Avertir le modérateur

12/04/2009

Franck Marlin, «Je suis donc un amateur constant et fier de l’être»

marlin_franck.jpg«Etre fidèle ne veut pas dire être soumis!»

Comment ca? Il y a comme un air de constestation dans les rangs de la majorité? Et si les trous opportuns dans les rangs clairsemés de l'Assemblée nationale, au moment du vote de la loi Hadopi, était le signe avant-coureur d'une insurrection parlementaire? Et si c'était la réponse du berger Copé à la bergère Sarkozy qui avait promis au premier de lui couper les couilles? En politique le pire est souvent certain.

En tous cas, Franck Marlin, Député UMP de l’Essonne, se dit «fier» d’être amateur «quand c’est pour l’intérêt général!». C'est ce qu'on peut lire sur son blog. Il l'a donc écrit et ça ne lui a pas échappé.  Comme si Sarko ne tenait plus que les media-Pravda. Jusqu’ici ayant répondu au doigt et à l’œil ou plutôt ayant au chef opiné du chef le doigt sur la couture, les députés UMP inclineraient-ils, subrepticement, pour le doigt à l’Empereur tout court? Hadopi est tout sauf un couac. Il y a comme un air de fronde dans les rangs de la majorité. Les élus de terrains sont payés pour savoir qu’ils peuvent payer très cher une disposition liberticide relative à Internet. Preuve que le rapport de force démocratique est une réalité et que c’est la mobilisation qui manque le plus. LFDM

«Etre amateur, au sens propre, c’est quelqu’un qui aime les choses, et donc les choses bien faites. C’est mon cas. En revanche, ce n’est pas celui de ce projet de loi qui est mal ficelé et qui suscite beaucoup de défiance chez les députés de toutes tendances et au sein de la population. Avant de chercher des coupables, il faudrait peut être mieux chercher pourquoi dès son origine ce texte ne fait pas l’unanimité, est mal ressenti et n’apparaît pas comme une réponse adaptée à la fois aux évolutions des techniques et des pratiques. Il porte en lui des conséquences juridiques difficilement acceptables et troublantes. Ce texte va à l’encontre du droit français et du droit européen. J’avais d’ailleurs déposé avec des collègues des amendements pour alerter sur cette problématique. Tout le monde sent bien que ce projet de loi est bancal et que ses dispositions vont être, dans la réalité, contournées. Ce n’est pas un projet de loi qui rassure. C’est un projet de loi qui inquiète. Le travail parlementaire n’est pas de sortir des textes qui font plaisir mais des lois efficaces qui répondent aux attentes. Etre député, c’est être responsable. Et être fidèle ne veut pas dire être soumis! C’est ma conception. C’est pourquoi, si le nouveau texte qui sera présenté fin avril au Parlement contient ces mêmes dispositions répressives, je voterai contre. Je suis donc un amateur constant et fier de l’être quand c’est pour l’intérêt général!» Source.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu