Avertir le modérateur

12/04/2009

Julien Dray: Les surprises des comptes de SOS Racisme

c-092-touche-pote12308522772-276x300.jpgLes associations droit-de-lhommistes, fossoyeurs de la morale

Lu sur le site de l’Observatoire des subventions aux associations (10.04.2009). Où l’on reparle de «chèques de donateurs de SOS-Racisme falsifiés, rapports litigieux, reconnaissance de dette… Dans l’affaire qui vise Julien Dray, les enquêteurs vont de découverte en découverte.» C’est du propre... Pour une nébuleuse qui se prévaut d’agir sur la base de la morale. Incontestablement, Eric Zemmour a raison à propos de SOS Racisme et de toutes ces associations qui gravitent autour du Parti Socialiste, articulées sur les réseaux d'influence, et n'ont d'autre objet que de constituer une clientèle électorale en instrumentalisant les peurs et en détournant les valeurs. C'est tout simplement abominable.

Quiconque aurait détourné l’argent issu de dons destinés à un orphelinat aurait été voué illico à la vindicte de la moraline parisienne écumée avec rage de bave médiatique. Peu importe la légalité ou pas du siphonage, des flux financiers entre les deux structures de «SOS racisme» et sa jumelle «les Parrains de SOS racisme». Ce que dira la justice est indifférend au fond de la morale en cause. Dans cette dernière structure qui porte bien son nom, Les Parrains, on ne dit pas mieux la maffia, on trouve décidément de tout; des anciens présidents consommateurs ou dealers de crack c’est selon, des abuseurs de biens sociaux qui partent avec des automobiles payées par l’association...

Rien pourtant qui empêche ce petit monde de malfrats répugnants de s’oser à la morale y compris sur le plan internationale Ces deux structures d’abrutis n’en n’ont même pas commencé avec le racisme qu’en France, elles sont parvenues à l'exploit d'exaspérer les préjugés à partir de leurs vanités, qu’elles croient pouvoir organiser des conférences sur les droits des femmes en Afrique, s’occuper de la question palestinienne, ou encore de celle du Darfour. On se demande par exemple à partir de quel lieu et sur la base de quelle légitimité, le Soporifique Idiominique, coopté par les réseaux s’intéresse à la question du Darfour. On se souvient qu’il s’était fait soigner l’intelligence hémiplégique par Ronny Brauman contre lequel l’accusation d’antisémitisme n’opère pas, le seul mot que compulse Sopo tel un baudet, on se demande à quelles fins. Voir la video

«Chèques de donateurs de SOS-Racisme falsifiés, rapports litigieux, reconnaissance de dette… Dans l’affaire qui vise Julien Dray, les enquêteurs vont de découverte en découverte.

Les sommes destinées à SOS-Racisme étaient manifestement redirigées vers une structure distincte (”Les parrains de SOS-Racisme”), à l’insu des donateurs. Les enquêteurs ont d’ailleurs récolté de très nombreux autres chèques maquillés de la sorte. Une façon de contourner le contrôle de la Cour des comptes sur SOS-Racisme, destinataire de fonds publics? À SOS-Racisme, on affirme par ailleurs que des passerelles ont de tout temps existé entre l’association mère et celle des Parrains, notamment pour assurer le paiement des factures dans le laps de temps s’écoulant entre le moment où les subventions publiques sont votées et celui où elles sont versées : où l’on voit où conduit la politique de subventions publiques aux associations… «Bien des associations fonctionnent ainsi», estime Jacky Benazerah, avocat de l’association : de tels propos ne sont pas faits pour nous rassurer… » Lire la suite sur le site de  l’Observatoire des subventions aux associations

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu