Avertir le modérateur

27/03/2009

Fascisme, l'Afrique du Sud aurait refusé un visa au dalaï-lama

Le Dalaï lama, persona non grata à Jo'Burg, il n'y a rien à gratter
De Reuters (Reuters/Fayaz Kabli 22.03.2009) à Jo’burg (Johannesburg – Sud Af.), votre Feuille de Manioc indigeste a capté ce rot du doigt de l’homme civilisé: «le gouvernement de l'Afrique du Sud a refusé un visa d'entrée au dalaï-lama, invité à une conférence d'anciens lauréats du prix Nobel de la paix organisée le 27 mars dans l'ancien pays de l'apartheid, rapportent des médias sud-africains. Selon des médias sud-africains, Pretoria a refusé un visa d'entrée au dalaï-lama, invité à une conférence d'anciens lauréats du prix Nobel de la paix organisée le 27 mars dans l'ancien pays de l'apartheid. Selon le Sunday Independent, ce refus est dû aux pressions exercées par les autorités chinoises et a amené Mgr Desmond Tutu, ancien archevêque anglican du Cap et grande figure du combat contre l'apartheid, à menacer de boycotter cette rencontre placée sous le thème de la paix. Interrogé sur cette affaire, le porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, Ronnie Mamoepa, s'est borné à répondre: «Les autorités sud-africaines n'ont pas lancé d'invitation au dalaï-lama à se rendre en Afrique du Sud.» Source.

A vos souhaits… On s’en tape le coquillard bande de blaireaux de base. Lorsque américains et européens refusent leur visa au séjour sur leur sol de tel ou tel, islamiste, guevariste, bolivariste, animiste, artiste, bref terroriste, la décision tenue pour souveraine et de droit n’émeut habituellement pas les Media-Pravda. Ne parlons même pas des hurluberlus tels que Sos racisme, la Licra, la Ldh dont les baves fielleuses sont, pour ces questions-là et sur ces protagonistes uniquement, secrétées à l’avance dans une aversion où le trouble du comportement le dispute à la haine. C'est bien connu, pour entuber l’opinion qui se laisse volontiers convaincre, nous sommes les bons et eux les méchants. Les faits sont alors relatés sur le ton de la neutralité au service d’un arrangement des valeurs: «inscrit sur la liste des pays terroristes»; «figurant sur la liste des mouvements terroristes» parmi d’autres fadaises. Qui écrit la liste? Qui la diffuse? Bande d'enfoirés! La loi n'est jamais celle de l'esclave (Marx).

Il est déjà remarquable que la meute s’indigne de l’axe sino-sud-africain en brandissant ce «doigt de l’homme» décati qui ne passe plus en dépit de toute la vaseline du monde. En l'espèce, aucune arrière-pensée n’y manque, ni le vieux fond anti-chinois qui a tout de ces racismes parés d’élégances pour dire d’inavouables haines. Il reste que le pays de Mandela n'a aucune leçon à recevoir de quiconque et que nul n’est fondé dans cette Europe qu’historiquement tout disqualifie en la matière, gouvernements, associations, media, journalistes, à commenter le côté moral ou opportun du refus des autorités sud-africaines d’accorder un visa au Dalaï Lama.

Après le whisky ou le bourbon, habituez-vous à prendre un autre doigt, il se fera plus familier à mesure que la Chine grandira. Et vos esclaves de la franc-maçonnerie comprendront peut-être qu'il est dans leur intérêt de se convertir au Fallung Gong, la secte qui a de l'avenir. LFDM

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu