Avertir le modérateur

10/03/2009

Les salaires de racailles

La haine du pauvre est insondable

BFM TV la chaîne pourrie abrite aussi Bourdin Réac, le popu qui nous les gonfle dès potron minet à 8.30 heures, en plus d’organiser ce soir (10.03.2009), un sondage auprès de ses téléspectateurs pour savoir s’ils sont choqués ou non par la rémunération des joueurs de football. L’actu de ces rapaces serait due au Parisien qui révèle, le mot est un peu excessif, le salaire des joueurs du PSG. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour monter les pauvres contre d’anciens pauvres qui s’en sont sortis!

«Le Parisien» - «Aujourd’hui en France» poursuit son exploration des finances du PSG. Après avoir révélé les chiffres du sponsoring puis la vérité sur les comptes du club, notre journal dévoile, toujours en exclusivité, les salaires des joueurs de l’effectif professionnel parisien. A Paris, le mieux payé est le capitaine, Claude Makelele, 36 ans, qui perçoit 285000€ brut par mois. Le moins bien loti s’appelle Larrys Mabiala, 21 ans, un défenseur qui joue rarement et qui touche 7000€.»Au détour d’une phrase on apprend que «beaucoup, dans leur travail, se contenteraient de 7 000 € brut.», puis que «Bienvenue chez les Ch’tis» a rapporté 26 millions d’euros en 2008, selon «le Figaro», à Dany Boon.». Source.etoo.jpg

«Etes-vous choqués?», «beaucoup se contenteraient de clopinettes», «Dany Boon a raflé 26 millions»… Dès que la pitance du pauvre déborde des topinambours ça fait scandale à Saint Germain des Prés. On ne verra jamais BFM se demander si les patrons du CAC 40 méritent leurs salaires, ceux officiellement déclarés, ce qui est sans compter les valises de cash qu’ils reçoivent aux îles Caïmans ou à Jersey… Eux peuvent se le permettre. Ils le méritent naturellement et on n’ira pas chercher les morpions chez les voleurs de la haute bourgeoisie. Mais 700.000 euro pour Thierry Henry ce faquin, où va-t-on? C’est en soi un trouble à l’ordre public.

En fait ce qui troue le cul à ces pontifes de la ségrégation sociale, c’est que toutes les barrières de race et de classe, patiemment érigées entre les hommes puissent s’effondrer d’un trait avec des phénomènes tels que le football, l’art, la culture. A cet égard, méfiez-vous toujours de ce supporter enclin à détester le foot tout en trouvant des vertus morales et masculines pour ne pas dire viriles au Rugby. Ce genre de distinguo recèle en général un facho qui s’ignore. Football et Rugby sont chacun à leurs manières, des sports fabuleux, mais n’impactent pas les mêmes banlieues, ni les mêmes régions de relégation.


«Il n’y a rien de scandaleux»

«Le parisien a interrogé Fréderic Bolotny, économiste au centre du droit et d’économie du sport de Limoges.
Comprenez-vous que ces rémunérations choquent parfois, notamment dans le contexte actuel?
(Notez déjà que la question du journaliste est neutre et absolument pas orientée):

«Crise ou pas, les salaires des joueurs ont toujours choqué. Les cachets des artistes, acteurs ou chanteurs indignent moins que les salaires des footballeurs. Il y a un problème de légitimité. Parce que les rémunérations perçues ne sont pas toujours en adéquation avec ce que le joueur montre sur le terrain. Ou alors, parce que le joueur en question est trop tape à l’oeil, trop énervant, qu’il ne fait pas consensus. En temps de crise, ces sentiments sont évidemment encore bien plus exacerbés.

Les joueurs du PSG touchent en moyenne 101000 € brut* par mois. Est-ce beaucoup?

«Frédéric Bolotny. C’est deux fois plus élevé que le salaire moyen d’un joueur de la Ligue 1: Cela peut paraître énorme, un peu disproportionné notamment au regard des résultats sportifs ces dernières années… Mais malgré tout, Paris est un club de dimension européenne. Les salaires sont en adéquation avec son standing. Il n’y a rien de scandaleux. Notamment si l’on compare avec la grille salariale du championnat anglais (NDLR : 150 000 € brut mensuels).» Source.

Ceux que la presse appelle complaisamment les «Capitaines d’Industrie», en fait les gens d’argent, les «possédants» disaient alors les marxistes eux-mêmes matérialistes, nous ne les lâcherons pas ici, c’est du mérite de leur revenus qu’il s’agirait de débattre. Ils délocalisent, compressent les effectifs de leurs sociétés pour distribuer des dividendes aux actionnaires, en laissant aux Etats le soin de nettoyer leurs poubelles. N’est-ce pas Mme Parissote? Ces gens de l’acabit de Messier qui a osé nous faire des variations sur la morale et l’excès de communication, on croit rêver! Les Madoff, Stanford et autres. Lâchez donc les godasses des joueurs de foot. La plupart ont mangé du chien enragé pour arriver où ils sont, en plus de l’indéniable talent qu’il faut pour demeurer au sommet d’un système impitoyable qui fait quelques destins de gloire pour des centaines de misères. En attendant, le sport est une expression universelle qui rassemble les hommes par-delà leurs origines, leurs conditions sociales, leurs langues, c’est peut-être cela que la réaction ne tolère pas. Quant à nous au Manioc, c’est bien connu, en sport on préfère le judo sur tatami en simple mixte… LFDM

Commentaires

Tu racontes vraiment n'importe quoi coco ! ^^
BFMTV a très bien fait de faire un tel sondage. Les resultats des 5000 votes est d'ailleurs très clair: 88% des francais votants affirment etre CHOQUES par ces remunérations injustement percues et non controlées ;)
Et, contrairement à ce que tu deblatères, BFMTV pose aussi souvent la question des remunerations elles aussi inaceptables des patrons du CAC 40. Il suffit juste de regarder la chaine un peu plus souvent ou tout simplement d'acheter des lunettes XD

Écrit par : EtreGGcBienMaisEtreObjectifCmieux^^ | 11/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu