Avertir le modérateur

07/04/2009

Lellouche vs Mélenchon à flots mouchés

Dialogue de parlementaires: «Pauvre type!». «CIA toi-même!»…

Lellouche vs Mélenchon on a été à la limite du pugilat. L’altercation «républicaine» a eu lieu sur le plateau de France 5 au cours de l’émission Riposte animée par le philharmoniste Serge Moati (05.04.2009). A quand le débat politique du «viens-là que je te file un bourre-pif à ta putain de ta race»? Un peu de patience, nous n’en sommes plus très loin. Attendons les élections nationales pour voir les mêmes journalistes et pantins politiques faire la leçon aux djeun’s de la dalle d’Argenteuil. Orelsan oblige, il est de bon ton de faire dans le rap et même le très râpeux. Il faut avouer que ces derniers temps, la verve du Château, on a bien écrit «v», n’incite pas trop aux circonlocutions amphigouriques façon IIIème République. L’Empereur en personne n’étant pas ingrat d’envolées poissonnières bégayées, du genre «descend si t’es un mec».  Mais n’est-ce pas très gaulois tout ça? On se croirait chez Uderzo, Ordralfabétix s’écharpant avec Cétautomatix.

L’Otaniste de l’UMP: «On serait au XIXe siècle, je vous provoquerais en duel et je vous flinguerais! Et ce serait mérité!» Lellouche, dont les menaces semblent guidées par son nom, a donc déclaré vouloir occire Mélenchon en duel. On parie combien que ce genre de gueulard ne fait son museau sur un plateau de télévision uniquement parce qu’il se sait protégé par ses potes atlantistes? S’il est si fort tel qu’il le prétend, qu’il vienne donc brailler à minuit à la rue de la Goutte d’Or à Barbès, avec ses outils et un témoin pour seule compagnie. Sinon on aimerait le voir faire l’homme sans aide sur un ring. On verra alors si les duels surannés qu’il invoque l’inspireront toujours autant. A la Feuille de Manioc on parie sur Mélenchon. Il a la gauche hargneuse et doit donc savoir mettre une droite, il est donc forcément vicieux. Dès l’entame la Feuille de Manioc parie qu’il lui chopera les roupinettes. ¼ de tour plus tard, l’autre aura sa langue collée au cerveau… Rigolo va! Un couillu par procuration. Mais le monde en est plein!


Lellouche atlantiste, qui l’ignore? Alors pourquoi s’énerve-t-il?
Parce qu’au fond il n’y a pas de quoi s’en vanter. Plutôt que de livrer ses lecteurs à la propagande Pravda, la feuille de Manioc vous propose une petite revue de ce qu’en disent les blogueurs qui ne sont pas payés par les lobbies de la guerre. Une indication préalable. Le grincheux Président du tout nouveau PG, républicain s’il en est, archéo-laïc s’il en faut, comme on les aime à la Feuille de Manioc, s’est trompé dimanche mais peu importe. Mélenchon a effectivement évoqué l’article 2 pour critiquer l’automaticité de l’engagement allié. Cependant, l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord évoque bien une riposte alliée automatique en cas d’attaque. Il est pour le moins louche qu’on tente de dissimuler par des hurlements la portée de l’article 5 de cette coalition belliqueuse qui n'a plus de raison d'être dans le monde d'aujourd'hui si ce n'est tenter de maintenir la suprématie militaire de l'Occident sur le monde. C'est pas gagné comme dit l'autre...

«Article 5 :
Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d'accord avec les autres parties, telle action qu'elle jugera nécessaire, y compris l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord.
Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales

Oublié le Lellouche des armes de destructions massives en Irak. Après ce fiasco c'est le même mec qui vient encore nous la jouer vierge éffarouchée de vertu. Puisque nous avons mis nos cerveaux en vacance... Revue des blogs:

Sur Buzz news on peut lire «Pierre Lellouche pète les plombs et s’en prend à Jean-Luc Mélenchon dans l’émission Ripostes sur France 5. Pas facile de discuter avec une personne dans cet état. Il mériterait une petite claque pour le calmer :)» Source

Ruminances quant à lui titre: «Quand Lellouche pète les plombs en direct…» Est-ce le fait d'être devenu l'émissaire de Sarkozy en Afghanistan et au Pakistan qui autorise Pierre Lellouche a insulté les gens? Dimanche, lors de l'émission Ripostes, il s'en est pris violemment à Jean-Luc Mélenchon, allant jusqu'à le traiter de «pauvre type» puis de «sale type» et de le menacer physiquement : «On serait au XIXe siècle, je vous convoquerais en duel, et je vous flinguerais. Et ce serait mérité.» On se demande encore pourquoi Serge Moati n'a pas expulsé du plateau ce dangereux atlantiste…» Source

Le blog du Boeuf qui pleure écrit: «De la menace de mort considérée comme un des Beaux-Arts» Pierre Lellouche a fait son cinéma sur le plateau de l'émission de Moati, Ripostes. Le ventomoulinesque producteur avait opté pour  un équilibre du plateau des participants quelque peu surprenant: contre trois personnes favorables au retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN, une seule devait apporter la contradiction : Jean-Luc Mélenchon. De surcroît, Moati avait choisi, aux côtés du Professeur Oui-Oui Guetta, et de Baroquissimo Attali, le plus loufoque des abrutis néo-cons de l'UMP.  Le déséquilibre est apparu de manière éclatante. Rappelons-nous le temps béni où l'ami Lellouche voyait des armes de destruction massive un peu partout en Irak, quand  satellites,  avions et chiens renifleurs ainsi que les inspecteurs de l'ONU ne trouvaient que dalle. Eh bien ! Il a toujours raison, Lellouche: la preuve, c'est qu'il est obligé de gueuler comme un veau pour couvrir la voix du seul contradicteur présent sur le plateau. Dommage encore qu'on lui ait opposé ce «pauvre type» de Mélenchon.» Source.

La Feuille de Manioc vous éclaire en vert de chez vert...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu