Avertir le modérateur

05/02/2009

Sétpahne Guillon, "les magouilles à la petite semaine de KOUCHNER"

guillon.jpg

Découvrir que KOUCHNER pourchasse le fric est insupportable

«On est à la fois choqué et attristé lorsqu'on referme le livre de Pierre Péan consacré à Bernard KOUCHNER intitulé le monde selon K. L'icône de l'humanitaire y est dépeint comme un homme d'affaires avide, peu scrupuleux mélangeant aisément ses fonctions publiques et ses intérêts privés. Activité de consultant, chiffres d'affaires en millions d'euro, clientèle privilégiée, dictateurs africains, Omar BONGO, Sassou NGUESSO…
Découvrir que l'ex-militant des droits de l'homme ne pourchasse plus le malheur du monde mais le fric est insupportable. Pas lui! Pas notre Bernard! Un des hommes les plus aimés des français! Imaginez qu'un jour on vous dise qu'en vérité le Commandant COUSTEAU adorait chasser la baleine, qu'il se foutait totalement des espèces menacées et qu'il attendait d'être au-dessus d'un récif de corail pour dégazer la Calypso… Vous auriez dit non! Pas lui! Pas ça! Imaginez qu'on vous dise que l'Abbé Pierre était pédophile avec un faible prononcé pour les orphelins d'Auteuil et les Petits chanteurs à la croix de bois ; que le DAL mettait à sa disposition des appartements vides pour qu'il s'éclate en toute discrétion… Vous auriez dit non! Eh bien là aussi, vous dites non! Pas lui! KOUCHNER est intouchable.

Quand Eric BESSON ancien socialiste passe chez SARKOZY, c'est un traître. Quand Bernard passe chez l'ennemi, c'est un homme d'ouverture, de dialogue. KOUCHNER, 75% d'opinions favorable, jour et nuit, année après année. Il a fallu qu'il traite Rama YADE comme une merde, qu'il fasse preuve à son égard d'une misogynie crasse pour qu'il perde 10 petits points récupérés depuis. KOUCHNER, idole à vie, quoi qu'il fasse une image reste: celle du French doctor, en 1979, beau comme un dieu, mélange d'Indiana JONES et du Cow-boy Marlboro tenant dans ses bras un petit réfugié vietnamien qui débarque d'un bateau hôpital. Si ça se trouve, 30 ans plus tard, ce même vietnamien a atterrit en France et comme il n'avait pas de papiers, Brice HORTEFEUX, collègue de KOUCHNER du gouvernement l'a viré comme une merde: «A la maison face de citron!»
Il y a aussi les images tournées à Mogadiscio en 92. Bernard alors Ministre de la santé toujours aussi beau, un sac de riz sur l'épaule. Combien d'auditrices aujourd'hui mères de famille auraient tout donné pour une levrette endiablée avec le french Doctor. Hein? Agnès! Qu'en a-t-il fait du sac de riz? Une fois que les caméras sont parties? Est-ce que Christine OCKRENT lui a dit:

«...
- Rapporte-le à la maison! C'est du Basmati, ça vaut une blinde!
- Mais ils ont faim chérie!
- Je m'en fous ramène-le!

...»

Il paraît que c'est elle qui le pousse à être vénal. Lui le fric, il s'en fout mais chez elle, c'est une obsession. Entre deux piges à la télé, elle enchaîne les ménages comme une ancienne gloire de la chanson. La Société des journalistes a même réclamé des sanctions. Question d'éthique! On ne peut pas à la fois être tête de gondole au salon de la literie! Elle le pousse!

«...
- Bernard! Tu appelles Omar BONGO et tu lui demandes de régler immédiatement les 817000 euro qu'il doit!
- Chérie, je ne peux pas! BONGO est un dictateur, je suis Ministre des affaires étrangères!
- Fais pas chier Bernard! J'ai passé ma journée porte de Versailles à vanter un GPS Tam-Tam du coup, j'ai fait un journal de merde sur France 24! Je suis vannée! Tu appelles BONGO!
- Enfin chérie! Vis-à-vis de Rama YADE… Je ne peux pas!
- T'as qu'à dire qu'elle ne sert à rien cette idiote. Hein! Et tes états d'âmes je m'en fous! Quand on touche 25000 euros de la part de TOTAL pour écrire que «le travail forcé en Birmanie n'existe pas, et que tous les ouvriers sont bien traités», on la ferme!

...»

Voila, voila... Depuis Bernard a adopté les mêmes travers que sa femme; magouilles à la petite semaine comme la fois où il se fit domicilier en Corse pour que le Parlement européen défraie pour des voyages plus longs, Bruxelles - Paris - Figari... L'Indiana JONES de l'humanitaire trafiquant ses notes de frais et copinant avec BONGO, ça fait de la peine. Perdre un icône c'est triste surtout lorsqu'elle a représenté pour plusieurs générations l'espoir d'une société plus juste et plus belle. On se consolera avec l'Abbé pierre qui ne s'est jamais tapé un enfant de chœur, et avec le Commandant Cousteau qui n'a jamais buté la moindre baleine...
Peut-être s'en est-il tapé une, une fois… Plusieurs mois passé en haute mer c'est long, faudra demander à DESJOYEAUX.
A demain!»

Script par LF2M de la chonique humoristique de Stéphane GUILLON sur France Inter Lien

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu