Avertir le modérateur

24/03/2009

L'armée américaine interdit aux boys de mourir!

iraqi-boy-us-soldier.jpgEn 2004, l’armée US comptait 12 suicides. L'an dernier : 143. A ce jour, le nombre de soldats suicidés dépasse celui des morts au combat. Ben en voila une valeur qui prospère ma ‘tite dame, n’est-il pas?

On apprend du côté de nos verts cousins yankees, eh oui, vert comme votre Feuille de Manioc est la couleur de leur bérets, tout pareil, qu’il est désormais proscrit de décider de crever. Verbotten! Et paraîtrait même qu’il y a une formation façon stage d’habilitation exprès pour rester en vie. Diantre! Jusqu’ici on avait pensé, mais à tort, que le propre du bidasse était de savoir survivre pour crever la sous-race de sa mère d’en face, et au pire, de savoir mourir debout, la fierté droite comme un I à l’intérieur de son pantalon comme dans ses bottes. Tout pareil, d’équerre. Quiconque ferait de l’esprit pour y voir une contradiction dans les termes serait forcément malveillant. Gauchiste va!

En tous cas, la formation anti-suicide des boys intervient au moment où le taux de vaporisation de soi au sein de l’armée a atteint son de plus haut niveau depuis les années 1980. Un véritable syndrome dont le plus préoccupant tient au fait qu’un tiers des soldats qui se suicident n’ont jamais été au combat.

Nous voilà bien! On avait confié ce genre de chose à des gens très sérieux et voila qu’on recrute, à côté des déjantés habituels, du sexe de la drogue et de la gâchette, des omelettes qui se flinguent avant d’être occis! Où va-t-on en Irak bordel? Certes, vous direz, fallait pas y aller… Qu’ils se démerdent! »

«In 2004, the U.S. Army reported 12 suicides; last year, 143. At this point in 2009, more soldiers have lost their lives to suicide than have been killed in combat. In light of these numbers, the Army ordered what it calls 'a service-wide stand down', giving suicide prevention training priority over everything else. Typically in the military, commanders took care of their soldiers. If somebody got a broken leg, we fixed it. Now we're realizing all of the other things we have to do to help take care of our soldiers," said Lt. Col. Cynthia Rasmussen, a combat stress officer for the U.S. Army Reserve at Fort Snelling.» Source. 18.03.2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu