Avertir le modérateur

06/02/2009

Villepin entendu par la justice sur l'éventuel compte japonais de Chirac

sarkozy_show_TV_05_fevvrier.jpg

Décryptage de la propagande médiatique élyséenne I - Ici des enquêtes, là «juste un livre!»

Nous vivons dans une belle démocratie où les journalistes sont payés pour servir la soupe au pouvoir et aux puissants. Le 5 février 2009, avait lieu le SARKOSHOW. Le Monde selon K s’est invité lors du show télévisé. Question: à qui faisait allusion Nicolas SARKOZY en prenant la défense de M. KOUCHNER et en évoquant énigmatiquement pour ce faire, des procédures de «justice» et des enquêtes de «police»? Fallait-il voir en filigrane de la «couverture» présidentielle à son ami l'autre Nanard, une manifestation supplémentaire de ces amabilités à l’attention de son fainéant de prédécesseur et de ses potes? En tout cas le PQ du soir rapporte que VILLEPIN qui n’a, à l’Elysée comme on chacun sait, que des amis qui lui veulent du bien, était entendu par la justice.

«L’affaire  Révélée par L'Express sur son site Internet, l'audition de M. DE VILLEPIN s'est déroulée jeudi matin au pôle financier du palais de justice de Paris pendant un peu plus d'une heure, selon une source proche du dossier. L'ex-premier ministre a été interrogé par le juge de Papeete Jean-François REDONNET qui enquête sur la disparition, le 15 décembre 1997, du journaliste Jean-Pascal COURAUD, dit JPK. Le journaliste avait enquêté sur des malversations financières à Tahiti, à l'époque où la Polynésie française était présidée par Gaston FLOSSE, un proche de Jacques Chirac. Dans le cadre de son enquête, le juge aurait été amené à s'intéresser à des transferts de fonds vers un compte dans une banque japonaise qu'aurait détenu Jacques Chirac. Compte que l'ancien président dément «catégoriquement» avoir jamais possédé.» Source LeMonde.fr avec AFP ( 06.02.09)

Parmi les conseillers du soir à l’Elysée, il y en a un qui partage la même haine recuite que SARKO pour CHIRAC, c’est le Mephisto MINC. Cette éminence grise devrait pourtant se souvenir , entre deux plagiats et à défaut de se faire une culture de guignol sur Canal+, qu’à chaque fois qu’on poignarde l’ancien chef de l’Etat, dans les sondages il culmine et pour les autres, c’est la sonde au cul. Quoique, suivant notre règle fondamentale (cf. lien), au pays du doigt de l’homme on peut et on a le droit d’aimer ça.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu