Avertir le modérateur

13/04/2009

Dieu, Le pape, les cathos et le sexe

L'anneau de Dieu en latex qui enlève le pêché du monde

Une video où Dieu désavoue le Vatican. Le Pape Joseph Alois Ratzinger est allé dire des choses, ou plutôt parler de la chose aux camerounais connus pour savoir allier l’utile à l’agréable: forniquer et niquer fort... Prier? Peut-être, les églises là-bas sont bondées, les mosquées aussi.  Dieu est omniprésent. Syncrétiques en bons bantous qu'ils sont, ils adorent aussi bien Yahvé que Baphomet, et Mahomet autant que les idoles de bois et de Feuiile de Manioc. Les mêmes pratiquent les Mercedes et la rose-croix, Raël et la GLNF bref tout ça quoi, dans une partouze orgiaque  du divin et du sexuel à nulle autre égale… Alois Ratzinger est donc allé leur dire qu’il fallait rouler, pardon baiser, décapotés eux qui affectionnent de se la péter en décapotable. A défaut Ratzinguer préconise de s’abstenir. Voir ci-dessous l’article du JDD. Faut-il déduire que Dieu faisant des miracles, le SIDA naguère assimilé par les camerounais à un "Syndrome Imaginaire pour Décourager les Amoureux", ne passerait pas par leur jeunesse? Il semble que l’épître aux camerounais ne plaise pas à Dieu le Père qui l’a fait savoir au Souverain pontife sur Youtube…  Hilarant! La Feuille de Manioc espère qu'il est connecté avec son patron en ADSL. LFDM

Le pape, les cathos et le sexe
Par Olivier JAY et Soazig QUEMENER (à Yaoundé) Le Journal du Dimanche
«Il devait prendre l'Afrique dans ses bras. "Arroser de sa bénédiction", comme on pouvait le lire sur des cartes postales en vente devant le stade Amadou-Ahidjo de Yaoundé, jeudi matin, les peuples camerounais et angolais et, avec eux, le continent tout entier. Et, au passage, clore la dramatique parenthèse Williamson après l'envoi d'une lettre au ton très singulier, une sorte de repentance personnelle et inédite.
Las, Benoît XVI s'est encore laissé piéger par son incapacité à évaluer la résonance d'une simple petite phrase lâchée dans le village global. Mardi, dans l'avion qui le conduisait jusqu'à Yaoundé, lors d'une conférence de presse sans filet, le pape a lâché la remarque qui allait donner, d'un point de vue européen, le "la" à son séjour africain. Parlant du sida, le Saint-Père a considéré que l'on ne pouvait pas régler ce drame "avec la distribution de préservatifs qui, au contraire, augmentent le problème
» La suite sur le JDD

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu