Avertir le modérateur

01/03/2009

Mélange des genres, arrêter la grève, le rêve...

zebre_en_cavale.jpgCapté sur la ouaibosphère «Il faut savoir terminer une grève»

Encore des cryptos communistes autant dire de sacrés zèbres, ils se disent en cavale. Des tordus qui se la ramènent avec leurs «utopies sociales» objecteront les gens bien et les gens de bien. Ceux qui, de Madoff en Stanford comme de Sharybde en Scylla, conduisent le monde avec leur sérieux qui fait peine à jouir. Alors un petit mélange de genres ne fait pas de mâle par ces temps de cour, sur un fond sonore idoine, belle chasonnette à écouter, histoire d’examiner l’antienne très injonctive du «Il faut savoir cesser une grève». Dixit Sarko, mais aussi, Karam et avant eux… Le socialo  Salengro. Et oui, ce genre de couillonnades a des précédents historiques, à gauche, à droite, tout pareil. A lire, c’est intéressant… LFDM

Extraits : «La phrase de Maurice Thorez " il faut savoir terminer une grève" en a inspiré plus d'un, et pas seulement Nicolas Sarkozy lors du congrès de l'Association des maires de France, en novembre 2007 :
«Mais je dis qu'il faut savoir terminer une grève lorsque s'ouvre le temps de la discussion. Je dis que chacun doit s'interroger sur la poursuite d'une grève qui a déjà coûté si cher aux usagers qui n'ont pas à être pris en otages d'un conflit qui ne les concerne pas».
Il est vrai que dans le domaine de la discussion et de la négociation, c'est un spécialiste. [...]
C'est encore ce que demandait Patrick Karam le 19 février dernier à propos de la grève générale en Guadeloupe, et après l'intervention plus que tardive de Sarkozy:
«J'ai le devoir de dire qu'il faut savoir arrêter une grève, tout en restant mobilisé et vigilant sur la suite du processus.»
C'est toujours ce que souhaitait, à la même date, Victorin Lurel, le président PS du Conseil régional de Guadeloupe :
«Au total, sous réserve d'expertise pour celles et ceux qui sont les premiers intéressés, c'est une avancée significative (...) c'est un travail qui commence, j'espère que les partenaires qui sont en train de discuter comprendront qu'il est de l'intérêt du pays, comme disait Maurice Thorez, d'arrêter une grève et que des avancées significatives ont été faites».
Le dernier en date, Nicolas Desforges, préfet de Guadeloupe, a "solennellement" appelé à la fin de la grève générale en Guadeloupe dès lundi 2 mars. Il estime que l'essentiel des revendications du LKP a été satisfait. Terminer une grève donc, au nom du "principe de réalité". La réalité étant toujours du même côté. La Justice sociale, la baisse du coût de la vie, l’augmentation du pouvoir d’achat étant de joyeuses chimères.
[...] Source.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu