS joue au Rugby cependant que la France n'a d'yeux que pour le vélo. Sarko ira faire le beau sur le tour de France histoire de glaner quelques cocus déjà conquis. Ainsi va en symbole, l'agenda du PS. L’agence de presse non gouvernementale mais bel et bien Pravda, AFP titrait hier, «A Marcoussis, le PS veut «pousser fort» dans la mêlée». On se demande à quoi les crados faisaient allusion. Au rugby pardi! Eux-mêmes avouaient la métaphore facile. On ne leur fait pas dire! Même votre Feuille de Manioc n’aurait pas osé. Visez un peu Libé qui ce jour reprend AFP-Pravda dans son ambition de badigeonner les bobos de gauche-caviar, histoire de faire croire aux cocus que le PS très combatif n’hésite pas à prendre des coups dans la gueule.

«La direction du parti se réunissait, ce mardi, pour un séminaire dans l'Essonne afin d'amorcer la refondation de son projet. Sa stratégie aux régionales et les primaires de 2012 n'étaient pas au menu. Facile mais de circonstance, la métaphore rugbystique, lors du séminaire du PS, ce mardi, à Marcoussis. Un mois après son revers aux européennes, le parti se réunissait dans les locaux du centre national du rugby, dans l’Essonne, pour ressouder son «pack» et «pousser fort» dans la mêlée et, de préférence «dans le même sens», selon les termes de Martine Aubry.» Source Libération.fr.

Le problème du PS est, outre d’être anti-Royal, d’être en permanence à contre cycle du peuple qu’il a cessé d’incarner depuis que ses barons ont fait de l’appartenance aux loges maçonniques une fin en soi, ce qui les condamnent à s’ancrer dans les territoires qu’ils tiennent comme des bastions. S’il fallait un signe de ce décalage, on file la métaphore rugbistique au moment où la France a les yeux et les esgourdes rivés sur le tour pharmaceutique de France, avec un Lance Armstrong plus accéléré que jamais. A cette seringue-là, il sera encore meilleur au contre la montre à 60 piges.
«Les travaux, nous susurre-t-on du côté de Marcoussis, doivent se dérouler en trois temps: comprendre «ce que disent les Français» […] sur «la gauche, les Français et les attentes des citoyens». Il serait temps qu’un parti dit de gouvernement s’en inquiète… Ca fait peur! Vient ensuite le dur du sujet concernant la «réflexion stratégique sur les questions de nouveau modèle»… Diantre! Un nouveau modèle de loge maçonnique? Et enfin, «le calendrier». Ca au moins c’est réglé et votre Feuille de Manioc peut d’ores et déjà parier que les barons s’écharperont pour 2012 par écuries, on dit courants, interposés… Pendant ce temps Nicolas Des-Talonnettes se marre et les français se préparent à en suer avec 20% d’augmentation d’électricité. Le gouvernement fait mine de désapprouver mais dans ce manège de duettiste, tous nous préparent une enfilade à 10%. Pendant ce temps le PS phosphore sur le nouveau modèle.

Elkabbach le thuriféraire des néo-cons

Normal dans ces conditions, qu’entre deux idées décaties, Jean-Pierre Elkabbach, l’ami cathodique de l’Empereur, boive son petit lait en recevant Jean-Marc Ayrault le baron nantais de la vieille loge socialiste, et patron des parlementaires de la Rose au Palais Bourbon. Voila notre très sarkozyste Elkabbach qui se préoccupe de l’hommage rendu à un autre noir que Ramatoulaye Yadé, même s’il s’agit de Michaël Jackson. Il va pleuvoir de la merde. On se taquine dans un jeu convenu puis vient le sujet consensuel des néo-cons occidentaux: il faut à tout prix empêcher l’Iran d’accéder au feu nucléaire. La Feuille de Manioc pose une question de simple bon sens: en vertu de quoi aurions-nous un droit moral à cette exigence? Quelle règle morale serions-nous susceptibles d’opposer à l’Iran? Notre expérience de la Traite Atlantique? De l’esclavage? De la colonisation? De la Grande guerre de 14-18? De la seconde plus meurtrière encore? De l’holocauste? Des massacres au Viet-nam, en Afrique…

Ensuite Elkabbach s'adonne au seul journalisme qu’il sache faire, celui des popus et des cocus. Remarque d’un néo-con à un bourgeois socialiste: «vous n’étiez pas avec les français.» Questions de néo-con: «y a-t-il une ou deux idées neuves qui ressortiront de Marcoussis?». Il ne pose de drôles de questions…

Cohn-Bendit : «les socialistes nous cassent les pieds!»

«Le leader écologiste a repoussé l’offre d’alliance faite mercredi sur Europe 1 par Jean-Marc Ayrault, le chef de file des députés PS.
Daniel Cohn-Bendit a adressé une fin de non-recevoir au Parti socialiste jeudi. Le chef de file des députés PS, Jean-Marc Ayrault, avait appelé sur Europe 1 à l'unité de la gauche dès le premier tour pour les régionales de 2010 et au-delà pour "préparer l’alternative à Nicolas Sarkozy en 2012". Une proposition rejetée sans détour par le leader d’Europe Ecologie qui a rétorqué à l’adresse des socialistes: «qu'ils arrêtent de nous casser les pieds avec cette histoire!»

«S'il y a un système électoral à deux tours, il est normal qu'une force politique émergente se présente avec son programme, ses personnalités, et puis, le soir du 1er tour, on voit le rapport et on fait des alliances, sinon ce n'est pas la peine d'avoir un système électoral à deux tours", a expliqué l’eurodéputé Verts.

«Il en a assez de ce Parti socialiste qui devrait s'occuper de lui» plutôt que «mettre en garde toujours les autres», a ajouté Daniel Cohn-Bendit. Car l’offre d’alliance de Jean-Marc Ayrault était assortie d’une mise en garde : «Ce n'est pas parce qu'il a fait un bon score aux européennes que pour autant tout est réglé», avait-il estimé sur Europe 1 mercredi.»
Source Europe 1.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu