Avertir le modérateur

28/02/2009

Québec, Patrick Bruel fait condamner Dieudonné

dieudonne_bruel.jpg

Capté sur Europe1 (28.02.09), Dieudonné condamné au Québec à payer 75.000 dollars à Patrick Bruel

Le site ouiabe d’Europe1 rapporte que «L'humoriste controversé français Dieudonné a été condamné au Québec à payer 75.000 dollars (46.872 euros) au chanteur-acteur Patrick Bruel pour avoir tenu des propos injurieux à son égard. Selon la presse canadienne, Dieudonné a été condamné au Québec à payer 75.000 dollars à Patrick Bruel. Lors d'une émission diffusée en 2006, Dieudonné avait traité Patrick Bruel de "menteur" et de "militaire israélien", affirmant qu'il soutenait les bombardements de l'armée israélienne au Sud-Liban. Le chanteur avait intenté en 2007 au Québec une action en diffamation contre l'humoriste, à laquelle ce dernier n'a jamais répondu, rappelle La Presse en indiquant que Dieudonné a été condamné par défaut cette semaine par Me Danièle Besner, greffière spéciale de la Cour supérieure à Montréal.»

C’est original à en occire

Europe1 souligne que Dieudonné M'Bala M'Bala est «habitué aux poursuites». C’est juste. Ce qui l’est moins c’est l’européisme (Europe1 oblige…) de journalistes qui fabriquent des cases originaires dont on devine mal les contours et les fondements, car on souhaiterait les croire moins bêtes qu’il n’y paraissent. A partir de quel lieu tranche-t-on que café au lait Dieudonné est «d'origine camerounaise»? Car c'est ce qui est incidemment souligné...  De la proposition subordonnée précisant qu’il a «été condamné à plusieurs reprises pour des propos sur la Shoah et les juifs.»? On ne voit toujours pas le rapport avec la choucroute et en l'espèce de sa camerounitude, on ne voit pas le lien avec le Manioc. Source.

Lire la suite

Le courriel d'Olivier Fouquet à la commission de déontologie

Le meilleur pour le pétrole des banques

Lefigaro.fr 26/02/2009. Olivier Fouquet, dont le nom ne préjuge pas de quelque participation au célèbre restaurant gastronomique où l’Empereur à marqué le début de son mandat, officie comme président de la commission de déontologie. Déontologie et gastronomie, deux vertus impératives par ces temps de crise. Fouquet a envoyé mercredi aux autres membres pour clarifier la situation sur l'affaire Pérol, une petite roquette dans le jardin du locataire du Château.

«J'attends avec impatience le retour d'Agnès Zobel et de Marie Picard pour les envoyer au front: je les surveillerai de l'arrière, bien à l'abri » Espèce de déontogue courageux va...

«Chers Amis,
M. Guéant a demandé vendredi soir 20 février des informations sur le caractère obligatoire ou facultatif de la saisine de la commission et sur la jurisprudence de celle-ci. En l'absence de Mme Zobel, qui répond en principe aux questions des administrations sous le contrôle du rapporteur général, également absent, j'ai dû expliquer la distinction faite par la loi entre les saisines obligatoire et facultative et rechercher la jurisprudence sur les cabinets ministériels avec l'aide de Magali Comte.
Tout ceci était difficile à comprendre pour mon interlocuteur qui m'a fait alors parvenir une lettre de M. Pérol expliquant qu'il n'entrait pas dans les hypothèses de saisine obligatoire.
J'ai donc rédigé un brève missive qui d'une part expliquait la distinction faite par la loi entre les saisines obligatoire et facultative et qui rappelait la jurisprudence sur les cabinets ministériels. J'ai conclu en indiquant que si M. Pérol s'était comporté comme se comportent habituellement les membres des cabinets minstériels, la jurisprudence de la commission lui serait applicable. Je n'ai pas préjugé du cas personnel de M. Pérol que je ne connaissais pas.
Le mardi à Rome, le Président de la République a annoncé que la commission avait été saisie et qu'elle avait donné un avis favorable. J'ai dû démentir et j'ai donné pour instruction à Magali Comte de démentir. Il en est résulté une confusion médiatique totale que je n'ai pu éteindre compte tenu de la réseve que je devais conserver. De guerre lasse, j'ai demandé mercredi matin à M. Guéant de rendre publique la lettre que je lui avais adressée en réponse à sa demande d'information.
Vous trouverez ci-joint la lettre.
J'attends avec impatience le retour d'Agnès Zobel et de Marie Picard pour les envoyer au front: je les surveillerai de l'arrière, bien à l'abri.
Olivier Fouquet. » Source.

Sarko a expédié cette affaire-là d'un je nomme les meilleurs, façon de dire je fais ce que je veux... Après tout, on l'a élu pour ça non? Alors maintenant on ferme son claque-merde te on va bosser plus pour mourir vite. Et si on est encore la en 2012 on sera peut-être un peu moins cons... LFDM

 

Guadeloupe, le racial recoupe l'ethnique

guadeloupe2.jpgA lire, Les Echos 26.02.09 «La dimension ethnique est une constante dans les conflits sociaux en Guadeloupe
Interview de Patricia Braflan-Trebo, Universitaire guadeloupéenne

Extrait: «Le sentiment d'abandon est exactement le même. La Halde est d'ailleurs saisie en Guadeloupe dans les mêmes proportions et pour les mêmes raisons qu'en métropole. Cela dit, il y a aussi des personnes blanches parmi les manifestants, car les difficultés économiques ne touchent pas uniquement la population noire. Le conflit est à la fois ethnique et social. Les hommes politiques qui refusent de reconnaître la dimension identitaire de cette crise refusent tout simplement de voir que le modèle d'intégration français a échoué en banlieue comme en Guadeloupe. Nous savons pertinemment que nous ne sommes pas égaux en Guadeloupe. Le pouvoir est réparti principalement entre des mains blanches. Tous les hauts fonctionnaires de l'Etat, à commencer par le préfet et son équipe, sont blancs, de même que les patrons des entreprises publiques. A ce titre, l'Etat est loin de montrer l'exemple.» Source.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu