Avertir le modérateur

22/03/2009

Les barbots avariés du mercredi

le-canard-enchaine-logo.jpg

La palme du barbotage

La Feuille de Manioc est en service minimum temporaire, on n’est pas au MEDEF ici! Il est néanmoins intéressant de revenir sur les tiraillements de Saint Germain des Prés. Au fond de la mare au Canard déjà avarié (11.03.09), on apprenait que c’en est fini du Premier cercle initié par l’Empereur qu’il réunissait au Château: «ils n’ont rien compris au système, c’était pour les briefer et ils se sont tous pris pour des premier ministre bis.» Inimaginable! Sarko qui défend Fillon, on est gondolés de rire. L’Empereur a de l’humour. Il double son gouvernement d’un cercle de confidents en prenant soin de barrer le premier de ses sherpas et feint ensuite de s’étonner que les Bertrand, Hortefeux, Wauquiez, Darcos, Woerth, Morano et Chatel prennent le melon. «Je leur avait demandé de se taire, de rester discrets sur nos débats, et ils bavaient en permanence. Il y avait trop de fuites dans la presse» aurait lâché l’Empereur. Ca sert à quoi donc d’être arriviste si on ne peut plus frimer à Paris et que personne ne doit le savoir?

Dans la petite flaque d’à côté, l’ego gros comme ça du même Sarko aurait parait-il été froissé que Gordon Brown soit le premier à rencontrer l’«issu de l’immigration» de la Maison Blanche. Dans le même temps, le volatile du mercredi périmé relevait que Fafa, qui a tout-à-l’ego dans la poche mais peut encore se vanter d’être toujours le plus jeune premier ministre de la 5ème République, a déclaré dans Match du 06.03.09, que «M. Sarkozy omniprésident devenu egoprésident, ne semble pas avoir pris conscience de l’ampleur du séisme.» Comment le ferait-il? Il ne manque de rien au Château alors que, souligne encore la minimare, «le tout-à-l’ego », personne le pratique au PS.»

Pas de ça en effet au PS où décidément les femmes n’égalent pas les ego des pachydermes, y compris lorsqu’une d'entre elles tient la rue Solferino. Durant la campagne, Martine Aubry avait promis la parité eh bien c’est pas raté. Sur les trente un nouveaux rentrants au fumoir rose, on ne compterait que six femmes selon le Canard citant le Nouvel Obs. Et c’est paraît-il un exploit. Bigre!

Si les femmes ne peuvent plus compter sur les femmes, elles peuvent observer avec la Boutin que l’Empereur «a beaucoup évolué dans sa relation avec les femmes ministres: «On est revenu à une relation non sexuée, plus professionnelle, plus politique.» Ah bon? Que fichait-on alors au conseil des ministres? Y avait des lits? Parfois faudrait voir à faire attention aux choses qu’on dit Christine!

Est-ce alors le changement de registre de gouvernementalité de Nicolas qui désarçonne tant Ramatoulaye Yadé? Du monde politique, elle aurait dit au VSD, désabusée, «ce monde est violent. Pas de copinage en politique!» Suffixe quand tu nous tiens… Après le registre que Christine a adopté, on se calme. Il reste les chocolats, et Ramatoulaye sait en offrir… Nicolas en raffole. LFDM en service minimum.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu