Avertir le modérateur

23/01/2009

La rente de la discrimination s'élucide

wieviorka.jpgRedistribution de la rente raciste, gens qui rient, gens qui pleurent...

La Feuille de Manioc a plusieurs fois mentionné le blog de Catherine COROLLER, journaliste de Libé spécialiste des sujets de société concernant «les nous et les autres» (Identité nationale). Elle revient sur la saillie du tout nouveau Ministre de SARKOZY, Yazid SABEG, qui veut pixelliser également les couleurs en entreprise, ce qui a le don d’agiter le landerneau germanopratin, à commencer par Samuel THOMAS, Président du vice chez SOS racisme plutôt que vice-président, parce que zut, l’antisémitisme s’exclut du champ de la couleur, et le noiriologue Patrick LOZES du CRAN qui se marre bêtement comme d’habitude, parce que la mélanose entre dans la catégorie des «minorités visibles». Le marché de celui-ci reculerait là où cet autre-ci avancerait…

Mesdames, Messieurs, on se lève tous pour la science!

COROLLER a rapporté que «Pour réaliser son étude pour le Haut conseil à l'intégration, sur L'intégration des personnes immigrées dans les conseils municipaux, rendue publique lundi, Jean-François AMADIEU, professeur à l'université Paris 1 Sorbonne, a travaillé, lui, sur l'analyse des noms et des prénoms. Méthode rodée à défaut d'être totalement scientifique. Bilan: dans les communes de plus de 9.000 habitants de France métropolitaine, la part des élus issus d'une immigration extra-européenne a doublé entre 2001 et 2008, passant de 3,18% à 6,68%.». Question? Combien de CV d’Ahmed se sont transformés en Axel sans effet? Voila où en est la méthode concernant «le nous et les autres» lorsqu’il s’agit du droit des personnes. Une simagrée qu’on ose appeler science. On retiendra que lorsqu’il s’agit de police, les résultats sont plus raffinés et qu’étrangement personne n’établit de rapport. Etonnant non?


legrinche_intact.jpgLa grande enfilade des troufions

La Feuille de Manioc rappelle aux mémoires courtes et bien farcies que l’AMADIEU en question, Jean-François, a été impliqué en avril dans une sombre polémique à près de 570.000 euro-contribuables, facturés par sa petite entreprise l’Observatoire des Discriminations et Arirs Conseil pour les affaires et la gestion l’épicerie du père du même AMADIEU, Jean, à leurs potes de la HALDE, le fatal Louis SCWHEITZER, et le non moins fatal Marc DUBOURDIEU. 570.000 euro-contribuables qui ont fait jaser à l’époque à commencer par le volatile enchaîné de la rue Saint-Honoré à Paris. A la clef, un testing bidon sur les discriminations pratiquées par les Grandes Entreprises. Nous tous voulions voir la farce, nous avons été servis.

Chez les Betis d’Afrique centrale dont on raille d’habitude les Républiques bananières, chacun sait qu’il est stupide de confier un avocat mûr à un singe. Sinon on sait à quoi s’attendre. Pendant que dans notre République cerisière des personnes sont réellement victimes de discrimination, que rien n’est fait pour les accompagner et défendre la loi, des crétins de loges obscures, émargeant grassement sur nos impôts, jouent dangereusement sur cette thématique explosive. La lutte contre les discriminations constitue une rente dont on finira par écoeurer les français, à force de crier en vain au loup et en tambourinant sur la base d’actions bidonnées. Car c’est bien là le problème, il faut tout à la fois ménager les copains du Grand Orient, de la GLF, la GLNF et tout le toutim, qui tiennent les grandeurs et les décadences dans les partis politiques, les syndicats, et font vivre l’apartheid socio-racial au quotidien, tout en faisant croire à l’opinion via des media PRAVDA aux ordres, qu’on travaille à combattre ce fléau qui fait la honte de notre pays. «Un grand flop serait d'autant plus douloureux prévenait dès avril 2008 Jobetic à propos de cette opération, que les discriminations à l'embauche existent bel et bien. Pire, l'échec du testing risquerait, en donnant du grain à moudre à ceux qui lui reprochent ses méthodes, d'affaiblir la Haute autorité dans son combat pour l'égalité. Réponse début mai.» En mai la montagne accoucha d’une souris et AMADIEU démissionna de la HALDE dans la foulée. Et ta race dans tout ça? Elle s'est fait enfiler...

malek.jpgLes rentiers du racisme en France

Au début de l'été, Jobetic poursuit son avantage: «la HALDE Malheureusement s’est prise les pieds dans le tapis titrait-elle, c'est maintenant chose faite. Malgré quelque dix mois de travaux et 570.000 euros de budget, le fameux testing de la Halde a finalement accouché d’une souris. Trois entreprises seraient discriminantes […] mais sans que l’on puisse savoir jusqu’à quel point ! La Haute Autorité refuse d'étayer ces affirmations par des chiffres précis. A titre de comparaison, selon le testing réalisé cette fois par le Bureau international du travail en 2007, près de 4 fois sur 5, un recruteur français préfèrera employer un candidat au nom à consonance française plutôt qu'un candidat d'origine maghrébine ou africaine... Une sacrée différence entre les deux testings!» Et nul n’accusera le BIT de travailler au profit du HAMAS ou de la maffia congolaise en France! On retiendra du flop de la HALDE cet aplomb de Louis SCHWEITZER : «En forme d'explication, le président de la Halde [...] conclut «que les grandes entreprises, particulièrement les grandes entreprises du CAC 40 sont assez attentives à ne pas discriminer». Mais bien sûr!

Jobetic qui n’est pas neutre dans cette affaire et pousse les pions de ses sponsors, a beau jeu d’embarrasser l’équipe en place de la HALDE en faisant résonner la parole de Malek BOUTIH qui lorgne sur cette boutique et dont la candidature a probablement le soutien du parrain de SOS racisme, Julien DRAY: «Malek Boutih, secrétaire national du PS, s'est montré quant à lui plutôt sceptique en estimant, sur Canal+, «surprenant qu'une institution, une haute autorité administrative, ne fasse pas mieux que ce que je faisais à SOS racisme pour 50 fois ou 100 fois moins cher qu'eux». SOS racisme, on est pliés de rire. Si cet enfumeur et son épicerie pourvoyeuse de faux débats autour du racisme avaient servi à quelque chose ça se saurait. Aujurd'hui, Malek BOUTIH n’est que la caution misérable de gauche pressenti à la HALDE pour mieux oeuvrer contre sa communauté d’origine et à ce titre, en passe de devenir un de ces multiples transfuges de l’ouverture Sarkozienne. On déniera tout à SARKOZY, mais on lui reconnaîtra au moins d’avoir clarifié le débat à gauche en révélant les traîtres et les vendus à leurs propres causes.

lozes2.jpgLe ridicule ne tue pas, Patrick LOZES ose exiger la transparence

Mais nous n’avions pas fini de nous tordre de rire ! Patrick LOZES, qui ne rate aucune occasion de faire du bruit institutionnel, c’est PAMBOU qui le dit à son pote MBOUNGUEN, a cru pouvoir crier aux «Scandales à la Halde», vous avez bien noté le pluriel. «AMADIEU doit partir!» Bigre! «La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE) vient d'être épinglée dans 2 affaires qui éclaboussent directement son président et mettent en jeu son autorité: L'affaire AMADIEU et la condamnation de Renault pour discrimination raciale. Louis Schweitzer président de la HALDE est également président du Conseil d'administration de Renault et il était le PDG du groupe Renault au moment des faits.» on répètera inlassablement l'adage: chez les Bétis… tatata l’avocat à un singe. OK! Mais de là à voir notre noiriologue que rien n’autorise en la matière, intellectuellement, légalement, légitimement, pousser des cris d’orfraie sur l'absence de transparence est un comble. Lui-même était, récemment encore, empêtré dans une double action judiciaire avec Guershon NDUWA de l’amitié judeo-noire, une querelle pouvant ressortir de l’abus de bien social.

«Jean-François AMADIEU ne peut plus rester membre du Comité consultatif de la HALDE. Il serait même logique que le marché attribué à la société Arirs, fasse l'objet d'une réattribution via l'organisation d'un nouvel appel d'offres, dans la plus totale transparence cette fois-ci!» Patrick LOZES qui reformule en Gaule l’autocratie d’Agbomey, flanqué de son mentor Louis-Georges TIN à son tour sous l’emprise de leur Méphisto d’EHESS, se montre incapable d’organiser une délibération démocratique au sein même du CRAN. Incapable d’en assurer un fonctionnement transparent. C’est de cet endroit où suintent des humeurs malpropres qu’il entend faire la morale aux non moins malpropres de la HALDE. L’hôpital qui se fout de la charité et les crétins de discriminés qui se font farcir, OBAMA oblige, sur le dos des contribuables. Certes les changements attendus à la fois à la tête du CPME et de la HALDE avec ses 11 millions d'euro, attisent la convoitise de vendus et des vendeurs mais quand même, un peu de décence !

horus.jpgTous ne perdent rien pour attendre, la liste d’Horus arrive. Il y en a qui vont se cacher et qui se feront exclure des loges pour avoir été démasqués dans leur concussion… LF2M

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu