Avertir le modérateur

30/05/2009

L'identité nationale ça se soigne

racisme.gifLa CRAMIF broie du noir

Jean-Marie Anany est noir. Il a voulu le faire savoir en décidant d’arrêter de manger. Quelle idée! Ça n’a pourtant rien à voir d’être noir et d’avoir à manger ou pas. Il faut croire que si! Et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du 93 qui ne souhaitait pas avoir à rembourser ses soins médicaux a dû l’entendre et a proposé de l’embaucher pour aider sa sœurette la Cramif prise en flag. Aux dernières nouvelles Jean-Marie Anany a cessé sa grève de la faim en acceptant d’être embauché par la CPAM du 93 en passant par la case hôpital où il devra se refaire du gras. Question: où sont passés les déclamateurs de la lutte antiraciste? La Halde et le sinistre Schweitzer? Où sont passés les rentiers du Cran? A quoi donc servent les noirs franc-maçons? L’agence de propagande gouvernementale AFP-TASS a fait un communiqué à ce propos dont l’austérité ferait pâlir un moine capucin. A part le Mouvement des Quartiers pour la Justice Sociale (MQJS) et l’Association Agir pour les Réparations, Maintenant pour les Descendants d’Africains déportés (ARMADA) on a rien vu ni personne. Motus bouche cousue…

«AFP/Sécu : grève de la faim terminée !
Un salarié licencié de la Caisse régionale d’assurance maladie d’Ile-de-France (Cramif) a arrêté aujourd’hui sa grève de la faim entamée le 11 mai, après avoir accepté d’être embauché par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Seine-Saint-Denis, selon son entourage. «Jean-Marie Anany a arrêté sa grève de la faim après avoir obtenu gain de cause. Il a été hospitalisé et travaillera ensuite à la CPAM du 93», a déclaré à l’AFP un de ses proches, confirmant ainsi un communiqué du Mouvement des Quartiers (MQJS), membre du comité de soutien à M. Anany. La décision de réintégration arrive in extremis. L’état de santé de Jean-Marie Anany s’était considérablement dégradé ces derniers jours. La direction de la Cramif a joué le pourrissement du conflit social jusqu’au bout, au risque d’un évanouissement ou de séquelles pour la santé irréversibles», a affirmé le MQJS. M. Anany, d’origine béninoise, licencié pour «insuffisance professionnelle» en avril de la Cramif, où il travaillait depuis 1999, jugeait ce licenciement «arbitraire et raciste». Des syndicats de la Cramif, mais aussi des militants du PCF ou du Mrap, soutenaient sa demande de réintégration et des dizaines de personnes s’étaient rassemblées mardi pour le soutenir.» Source.

Le sanglot du noir sous hypnose

Il y a des jours comme cela où l'esprit grégaire se lamente de sa solitude. Tel est le noir sous hypnose, vagabond dans les simagrées de l’être évolué. Il passe son temps à se faire aimer du reître Besson auquel il veut ressembler. Tout un projet de vie! Par ces temps d’errances où le civilisé, barbare achevé s’il en faut un à notre espèce, retrouve les vertus de la sauvagerie, la vraie, qu’est-ce donc la névrose écologiste si ce n'est le désir d'une sauvagerie pure? La sauvagerie, la vraie n'a rien à voir avec le mythe rousseauiste du «bon sauvage», autre fumisterie du même civilisé... Reprenons. Donc à cette heure de décadence de la civilisation dans laquelle nous sommes encore pris pour quelques temps encore, il n’est pas vain de réentendre Nietzsche :

«Question et réponse – Qu’empruntent en premier lieu les sauvages aux Européens? L’alcool et le christianisme, les narcotiques de l’Europe – Et qu’est-ce qui tue le plus vite? Les narcotiques de l’Europe.»

Charité bien ordonnée commençant par soi-même, Nietzsche pensa pour l’Europe. Mais on est en droit de voir la même fumisterie en Orient en remplaçant le christianisme par le judaïsme ou l’islamisme. Tous des maîtres en bobards, d'un bobard identique… Tenez, du même Nietzsche à propos de fumigation :

«Bouddha a dit: ne flatte pas ton bienfaiteur.» Répétez ces paroles dans une église chrétienne, – elles nettoient l’air immédiatement de tout ce qui est chrétien.»

Là aussi on a le droit de penser que ces paroles nettoient l’air immédiatement de tout ce qui est juif ou musulman.


Le monothéïsme en héritage maçonique

Pour voir prospérer leurs valeurs, celles de gauche bien sûr, à l’endroit où logent leurs portefeuilles, les franc-maçons se sont désignés héritiers de la dogmatique monothéiste, métastase de notre manière d’être dans le monde. Ces Vénérables hurluberlus qui nous tiennent par les couilles prétendent accomplir les desseins du GADLU* dans le siècle. C’est pour cela qu’ils volent le bien public comme ils violent et nous enfilent à notre corps enthousiaste puisque, c’est seulement à la condition que nous fournissions le budget vaseline.

La complaisance est indéniablement au principe des rapports maître-esclave. Pour ce, il faut un noir sous hypnose: «est-ce que seulement je lui plaît? Est-ce que seulement il m’aimera comme cela? Suis-je recevable à ses égards?». Remarquez, cette version pathologique du «soufrez de me sortir de ma sauvagerie» n’est pas très éloignée du «Seigneur je ne suis pas digne de vous recevoir mais dites seulement une parole et je serai guéri». Il s’agit d’une disposition à la flagornerie et à l’humiliation de soi-même. Elle finit de la même manière par un rituel anthropophagique…

- «Le corps du Christ
- «T'aurais vraiment pas autre chose du genre une vraie baguette de tradition?»
- «Non! Le corps du Christ»

Alors miam miam, «ainsi soit-il». Vient le temps draculesque du: «le sang du Christ»

- «Le sang du Christ!»
- «T'aurais vraiment pas autre chose du genre une bonne bouteille de vein, genre un Bourgogne ou même du picrate bien pourrave?»
- «Non! Le sang du Christ tu boiras!»

Alors glou glou, «ainsi soit-il». Bande de cannibales! Et c’est comme ça des centaines de millions de fois chaque dimanche chez les pauvres cons. Le christianisme aurait légué à la République des Franc-maçons l'humanisme ou cet autre manière que nous les civilisés avons de dire l'anthropophagie depuis cinq siècles… Manger son semblable à coup de vol, viol et de sang versé. Civilisés…

Va te faire intégrer

Tout ça n’a rien à voir avec l’infortuné Jean-Marie Anany, qui a dû jeter tout son poids dans la balance non pour se peser, mais pour être entendu, histoire de savoir si la tare du nègre est de la même graisse que celle de l’homme. Et croyez qu'il a dû perdre en graisse! Le malheureux étant noir et ne pouvant faire droit mais apprendre à se tenir droit comme un «i» a cru devoir faire une grève de la faim. Anany a failli en mourir paraît-il. Pendant ce temps, les noirs franc-maçons, chrétiens, musulmans, il y en a même paraît-ils qui sont juifs qui se saluent en rotant: «Iné ma tov ou manaïm chevèt akhim gam yahad», eux faisaient bombance, et tentaient de faire accepter l’idée des statistiques ethniques pour savoir combien de leur frangins ils vendraient au Maître comme à l’époque d’Agbomey. Il y en a qui ont conservé des coutumes bizarres. Surtout que Annani est comme d’autres, originaires d’Agbomey où des Rois corrompus ont vendu leurs frères.

Tout ça n’a rien à voir? Pas une voix pour protester qu’un noir crève pour avoir réclamé des droits? Fi du couplet sur l'égalité habituellement rivé sur la poitrine des humanistes, qui ont le cœur à gauche, à l’endroit du portefeuille: les Kouchner, Ramatoulaye, Lang, Sopo, Lozès. Aucune association non plus. Le syndicat des Rolex, Sos Racisme, comme ceux de l'islamisme-français et du judaïsme-français, Mrap et Licra, tous aux abonnés absents. Silence total des prélats de la morale, de la vertu et de cette pensée putassière qu'est l'humanisme, pendant que Jean-Marie Anany se meurt d'être pour vivre...

A part les marginaux du MQJS et d’ARMADA, des fous furieux pensez-vous, on a cherché des échos en vains. Seuls des sudistes d'un autre genre que ceux que fit l'Amérique raciste vitupèrent, et se surprennent à trop égarer une oreille à gauche de nos extrêmes, forcément, ils sont contre la bien-pensance...

«Depuis lundi 11 mai 2009, Jean-Marie, salarié depuis 10 ans à la CRAMIF, est en grève de la faim contre son licenciement raciste et arbitraire devant le siège de son entreprise semi-publique, la CRAMIF XIXème. il y reste jour et nuit dans une tente.» Source.

Le Syndicat SUD Étudiant s’est donc risqué à égarer donc son oreille trop gauchiste vers la mise en abîme de ce corps par un esprit déchu de toute humanité, forcément il n'est pas des nôtres depuis qu'il est noir, sous l'immémorial Soleil de Dakar où les divas ne naquirent pas par hasard. Et ce sera ainsi tant qu’il sera noir, c’est-à-dire captif du temps et de sa répétition animale, à en croire l'Empereur qui prononça ces borborygmes politiques. Tout va bien, tout est normal. LFDM

* GADLU est l'acronyme de Grand Architecte de l'Univers. On a la créativité qu'on peut.

Commentaires

Avant d'écrire que le MRAP, qui n'est pas le syndicat de l'islamisme français, soit dit en passant, était aux abonnés absents, lisez les coupures de presse que vous copiez-collez :
"Des syndicats de la Cramif, mais aussi des militants du PCF ou du Mrap, soutenaient sa demande de réintégration et des dizaines de personnes s’étaient rassemblées mardi pour le soutenir."

Écrit par : m | 30/05/2009

Admiration et respect pour les idées noires, la langue bien pendue, l'écriture qui cisaille. Une fois de plus, le regard noir ça transperce. Une fois de plus, les écriveurs officiels peuvent aller se rhabiller.

Admiration et Respect Multiplié pour les Africains et Descendants d'Africains!

Écrit par : plumenclume | 31/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu