Avertir le modérateur

11/02/2009

Effectif des 3 Suisses, -20% sucrés

le_point.jpgRécession: suppression de postes aux 3 Suisses

A lors que la France est officiellement entrée en récession, les media-PRAVDA n'y peuvent rien, les chiffres sont là un géant de la distribution annonce la suppression de presque 700 postes. «Plus qu'un symbole. Les 3 Suisses, numéro 2 français de la vente par correspondance, vont supprimer 674 postes, soit 20 % des effectifs. L'entreprise, née en 1932 à Roubaix (Nord), fait les frais du déclin de la vente par correspondance traditionnelle au profit de l'Internet. [...] Selon la CGT et la CFDT, les salariés des centres d'appel en province devront accepter, pour conserver leur emploi, d'être mutés dans le Nord, berceau de la vente par correspondance où un centre multimédia va être créé avec 145 embauches à la clé. Une proposition "inacceptable", pour Naema Sersou. "Les gens de Lyon n'ont pas envie de venir ici, dans le Nord. Certains pleurent.» Source.

3_suisses.jpg

Décidément personne n’aime nos potes ch’tis. Cette semaine il y avait déjà eu le dérapage du Conseiller à la cour de cassation, c’est maintenant au tour des syndicats du groupe PPR. Bordel ! Pourtant ils sont sympas les ch’tis. Danny Boon dit qu’on pleure deux fois dans le Nord, «lorsqu’on y vient et lorsqu’on le quitte».


 

L'antienne patronale de l'évasion des compétences

Récemment Barack Obama qui n’est pas tout à fait Brejnev, a requis le plafonnement de la rémunération des dirigeants de sociétés bénéficiant de l’aide de l’Etat, c’est-à-dire de l’aide de l’impôt payé par notre trou de balle à tous, puisque c’est de ce côté-là que nous nous faisons farcir. La réaction des réac de Frônce en Gaule ne s’est pas faite attendre. Levée de boucliers de l’Organisation, et Parisot de commettre son Chancelier de l’Echiquier, déguisé en Président, flanqué de Mme Lagarde et M. Woerth ses ministres, pour dire qu’ici c’est nenni! Pas question donc de limiter les salaires des incompétents qui ont tricoté les mailles de la crise actuelle.

Pour ce qui concerne la Feuille de Manioc, nous ne craignons pas, mais alors pas du tout le départ de ces managers. Plutôt l'exil que l'évasion. Nous suggérons même de leur offrir un billet de charter «aller-simple» pour leur paradis fiscal. Car ce sont encore les petits salariés qui se font sucrer et par 3 petits suisses, tellement petits qu’ils sont ratatinés suite à l’imprévision de ces mêmes compétences dont on nous rebat les oreilles. Soit disant qu’il faudrait retenir ces dirigeants à coup de bonus et autres stock options, afin qu’ils n’aillent pas se faire voir à l’étranger. Mais qu'ils aillent s'y faire enfiler au lieu de nous enfler!

Le management de Pinault Printemps Redoute (PPR) n’a pas vu venir la mutation structurelle d’Internet au cœur du bouleversement de la distribution à distance. C'était pourtant gros comme une patate! Nous aimerions savoir ce que pense Mme Parisot des crétins certainement issus des grandes écoles de commerce, qui ont conduit ce fleuron de la distribution à la ruine. Et quelle est la sanction méritocratique qu’ils ont eue en retour. Gageons qu’en sus de leurs golden parachutes, ils ont trouvé une place en or dans une autre entreprise, une banque dont ils préparent la faillite pourquoi pas, grâce aux amis avec lesquels papa joue au golf, sinon à l’amie de paroisse où maman va à la chorale. Dire qu’on a fait 1789 pour ça… Travailler plus pour gagner plus. On vous y reprendra, chiche ? LFDM

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu