Avertir le modérateur

10/01/2010

Seguin, lettre ouverte et indignée aux hypocrites

h-20-1222816-1216915766.jpg

L'écorchure d'un pupille de la Nation

Kelly-Eric Guillon est «Sous-Pupille de la Nation de 4éme Catégorie de 39/45», si besoin était de démontrer que la souffrance a ses sous-fifres. A la veille du festin anthropophagique de demain (lundi 11.01.2010) nous relayons modestement son indignation.

La Feuille de Manioc n'aime pas pérorer des choses de la guerre. Les «Pupilles de la Nation» sont le produit de cette expérience. Mais lorsque la lie saumâtre de l’héritage que vantent ceux prompts à prôner qu’«un sang impur abreuve nos sillons», se conjugue à l’ingratitude envers les autres ou leurs fils, toujours les mêmes damnés, les mêmes condamnés, que les égarements infâmes des premiers ont amputés ou meurtris, alors il faut y faire écho aux cris des orphelins et dire aux ordures: votre honneur poque et vos jours sont comptés. La République fera ses comptes.

Ce sont encore les mêmes qui, de leurs culs fétides de bassesses et de lâchetés font la leçon de morale aux enfants de ce pays. Comme quoi la figure du «prêtre-pédophile» n’est pas propre à la déliquescence du Clergé, étant un idéaltype du gouvernement des hommes qui nous est familier. Le texte de Kelly-Rice Guillon est publié à cette adresse
: lien.

2656_400.jpgPolitiques, Parlementaires, Gouvernants,

Médias et autres...élus!

Tels des charognards, vous vous jetez sur la dépouille à peine froide de celui que vous reconnaissez à grands renforts médiatiques et dont vous utilisez médiocrement mais prioritairement la qualité de «Pupille de la Nation» ou comme vous dites si bien «d’enfant de la République».

Vous vous souvenez brutalement de ce qu’est un «Pupille de la Nation»

A l’occasion de la mort de l’un d’entre eux, qui lui a «réussi», vous sous souvenez comme par miracle, que la guerre de 39/45 a généré de nombreux enfants, les premières victimes du sacrifice de leur parent, devenus par le sens de l’Histoire, «Pupilles de la Nation», enfant posthume ou non d’un ou d’une «Mort(e) pour la France».

Vous vous souvenez pour un seul, mais vous oubliez les quelques 120 000  qui font partie de l’héritage de 39/45 qui vous a été laissé en 1970 et qui vous demandait de veiller sur eux, comme cela avait été fait jusqu’alors.

Ils étaient et sont les enfants de mes «Morts pour la France de 39/45», compagnons directs ou indirects de De Gaulle.

Vous avez reconnus la souffrance des enfants de «Morts de Pétain» (décrets de 2000 et 2004) et vous avez classé les autres dans 13 catégories afin de mieux les ignorer et surtout ignorer et dénier leur souffrance.

Leurs parents sont ceux qui ont eu le courage de suivre un certain «Appel» et qui au sein des FFI, FT – Franc Tireurs et autres réseaux ou des FFL ont entrepris d’aider à libérer et restaurer la France qui vous a été laissée et qui n’est plus «La» France, telle qu’elle été redevenue, parce que vous vous en  êtes montrés indignes, dilapidant sans vergogne tout ce que nous avions mis tant d’années à reconstruire.

Pour beaucoup, qui osez vous réclamez de mon héritage vous avez donc obligation de sortir ces «Pupilles de la Nation» de l’oubli dans lequel vous les avez mis ou laissé mettre sans réagir, en 2000 et 2004.

Lire la suite

01/12/2009

Ca pète entre le Guillon et le reître Besson

Ce qui donne de l’ivoirien à la françoise: «Ca gaze, ma gazelle?»

Réponse de Françoise: «fait la vaisselle Dosso! Sinon c’est retour au bled». Mais c’est quoi donc le statut d’une actu en Frônce bordel! Faut-il pour faire la une des journaux Pravda, uniquement une gesticulation du caméléon Sarkoléon ou une discrimination bien conspirée de derrière les fagots, c’est-à-dire un bidonnage sans conséquence si ce n’est faire mousser le losers Lozès et le démanioquémane Kelman? Ah certes il y a le vol de portefeuille à la tire si on est auvergnat et qu’on s’appelle Ahmed, et le dépiautage de scooter si vos parents vous ont prénommé Souleymane. Mais tout cela est un tantinet risqué pour seulement passer à la télé car au bout, par temps d’élections, c’est le gnouf assuré et en comparution immédiate.

eric_besson.jpgDeux fois: c’est quoi le statut d’une actu en Frônce? Sérieux, on a du mal à suivre. Voila un truc qui passe sous silence mais qui aurait du faire phosphorer nos cerveaux d’experts d’Yves Calvi au soliloqueur Christophe Barbier. Songez que Stéphane, l’aiguillon qui sévit à coup de bourre-pifs dans le PAF est une fois de plus allé de son ironie acidulée, cette fois-ci sur les «mariages gris» et pour l’exemple, pas n’importe lequel. Le Stèfe a évoqué la situation personnelle du sinistre de la clôture entre les «Nous c’est nous» et les «Eux c’est eux», Eric Besson lequel menacerait de porter plainte contre France Inter. Il se chuchote dans les colonnes du JDD qu’il est en négo avec le pote de son pote Philippe Val pour la plainte. Du motif et de la base légale de celle-ci on ne sait encore rien. Gageons cependant que ce sera soit injure soit diffamation publique envers un particulier. La diffamation c’est l’omnibus des prétoires donné aux nantis pour emmerder les saltimbanques, les petits et les démunis.

Mais au fait! La pointe d’humour ne manque pas de piquant lorsque le Guillon évoque les amours étrangères de sa victime. Une aiguille dans l’fion et une!

«Depuis dimanche, nous dit l’aiguille, c'est la toute nouvelle idée d'Eric Besson afin de lutter contre l'immigration clandestine, s'attaquer aux mariages gris. Le mariage gris, qu'est-ce que c'est? C'est quand un vilain sans papier abuse de la naïveté d'une gentille petite Française en la séduisant, puis en l'épousant uniquement pour obtenir des papiers. Et une fois qu'il les a, il la jette comme un Kleenex. Le mariage gris, il faut faire gaffe! Ca peut arriver à n'importe qui!»

Soucieux de petites culottes

Dans une rare unanimité, la Presse-Prvada qui pète dans ces cas-là en douce sur le rouge-fétide des coussins parisiens, semble ne pas vouloir traiter de la question. Or il ne s’agit pas de vie privée mais bien d’un fait politique majeur en plein débat sur l’identité nationale. Paraîtrait selon l’acide Guillon qu’«En 2004, sur 88.123 mariages mixtes, 395 ont été annulés pour caractère frauduleux». Si ce n’est pas un sujet politique, mais que font les politiques? TV Mag est l’un des rares à avoir relayé le fait et encore, il n’y a pas d’analyse, le télégramme est de rigueur. Suivons:

«Victime d'une chronique très acide de Stéphane Guillon la semaine dernière, Eric Besson n'a pas tardé à réagir. Le ministre de l'Immigration et de l'Identité songerait à porter plainte contre l'humoriste. Selon Le Journal du Dimanche, il se serait entretenu avec Philippe Val, le directeur de France Inter à ce sujet. Affaire à suivre donc...» Lien.

Lire la suite

28/11/2009

Le vent de fraîcheur Bohringer

Richard Borhinger sur l'Afrique

Sur l’Afrique, c’est court, c’est bref, mais c’est dit et tout est en creux. Ca vaut mise au point à l’égard des bonimenteurs et des imposteurs, les empereurs, les noiriologues du Cran, les métissiologues de la franc-maçonnerie, les noirs qui ont le manioc en abomination, les colons, les fâcheux… Voici une vidéo passée inaperçue et repérée grâce à une internaute que nous remercierons discrètement par ailleurs.

Il y aurait à dire sur son propos au sujet du développement en Afrique. Mais comme il le dit lui-même ce serait trop long et piégeux. Mais les prétentieux s'apercevront très vite maintenant qu'il y aura à redire sur le développement hyper industrialisé de l'Europe. Et c'est le développement occidental qui sera un problème pour l'Occident après avoir été imposé au monde comme problème du monde, maintenant que la Chine, l'Inde, le Brésil émergent comme emmerdeurs de la nature. On va redécouvrir les discours vertueux. Le problème est que sur ce terrain nous sommes inaudibles tout simplement parce que nous ne sommes pas du tout crédibles. Bien fait pour nous.

Après le débauchage politique, l’ethnique

Il y a belle lurette que les politiques n’embauchent plus sur la base du projet et de l’offre politiques. Et reconnaissons à cet égard que l’Empire n’a pas inauguré la pratique. Le fourbe Mitterrand institutionnalisa ce qui ne se faisait alors qu’en douce, dans le suif des loges maçonniques et les chuchotements inavouables des confessionnaux. Mais il faut dire que l’Empereur a érigé la pratique en art institutionnel avec la mise à sac de l’opposition.

Le Parti socialiste ne s’en est toujours pas remis qui aurait pourtant dû voir en cette manigance outrancière l’occasion en or de renouveler ses cadres et se débarrasser de caciques qui ont la félonie pour conviction. Loupé. Ils en sont à s’interroger sur le point de savoir si le serial fucker du FMI ferait un bon candidat… Des banquiers? Que les officines affiliées à la rue Solferino telle Terra Nova persistent à triturer ce ballon d’essai éculé de la finance bourgeoise, et le parti de Jaurès et de Blum arrivera en 4ème voire 5ème position à la présidentielle. On ne peut rien contre les suicides.

Les ressources socialistes étant épuisées de leurs racailles, il paraîtrait l’Empire lorgnerait désormais en direction des guichets communautaristes et en dépit des postures officielles. On débauche désormais du côté ethnique. On fait les fonds communautaristes comme on fait les poches des français. En loucedé, tout par derrière! La mode serait au débauchage des cailleras noires et arabo-musulmanes. On vous épargne le tableau de chasse de Nico mais bordel que ne ferait-on pas pour garder le pouvoir alors…

Du côté du sinistre de l’immigration et donc, sinistère par voie de conséquence ainsi bien intitulé de l’identité nationale, on aurait déjà embauché un individu qui croit intelligent de dire son dégoût pour le manioc dans un attentat contre la nature et la culture. Car non seulement il a trouvé éditeur, mais aussi des lecteurs. C’est un Ministère de l’hygiène mentale qu’il nous faudrait. Paraîtrait aussi que le mendiant du Cran aussitôt ceinturé de Wieviorka sans lequel il est inapte à la pensée, a obtenu sa mission après s’être fait jeté sur le chlordécone, les antillais n’ayant pas voulu de cet aspirant bobo se prévalant de mélanine.

Par la faute de la Pravda, on n’entend peu les voix dissidentes qui n’ont pas d’essentialisme à vendre que ce soit par revendication névrotique d’altérité ou par dégoût de soi, ou de mépris à faire valoir sur l’entrée dans l’Histoire par la porte de Gorée. Il arrive et ce beaucoup plus souvent qu’on ne le pense, que ces voix soient blanches et que le fait d’être noir ne prédispose pas nécessairement à la légitimité sur ce thème. Alors plutôt que les vendeurs et les vendus, écoutons un peu Bohringer. C’est cadeau, ça fait du bien. LFDM

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu