Avertir le modérateur

26/03/2009

Tant que noirs et arabes ne compteront pour rien

1524615147.jpg

Statistiques ethniques le miroir aux alouettes.
Statistiques ethniques, les gros mots sont lâchés. Selon le Parisien-Pravda «Yazid Sabeg exclut toute référence au lieu de naissance, à la nationalité des parents, au patronyme… bref aux données sur l’origine, car elles renvoient à «un statut d’étranger héréditaire». Il est en revanche favorable à ce que les sondés se définissent selon leur « sentiment d’appartenance à une communauté». C’est leur «ressenti» à caractère ethnique et/ou religieux qui doit être pris en compte : je me sens noir, blanc, maghrébin, asiatique, juif, musulman…» Et je me sens con, c’est possible? Parce que là il y a urgence à compter.

Comme dit le furieux Rifioul que la réaction inspire, des faux derches «encravatés», noirs de peau conformément à leur esprit, musulmans à manger du porc tout en ivresse, et cons à bouffer du foin, se prostituent à Paris en rêvant d’évoluer dans le domaine des ressources humaines où ils trouvent leurs culs mal logés. Les loges… C’est pour la plupart des sous-produits de sectes maçonniques ayant acquis une funeste expertise dans la vente de leurs semblables, comme hier une des lignées des Rois d’Abogmey faisait commerce de noirs esclavisés par les civilisateurs, venus dire à Dakar, sur des monceaux de cadavres, que l’homme africain n’est pas rentré dans l’histoire. Forcément, on l’a zigouillé. Des noirs veulent que l’on compte les noirs. Et après? Des issus du Maghreb berbero-arabo-musulman revendiquent qu’on arithmétise les français Hallal. Et après? Les uns comme les autres n’en n’ont pourtant rien à carrer du sort infâme que la République fait à ceux de ses enfants, leur sœur, leur fils, leurs parents dont les origines se devinent à l’évidence. Leur problème en devenir, parader à la télévision et nirvana suprême, obtenir un jour un strapontin de sous-secrétaire d’Etat, au Machin Théodule du Comité Hippolyte des français inconvertibles à la Nation.

Que veut Yazid Sabeg, le commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances lorsqu’il propose de mesurer la diversité de la population? Détrompons tout de suite le connard qui commence à s’y croire. Il ne cherche pas à faire plaisir aux noiriologues, les Lozès, Tin et tout le toutim. Ceux-là sont des misérables qui ne comptent pour rien. Prétend-il régler la question des discriminations? La chose ne manquerait ni d’audace ni de panache, en ce que lui et ses copains chercheraient à nous prendre pour des cons. Dans les deux cas, nous prendre pour des cons ou régler la question des discrimination, serait illusoire. Est-ce pour autant peine perdue? L’objectif a le mérite de poser sans ambages la question de la ségrégation sociale à propos de laquelle plus personne n’ose plus célébrer autre chose que la diversité depuis Barack Obama. Fumisterie. «Ses motivations, nous dit le parisien, tiennent en une phrase: pour traquer et combattre les discriminations et les inégalités, il faut pouvoir les recenser à travers une photographie réelle de la population.» Voilà un postulat ânonné par les intéressés dont le premier, et compulsivement repris par la Pravda sans qu’il soit apporté la moindre démonstration de l’utilité de la discrimination de la population à travers un comptage. Nul besoin de comptage pour conclure que le racisme anti noir et arabe est la norme esthétique des grandes entreprises françaises. L'évidence est suffisante. Or c’est tout l’édifice, ou plutôt l’artifice raciste qui s’effondre devant cette question, et par suite, le fonds de commerce du mélano-islamisme parisien. Un produit qui a la côte depuis Barack Obama. Il s’agit avant tout pour ces profiteurs, de se faire les porte-parole autoproclamés de leurs communautés respectives afin  que de papier à cigarettes ils représentent enfin quelque chose auprès du Maître dont ils flattent les faveurs. Et comme ces communautés n’existent pas, ils faut les fabriquer de toutes pièces. C’est l’objet du comptage n’en déplaise aux postures des promoteurs du spectre chromatique: «si les critères ne sont pas encore très clairs, c’est parce que le commissaire à la Diversité entretient les ambiguïtés, ne voulant pas donner l’impression que tout est déjà décidé… d’où la mise en place d’une commission.» (encore le Parisien-Pravda). Mon oeil et mon cul avec...


Tant que 0+0= 0, tu peux toujours compter...

En dehors de cet intérêt désastreux pour la République, distinguer plus encore Marc-Antoine de Kitangui, comme si David et Sofiane ne se foutaient pas déjà assez sur la tronche, la Feuille de Manioc attend, du fond de sa pensée caca pipi, que les très sérieux du CNRS qui paraît-il phosphorent sur la chose au lieu de s’attarder sur le con, nous démontrent le contraire. En effet, comme ne croit pas si bien dire Yazid Sabeg lui-même et ses épiciers, le «comptage ethnique» n’est pas la «mesure de la diversité».  Mais il convient  alors de lui faire une leçon élémentaire de phénoménologie. Dans l’absolu, on ne mesure pas la diversité sinon, comme pour toute mesure, il faut une référence. Qui en décide? C’est une question de langage, prenez-nous pour des ânes, nous en sommes et ne savons même plus lire, alors pour ce qui est de réfléchir, la Star Ac et la Rolex ne sauraient attendre… Dans l'absolu, la diversité est la mesure et ne se décrète pas! Pas comprendu? On vous la refait autrement. Imaginons Jean-Louis Borloo, notre sinistre de l’écologie, offrir une boutance de coupe soif à qui mesurerait la diversité des écosystèmes de la Gaule. Qu’est-ce qu’on comptera, et surtout, qu’est-ce qui va compter pour qualifier ou disqualifier la diversité de nos paysages? Sur quelle base décider qu’il y a moins de nénuphars qu’il n’en faut? Au nom de quoi dira-t-on qu’il n’y a pas assez d’arabes et de noirs dans tel ou tel secteur? Sur une base Politique forcément!

Question: fallait-il faire tout ce raffut, prendre le risque de renforcer les incompréhensions déjà importantes au sein de groupes de populations pour déboucher sur une telle évidence? On aurait pu obtenir le même résultat à l’issue d’un débat parlementaire sérieux. L’intérêt du comptage ethnique et racial est donc à trouver ailleurs. Sans en préjuger la valeur, il réside dans le modèle communautaire que certains tentent de promouvoir en France. L’ennui c’est que la représentativité en France repose sur l’élection et que les résidus du communautarisme promus par les partis en guise de clientèle ne sont élus par personne, mais cooptés par les sectes. Au lieu donc de pérorer sur des thèmes sans objet, c’est typiquement le cas, il conviendrait de songer, une fois n’est pas coutume, à appliquer la rigueur républicaine. Yazid Sabeg a le verbe dur et haut s’agissant du fléau de la ségrégation en France. Acte. Il se méprend foncièrement dans son objectif comme dans la méthode lorsqu’il veut en passer par le comptage racial et confessionnel et c'est de cela qu'il s'agit. Il est muet sur la sanction qui accompagne toute règle de droit et c’est suspect. Or la sanction est le signe de l'égalité au moment où le pouvoir auquel il appartient multiplie les mesures de police contre les jeunes cependant qu’il épargne les délinquants en cols blancs. L’égalité figure au principe de notre constitution et les premiers à l’enfreindre tous les jours ce sont les bailleurs et les grands patrons des grandes entreprises, que Sabeg côtoie quotidiennement. Plutôt que compter les noirs et les arabes pour que ceux d’entre eux qui s’autoproclament leur élite et leur représentants se parent de ridicule en cravate pour en vivre, Sabeg devrait tenir ce propos à ses pairs patrons: Bébéar son copain de l’Institut Montaigne, une montagne de fadaises, Schweitzer (qui défend l’épicerie d’en face à ce propos), Parisot qui ne rougit ni des horreurs économiques ni des dividendes qu’elles génèrent… Que le commissaire balaie la délinquance devant sa porte patronale, c'est à eux qu'on doit que noirs et arabes de ce pays comptent pour zéro. LFDM.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu