Avertir le modérateur

29/11/2008

Pipole et orthographe : Prison avec surcis !

Prison avec surcis ! Avec toi c’est l’orthographe qui est en sursis et le Français qui a du souci. Apprends à écrire si tu ne sais pas haïr. Le site ouaibe des pipole-à-1neurone ne se lasse plus de cacher ses aigreurs contre Eunice BARBER. Il n’est pas seul. D’autres se réjouissent en coulisse. L’ex-diva des stades, naturalisée fissa pour augmenter artificiellement le nombre de médailles françaises, comme on dépossède le sol et le sous-sol africain de ses richesses, est désormais la paria de la Nation et fait la chronique judiciaire.

Les flatteurs des pipoles aussi se réjouissent. Les ingrats! Ce sont les mêmes qui ont vertement critiqué la franchise de FRECHE plus partagée qu'on ne l'imagine. Goûtons un peu: «Lors de la polémique sur la participation des athlètes français aux Jeux Olympiques de Pékin, elle déclare que la France, pays "où l'on torture des Noirs et des Arabes", n'a pas de "leçons à donner" en matière de respect des Droits de l'Homme aux autorités de la Chine populaire. Voilà des accusations graves qui ne devraient pas inciter le juge à la clémence... »

C’est exactement ce qu’elle voulait démontrer matière de justice et de racisme négrophobe. EUNICE est un genre de tibétaine non? Qui se souvient encore d'EUNICE qui ne reculait devant aucune exagération pour célébrer la France sa terre d'accueil? Plus personne. Oubliées les belles phrases et les médailles. Méfions-nous des thuriféraires de la patrie des droits de l'homme.

Au manioc, nous, on a bonne mémoire... Salut!

 

 

Le racisme inconscient

«Les années 1970, brisent les conventions et offrent des rôles actifs aux acteurs noirs mettant en valeur une famille noire de la classe moyenne supérieure. Changement d’état d'esprit de la population blanche. Les Noirs ne sont plus seulement des gens stupides et joyeux. Jusque-là, les noirs n’avaient pas vraiment le beau rôle sous des personnages très stéréotypés, du genre inquiétants bons danseurs, dociles. La culture qui a largement ignoré la question raciale pour mieux magnifier le tout nouveau mythe de la démocratie a permis de rendre acceptables des idées à la marge, que des personnages noirs positifs et intelligents pouvaient exister.»

Vous ne rêvez pas. Il s'agit de la réecriture sous forme de synthèse d'un article du journal Le Monde. Obamania oblige, un gratte-papier du quotidien du soir nous livre l’air de rien et sur un plateau, le tabou occidental du racisme qui vise les noirs. Lorsque les intéressés dénoncent le tabou idéologique du racisme qui les frappe, tout ce que Paris compte de sachants et de corrompus crie à la parano. Un journaliste avoue. C’est rare et ça mérite qu’on s’y attarde. Acte!

Lire la suite

Le Monde, Aveu de racisme inconscient

L'homme noir a conquis le pouvoir, il est calme, réfléchi - voici Barack Obama, le 44e président des Etats-Unis. L'homme blanc habite une modeste maison dans l'Ohio, il n'a pas payé tous ses impôts, il est en colère -, voilà Samuel Joseph Wurzelbacher, dit "Joe le Plombier", l'autre héros américain de l'automne 2008. Par ce renversement des codes, la campagne électorale qui vient de s'achever a fait voler en éclats ce qui restait des stéréotypes raciaux aux Etats-Unis.

Certes caricaturale, cette inversion témoigne de l'incroyable évolution de la représentation des Noirs dans l'imaginaire américain. Pour certains commentateurs de la vie publique américaine, ce changement majeur a été préparé, ou du moins accompagné, par Hollywood. Notamment grâce à l'apparition, ces dernières années, de personnages de président noir dans des séries télévisées (Dennis Haysbert, President David Palmer, dans "24 heures Chrono"), ou au cinéma (Morgan Freeman, President Tom Beck dans "Deep Impact"). Par Eric Collier, Le Monde 09.11.2008

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu