Avertir le modérateur

08/02/2009

Une armée de la Propagande en Israël

barbarietsahal2.jpg

Une ‘tite nympho mondaine qui aura  échappé à votre feuille verte. Récemment, le PQ parisien du soir a publié ce billet (19.01.2009) : «une "armée" de blogueurs israéliens à l'assaut de la Toile». Autant dire des commis de propagande, des endoctrineurs, des falsificateurs de tout poil. Ils sont cons ces autres du Mossad ou ils s’entraînent? STALINE et ses héritiers se sont essayés à l’exercice avant eux avec le succès qu’on sait. On peut se battre avec l’énergie du désespoir, c’est sans prise sur le sens de l’histoire. Les choses ont un temps et le sort ses propres lois…

«Deux jours après l'annonce du cessez-le-feu, les armes se sont tues mais la guerre médiatique continue. Le ministère israélien de l'intégration et de l'immigration a annoncé, dimanche 18 janvier, la création d'une «armée de blogueurs». La mission de cette nouvelle brigade du Net : occuper le terrain en inondant de commentaires les «sites anti-sionistes» qui pullulent sur la Toile. Mis en place en coopération avec le ministère des affaires étrangères, le programme s'adresse avant tout aux Israéliens parlant couramment anglais, français, espagnol ou allemand. Pour entrer dans le rang, il suffit d'adresser un mail au ministère. Les volontaires sont immédiatement enregistrés selon leur langue et dirigés par l'administration vers les sites «problématiques». La première recrue est une Française de 31 ans. Installée en Israël depuis 1993, Sandrine PITOUSI habite à Kfar Maimon, à cinq kilomètres de la bande de Gaza. "J'ai entendu parler du projet à la radio et j'ai décidé de participer parce que je vis au cœur du conflit», raconte-t-elle à Haaretz. A en croire le ministère de l'intégration, Internet est devenu un nouveau «champ de bataille pour les relations publiques». «J'appelle tous les nouveaux immigrants à nous rejoindre pour aider à améliorer l'image de notre pays», explique Erez HALFON, directeur général du ministère, au Jerusalem Post. A ce jour, seules cinq personnes ont répondu présent.» Source Le Monde.fr

Ce sera vain. Il faudrait déjà commencer par éviter de jouer au boucher avec les civils, casher ou hallal, peu importe ça coûte trop cher. Ensuite, avec un neurone supplémentaire et sans se faire de crampe au premier, il nous semble possible d’imaginer que changer de politique et faire la paix soit plus sûr et plus simple que de se désespérer à améliorer l’image de la merde… LFDM

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu