Avertir le modérateur

10/03/2009

Les "Y'a bon" Awards seront remis le 17 mars

banania.jpgLorsque c'est facile ça banane sec

A lire un article d’Aude Lancelin, sur le nouvelobs.fr, 10.03.2009. Le jour où l’on comprendra que les Zemmour et Finkielkrault sont des cibles faciles et par le fait, moins toxiques que ceux qui simulent le combat contre eux, on aura franchi un grand pas dans la question identitaire et communautaire en France. L’engagement de personnalités qui composent le jury cette année comme le philosophe Vincent Cespedes ou l’ancien footballeur Lilian Thuram est au-dessus de tout soupçon. D’autres personnalités qui composent le jury le sont moins et le fait d’être afrodescendant ou d’origine arabo-musulmane, pour faire court, et poncif, ne prédispose pas naturellement contre de toute ambiguïté en la matière.

C’est que l’affaire est complexe. Nous soutenons au Manioc qu’il y a des racistes qui ne sont pas des obstacles contre les discriminations. Par contre, il est avéré que plusieurs pseudo militants contre le racisme vivent de la discrimination et se recrutent même au sein des groupes concernés. Sur cette question, pour qu’il y ait des farceurs et des farcis, il faut des complices au sein des farcis. Et toutes les salives du Zemmour écumant de rage sur les immigrés ne rendent pas compte de l’inutilité de la Halde et de sa gabegie, des carences des syndicats, de l’incurie de Sos Racisme, du Mrap, de la Licra, de la Ldh, de l’ambivalence des noiristes du Cran promus par des communautaristes qui oeuvrent contre la République.

Bananez qui vous voudrez, Zemmour autant de fois que vous voudrez, abattez-le si ça vous chante ou ça vous parle, le problème restera entier. La fièvre ne tombe pas en cassant le thermomètre. Mais si vous tenez à lire l’article d’Aude Lancelin, extraits :

«Créés par l’association "les Indivisibles", cette cérémonie est destinée à remettre une série de prix récompensant les hommes politiques, journalistes, ou autres "penseurs" médiatiques ayant le plus contribué à la banalisation de préjugés xénophobes. Eric Zemmour fait figure de favori dans un certain nombre de catégories. […] Fondée en janvier 2007, l’association "les Indivisibles" a fait le choix d’utiliser l’humour pour lutter contre les discriminations dont font l’objet certains Français en raison de leur couleur de peau ou de leur religion. On se souvient que sa jeune fondatrice, Rokhaya Diallo, avait connu une vive altercation sur la question des races avec le journaliste Eric Zemmour lors de l’émission "Paris-Berlin" diffusée par ARTE le 13 novembre 2008 et largement répercutée depuis sur le web. Hasard ou pas, le même Eric Zemmour est un des noms les plus fréquemment cités en off dans de nombreuses catégories. Il serait même en pôle position pour le plus prestigieux d’entre eux : le "Prix pour l’ensemble de son œuvre", destiné à saluer la persévérance dans la provocation douteuse.» Source intégrale.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu