Avertir le modérateur

13/02/2009

Du harcèlement moral stratégique pour virer facile

parisot.jpgVidéo, "La porte" mode d’emploi...

Lu sur Eco89 (12.02.2009), la version économique de Rue89. La crise raffine les méthodes des patrons qui, à en croire la meutière du MEDEF, seraient au bord de la crise façon nervous breackdown. En effet, Laurence Parisot semble s'inspirer des méthodes de son ami l'Empereur et teste à son tour les défenses immunitaires de l’humeur sociale. TOTAL affiche des bénéfices faramineux malgré la crise? Interrogée sur leur éventuelle redistribution, elle contorsionne son verbiage pour justifier de l’urgence de rémunérer les actionnaires. Comprendre que sans actionnaires il n’y a pas de vie économique et plus de vie tout court. Ben ça alors! L’humanité aurait dangereusement survécu à la période antérieure aux lettres de créances et aux titres boursiers? Mazette! Nous sommes tous des rescapés! Et la Laurence d’y aller de sa nouvelle rengaine à faire la pleureuse sur le mode du patron qui souffre, du patron qui en bave, du patron qui en chie. Tu ne veux pas qu’on le torche non plus? Est-ce pour compenser sa nervous breackdown que le management utilise de plus en plus le harcèlement moral comme moyen de résoudre le contrat de travail? En tout cas ce semble être une des conséquences de la crise…

rue89.jpg«Du harcèlement moral stratégique pour virer facile. Par David Servenay Rue89
«Harcèlement moral stop (HMS) a recensé 1235 cas entre septembre et décembre 2008 pour établir ce constat.»

 

rue89_HMS.jpg«C'est la face noire de la crise: le harcèlement moral est désormais un outil des entreprises pour réduire leurs effectifs. Ce constat de l'association Harcèlement moral stop (HMS) se fonde sur une étude de 1 235 cas recensés entre septembre et décembre 2008. Le phénomène touche de nouveaux secteurs, du prêt-à-porter à la pharmacie, et de nouvelles cibles: les hommes et les cadres supérieurs. Enquête exclusive d'Eco89. Les animateurs de HMS l'ont baptisé le «harcèlement stratégique». Une nouvelle mode qui touche tous les secteurs et tous les salariés. L'objectif de ce genre d'opérations consiste à éviter un plan de sauvegarde de l'emploi. En clair, un plan social. En provoquant des départs «volontaires» de l'entreprise, en réalité suscités par les DRH. La harcèlement stratégique résulte d'un choix intentionnel d'une direction. Il vise aussi bien le management intermédiaire que les salariés de base, à l'issue d'un processus qui prend plusieurs mois. Ce phénomène, Loïc Scoarnec, président de HMS, l'a vu émerger depuis septembre 2008, parallèlement à la crise économique.» (Voir la vidéo)
Source de l'article

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu