Avertir le modérateur

26/06/2009

Michaël, le diamant est au ciel

michael_jackson.jpgFin! Le rêve de Peter Pan, a pris fin. L’étoile s’est éteinte emportant avec elle la part d’ombre et de lumière propre au génie. Michaël Jackson n’était pas un, mais le génie dans son domaine de l’art, inaccessible et exceptionnel.

Inaccessible

Ramené à son humanité, tout être recèle une dimension minable abusivement à gommée par la mise en scène spectaculaire de la gloire que les media amplifient et à ce chapitre, si la télévision est au paroxysme, Michaël Jackson fut d’abord une star de la télévision, le premier artiste multimédia de la planète.

Malgré sa disparition et l'émotion qu'elle provoque à la démesure de son talent, il faut le dre,  d’abord, Michaël Jackson a déçu et au premier chef, ceux qui l’aimaient. Laissons de côté les idolâtres, trop nombreux pour n’être qu’insignifiants sur ce qu’il y a lieu d’en retenir. De son vivant Michaël Jackson aura montré sa part maudite, là où le règne, non celui du Roi de la Pop, mais de l’humanité essentielle se fait chair. Qu’en a-t-il été des enfants qui l’ont croisé? Le fait que des millions de dollars sont arrivés à négocier est, s’il était avéré, indéfendable et confine au crime. Mais on n’en saura rien car en droit aux Etats-Unis, on négocie pour ne rien savoir. Reste l’ombre, celle dans laquelle Michaël Jackson, pris de délire s’était peu à peu enfoncé, nourrissant la chronique de ces faits divers comme celles de la chirurgie plastique et de la mélanophobie, on ne saura décidément pas jusqu’où il serait tombé à force de vivre.

En est-il mort? Peut-être, car là aussi en dépit de l’autopsie attendue, le doute demeurera. L’incertitude pèsera à jamais sur son retour programmé par une série de concerts qui l’auront peut-être tué. En courant après une gloire que Michaël lui-même a portée au firmament comme personne d’autre avant lui, et peut-être après lui, Michaël s’est peut-être rompu contre sa propre stature, mettant un point final à une incroyable histoire surhumaine du point de vue artistique, c’était un extraterrestre, mais ô combien humaine en ce qu’elle parle de nous, de notre époque.

Exceptionnel

Artiste total dans le domaine de la musique et de la danse, Michaël Jackson restera la première vedette multimédia qui se soit véritablement mondialisée. Il a instantanément et indistinctement fait danser Caracas à la mesure du Cap, Beijing, New-Dehli, Beyrouth, Conakry, Londres, Ottawa de la même façon que Los Angeles, avec la même profondeur.

Si le monde a une âme musicale, il la doit au jazz, à la soul, au blues et c’est Michaël Jackson qui la lui a instillée à travers la pop. Le Roi a condensé en un personnage des qualités qu’aucune des stars qui l’ont précédé n’ont jamais eues: il aurait bien pu être étoile d’Opera, il en avait le physique soufflé d’une flûte et les prédispositions gestuelles, il fut un danseur hors pair et un chorégraphe de génie; c’était une voix, haut perchée mais combien présente, c’était surtout un don immense pour la chanson; c’était un compositeur de talent qui a permis au concept «Cross-over» de la Motown d’accéder à l’universel, comme aucun autre genre musical avant la pop de Michaël; c’est surtout le premier artiste multimédia de l’humanité, Thriller ne s’écoute pas, Thriller ne se danse pas seulement, Thriller tout à la fois s’écoute et se danse en même temps qu’il se visionne. Thriller a été pensé en multimédia avant de se traduire en musique, c'est-à-dire une chorégraphie, une histoire, un son, une performance; la musique de Michaël Jackson c’était aussi le génie de la mondialisation avec l’opération «we are the world». Un titre qui témoigne en soi de nos espoirs et de nos illusions. Salut l’artiste! LFDM.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu