Avertir le modérateur

04/05/2009

Dieudonné interdit d'élection, la curée!

charognards.jpg

Ca va mal finir...

Qui se souvient encore de ce pamphlet de François Léotard, «efficace et sévère sur une mutation politique inquiétante  au titre prémonitoire? Ca va mal finir a la grâce de ces écrits lointains qui distillaient l’ironie avec délectation […] le constat inquiet d’un homme effrayé par une ouverture autoproclamée qui muselle les envies de liberté.» (Evene) Demain peut-être le pouvoir choisira ses adversaires aux élections. La Feuille de Manioc fait elle aussi des papiers souvent prémonitoires.

Pas plus tard que la semaine dernière nous vous faisions remarquer la disparité de traitement médiatique concernant l’actualité de l’humoriste Dieudonné. Lorsque le farceur a filé une trempe judiciaire à Arthur, c’est à peine si les journaux ont relaté l’information, se contentant du service minimum à savoir le télex de l’agence de propagande Tass-AFP. Là il s’agit d’interdire les listes de Dieudonné aux élections, et c’est le Buzz. Il n’est pas sûr que le saltimbanque qui a bien lu la Passion du Christ y perde. D’autre part, c’est sûrement le propos du pouvoir et des godillots de l’UMP de tenter de faire diversion par tous les moyens de communication. Nous sommes à un bilan d’étape et on en a pris plein la tronche. Or le pire étant à venir, il faut donc faire oublier le mille-feuilles d’échecs politiques au moment où le Président de la sécurité s’avère être celui sous lequel les violences faites aux personnes ont le plus augmenté, où le candidat du pouvoir d’achat s’est transformé en Président de la paupérisation des classes moyennes, où travailler tout court a fait oublier «travailler plus pour gagner plus»…

La grogne monte, des responsables évoquent nul ne sait pourquoi des humeurs insurrectionnelles, il faut trouver des dérivatifs. On a bien tenté les bandes avec une 22ème loi sur la sécurité et le délit de largeur de bandana. Et si un coup de matraque couplé à la baisse très onéreuse de la TVA au profit des restaurateurs popu, qui lisent Le Parisien et le font lire dans les troquets à d'autres popus, ceux-là cocus, suffisait à inverser les déclivités fatalement tendancielles? On a bien essayé, et malgré le tam-tam médiatique, le soufflé est néanmoins retombé. Le popu ne s’en souvient déjà plus. Par contre au guichet du supermarché il sait qui des deux est cocu. Travailleurs, futurs chômeurs et déjà chômeurs ont donc expliqué à la majorité UMP le 1er mai qu’ils en avaient plus qu’assez de se faire enfiler cependant que les nantis s’en mettent plein les fouilles. Mêmes les sondeurs d’habitude cléments du doigté vis-à-vis du pouvoir, on connaît la propriété performative des études d’opinion, sont désormais obligés de rapporter les chiffres cataclysmiques du désamour de l’exécutif. Métro titrait ce jour: «Sarkozy, un anniversaire très amer. Selon le sondage TNS Sofres-Logica réalisé pour Metro, le bilan du chef de l'Etat déçoit les Français. Ils sont […] nombreux à se déclarer déçus de l’action du président de la République depuis 2007 : 65%, contre seulement 24% de satisfaits.» Source. Vous n’avez encore rien vu. Bayrou ça va être de la petite bière. La com et les réseaux, ça va 5 minutes. Les réalités prennent vite le dessus et le pouvoir doit désormais les affronter. Il ne suffit plus de caresser le cul fétide du popu dans le sens de la touffe. Des réponses sont requises…

Le dérivatif Dieudonné

Il fallait néanmoins de l’estomac pour inventer une présomption d’antisémitisme justifiant l’interdiction à titre préventif d’une part de présenter des listes qui n’existent pas encore et d’autre part, de diffuser du matériel de propagande qui n’existe pas davantage. C’est bien connu, du côté de l’Elysée on en a et on n’hésitera pas à s’essuyer les mocassins sur une liberté fondamentale pour des visées politiciennes. A première vue, on pourrait se demander quelle mouche a piqué les phosphoreuses de l’Elysée? On savait la bêtise aux abysses, là elle nous a surpris. Ce doit être un effet collatéral de l'épidémie de grippe porcine. Remarquez, le diable se cache dans les détails. La vigilance est de rigueur face à «l'antisémitisme [qui doit] être mis au jour et partout identifié. D'autant qu'il use le plus généralement de dissimulations sémantiques qu'il serait, semble-t-il à Ivan le Fou du Figaro qui y va de son Fioul habituel, contre-productif d'encourager davantage en lui appliquant les foudres de la loi.» Source.


A la Feuille de Manioc on gage que l’Elysée a des études encore plus catastrophiques que celle de TNS-Métro et qu’il s’agit de confisquer ou plutôt de détourner les enjeux du scrutin et peu importent les entorses faites à la liberté du suffrage. Parce qu’il ne faut douter de rien, avec cet exécutif. Si nécessaire il ira au bout quitte à encourir la censure des tribunaux et faire de Dieudonné un martyr politique. Faire de la participation de Dieudonné aux élections une possibilité politique pose une question de principe. S’agit-il encore d’une démocratie? Jean-Yves Camus spécialiste de l'extrême droite évoque «une mesure unique» et n'ose pas dire inique. Nul doute que la proximité sonore lui a inspiré l’autre mot, celui-ci est plus propre à décrire la dernière ânerie de la meute UMP...

Revue

France Soir «Politique : Le cas Dieudonné fait débat. La possibilité d'interdire les listes "antisionistes", que l'humoriste Dieudonné veut présenter aux élections européennes, fait débat dans le monde politique français.» Lire.

Sur le Figaro. «Européennes: les listes de Dieudonné interdites? Les autorités françaises étudient la possibilité de faire interdire les listes de l'humoriste controversé, jugées «antisémites», selon Claude Guéant. C'est «un effet d'annonce politique», réplique Dieudonné. «Un programme ouvertement antisémite». Claude Guéant, secrétaire général de la présidence, a dénoncé dimanche sur radio J les listes présentées aux européennes par l'humoriste controversé Dieudonné. Lire. On connaît la chanson, l'anathème est vieux comme les culottes usées de ceux qui ont le cul sale. Les militants anti-apartheid étaient aussi anti-sionistes. Les états démocratiques et respectueux des droits de l'homme ont, sans retenue fait affaires avec ce régime de barbares qui développait des armes biologiques prenant les noirs pour cible. Les affaires ne pouvaient attendre. On connaît la suite. Ce sont les mêmes qui soutenaient les tortionnaires qui font la queue à Johannesburg pour une photo avec Mandela. La honte ne tue pas…

France Info, Marc Fauvelle se réveille: «L’interdiction de la liste Dieudonné : "une mesure exceptionnelle." Le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant a indiqué hier que les pouvoirs publics étudiaient la possibilité d’interdire les listes "antisionistes" que Dieudonné veut présenter aux européennes. L’humoriste dénonce, lui, un "effet d’annonce". Le politologue Jean-Yves Camus réagit à cette éventualité, qui serait unique dans l’histoire de la Ve République. Sur quelle base ces listes pourraient-elles être interdites ? Jean-Yves Camus, spécialiste notamment de l’extrême-droite et chercheur associé à l’IRIS, explique que le code électoral stipule que la propagande électorale ne doit rien comporter qui soit à caractère raciste. “C’est sur base de propagande électorale qu’on pourrait interdire, non pas la liste, mais la propagande de la liste”. L’antisionisme n’est pas répréhensible en tant que tel, car les tribunaux le distinguent de l’antisémitisme. Du coup, “on ne sait pas ce que donnerait un contentieux sur l’éventuelle interdiction de ces listes”, souligne le politologue. “L’interdiction d’une liste en France serait une mesure tout à fait exceptionnelle”, insiste Jean-Yves Camus. “On est en face d’une question de principe : ce serait une mesure parfaitement unique dans l’histoire de notre constitution”.»

TV5
le robinet à propagande internationale de la françafrique: «listes de Dieudonné: Guéant réaffirme qu'"une étude est en cours" pour l'interdiction» Source.

Lexpress.fr: «Attention à ne pas faire à Dieudonné trop de publicité» Il ne peut pourtant  avaoir échappé à l’Express que c’est exactement ce que cherche l’Elysée pour nuire à ses adversaires et faire oublier son bilan: «Le politique Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite et chercheur associé à l'IRIS, réagit à la volonté de l'Elysée d'étudier une éventuelle interdiction des listes "antisionistes" présentées par Dieudonné aux élections européennes.» Par Jean-Michel de Marchi. Lire.

Le Parisien.fr: «Guéant : «étude en cours» pour interdire les listes Dieudonné. Les pouvoirs publics étudient la possibilité d'interdire les listes «antisionistes» que Dieudonné veut présenter aux Européennes,. Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée l'a confirmé ce lundi matin sur RTL. «Une étude est en cours pour voir si une telle liste ou de telles listes, puisqu'on en annonce plusieurs, peuvent juridiquement se présenter», a déclaré l'intéressé. Le ministère de l'intérieur et de la justice sont chargés de cette étude. «En tout état de cause, le sujet mérite qu'on s'y intéresse, y compris sur le plan juridique» car «Dieudonné fait profession exclusive d'antisémitisme», a ajouté le bras droit de Nicolas Sarkozy.» Lire. Payés à ne rien foutre là-haut pendant que les français souffrent… C’est du propre!

Ouest-France.fr
: «Jacques Barrot favorable à l'interdiction de la liste Dieudonné aux européennes. De passage ce lundi à Laval, afin de promouvoir les élections européennes (7 juin), Jacques Barrot, vice-président de la Commission européenne, s'est prononcé pour l'interdiction des listes "antisionistes" de l'humoriste Dieudonné. "Tout ce qui est xénophobe et raciste doit être condamné", a déclaré le commissaire européen (Justice, liberté et sécurité). Par ailleurs, Jacques Barrot souhaite que l'Europe se dote d'une législation spécifique pour l'interdiction des rassemblements négationnistes et xénophobes.» Lire. Au tableau, il nous manquait l’abruti politique achevé, on l’a trouvé.

Revoilou Élisabeth Lévy, qui a failli tomber dans l’oubli: «Liberté pour les ennemis de la Liberté! Non à l’interdiction des listes Dieudonné. «La perspective d’un Dieudonné crachant librement sa haine d’Israël, sans doute devant quelques salles surchauffées, qui donneront, l’espace de la campagne, l’illusion qu’il dispose de puissantes divisions, est une perspective déplaisante. Il suffit de citer les propos de l’un de ses coéquipiers, le gracieux Yahia Gouasmi, pour se faire une idée de l’épreuve qui nous attend.» Lire. D’autres déversent bien leur haine de l’Iran sans pour autant mettre sens dessus dessous la France entière non? Lire.

Avec Lemonde.fr: on apprend que Kémi Séba dit non à Dieudonné version mélanique de «tu veux ou tu veux pas…». «Kémi Séba, le fondateur du groupuscule ultraradical noir Tribu Ka, aujourd'hui dissous, actuellement président du Mouvement des damnés de l'impérialisme (MDI), a repoussé, vendredi 3 avril, l'offre de Dieudonné de participer à une liste commune aux européennes en Ile-de-France. Dans une vidéo diffusée sur son site, il se dit "concerné" par le positionnement "antisioniste" de la liste commune envisagée, mais estime que "l'anticommunautarisme" mis en avant par Dieudonné constitue "une grosse ligne de fracture". "Moi je suis un communautariste noir" explique-t-il. Kémi Séba, de son vrai nom Stellio Capochichi, a été condamné, jeudi 2 avril, par la cour d'appel de Paris à huit mois de prison avec sursis pour provocation à la haine raciale, mais la peine d'inéligibilité prononcée en première instance à son encontre a été annulée. Caroline Monnot. Lire.

Commentaires

Dieudonné persécution sur un récidiviste
S’il fallait faire un choix, quelle face du métissage devrions-nous sauver : l’angélisme stérile ou l’abomination extrémiste ?
Pas d’alarmisme, n’ayez crainte, la troisième possibilité, celle de la nuance, du bon sens, de la majorité et de la moyenne prévaut sur tout positionnement de société.
Quand l’espace politique devient le révélateur d’une construction morale articulée par une histoire parfois repentante, souvent sélective et un ressentiment ne différenciant pas l’intime de l’universel, on peut légitimement s’attendre à une guerre civile passive qui ne porte pas son nom.
Faire des diagnostics c’est le sport national. Là où l’on cherche une raison idéologique on peut trouver des solutions pathologiques. Mais sous les projecteurs peu importe les victimes, seuls comptent les bénéfices.
Quant à Dieudonné, qui il est n’est pas la question, ce qu’il est, voilà la réponse.
La suite :
http://souklaye.wordpress.com/2009/03/22/16-mesures-mon-chargeur-est-surcharge-indigestion-d’integration/

Écrit par : walkmindz | 04/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu