Avertir le modérateur

16/03/2009

La ministre de la Justice présente le futur du Code pénal des mineurs

datidessin.jpgRachida rendue acariâtre?

Selon AFP (16.03.2009) la ministresse de la Justice, Rachida Dati, l’issue de l’immigration qui a réussi mais est engagée sur la voie du garage européen où elle pourra s’adonner à son sport favori, l’intrigue, «présente ce lundi les orientations du futur Code pénal des mineurs, dont les syndicats dénoncent déjà les accents répressifs même si l'idée un temps envisagée d'une incarcération possible dès l'âge de 12 ans a été abandonnée». C’est un prêté pour un vomi pour nos bébés en culottes couche.

Certes le pouvoir sarkozien semble avoir reculé dans son obsession à pénaliser les comportements juvéniles, ce dont nul parmi ses soutiens ne tire de conséquence en termes de dérive sociétale. On a les fiertés qu’on peut… Néanmoins le rapport Varinard remis le 3 décembre 2008, semble avoir convaincu Rachida de se démarquer de la nourrissocarcérolégiose, une affection encore inconnue récemment, et dont semble atteint le fatal Frédéric Lefebvre, porte-bla-bla de la godille UMP, prêt à prendre tous les risques miliaires pour repérer, ficher et choper les nourrissons délinquants jusque dans les couveuses: «tu as sucé ton pouce prénatal à 6 mois! Avoue j’ai une échographie qui l’atteste! Au gnouf!»

merogis.jpg

Ligne sécuritaire

La Rachida convient donc, pour l’instant, que «le principe selon lequel le mineur délinquant est aussi un mineur en danger ne doit pas être remis en cause». Dont acte. Peut-être fallait y songer avant d'organiser ce tintamarre indigne d'une société qui se dit avancée. Il demeure qu’au fond et sur le principe, Rachida et ses petits LU de l’UMP n'en démordent pas pour autant. Icelle agite d’ailleurs des statistiques suivant lesquelles la Gaule ferait face à une augmentation exponentielle de la délinquance juvénile. Mazette! Ne sont-ce pas des enfants de nos coucheries? Où sont-ce des petits suédois et cingalais? Ce sont nos enfants Madame la Garde des sceaux, qui furent pour chacun qui a mal tourné, une petie Zohra ou un petit Paul!

Alors faudrait p'têt voir comme dit l'autre à leur consacrer un plus de temps à nous occuper d’eux, et pour ce en accorder à leurs parents, au lieu de se névroser à leur envoyer des régiments de rosseurs de la Rousse qui leur collent au couches cependant que ce même pouvoir nous demandera de travailler bientôt 18 heures sur 24, ce qui ne permet pas d’être de bons parents «comme il faut». C’est arithmétique, travailler plus c’est éduquer moins. D’autant plus que le soi-disant «constat objectif» de Dati-sur-le-départ est contesté fichtrement par un expert, Laurent Mucchielli qui estime selon AFP que «la part des mineurs dans l'ensemble des personnes mises en cause n'a au contraire cessé de baisser depuis dix ans». En plus ils mentent? Ah les faquins!

Et si tout ça ne servait qu’à détourner l’opinion du fait que, pendant ce temps-là, on dépénalise les crimes et délits financiers? Hein? Encore des bouffons qui se font enfler. Bien fait pour notre gueule d’ensommeillés… LFDM.

Commentaires

Notre groupe est constitué de juges des enfants, d’assesseurs des tribunaux pour enfants, d’avocats, de pédopsychiatres, de professionnels de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, du secteur associatif habilité et du Conseil général du Nord et d’enseignants. Et nous avons cherché à associer à notre démarche des groupes de réflexion pluridisciplinaires, des associations citoyennes et professionnelles et des syndicats.

Prison à 12 ans ? Impunité ? Responsabilité pénale ? Juger des mineurs comme s'ils étaient des majeurs ? Bon sens ?... Face à ces questions, nous sommes un groupe pluridisciplinaire de professionnels (avocats, enseignants, magistrats, pédopsychiatres, travailleurs sociaux et responsables de services de protection de l'enfance) qui avons décidé de témoigner, chacun de notre place, de la complexité des phénomènes de délinquance chez les mineurs. Et nous sommes prêts à expliquer combien, pour être efficaces, les réponses mises en place par la justice et ses partenaires doivent être complexes et complémentaires.

http://quelfuturpourlesjeunesdelinquants.fr/

Écrit par : gp-lillr | 16/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu